Chaque mois, le magazine de la Ville propose un espace d'expression aux quatre groupes politiques du Conseil municipal. Retrouvez les tribunes publiées dans votre 100% Chilly.

Tribunes d'expression - octobre 2018

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

JPB aime le bêton

Les engagements de campagne de 2014 sont bien loin. Après avoir dénoncé, par pure opportunisme, l’urbanisation massive de notre ville. JBP, assène le coup de grâce. Le réchauffement climatique et la dégradation de nos conditions de vie devraient pousser nos élus à prendre en considération notre environnement. Si la majorité se contente de planter des arbres dans des pots de fleurs, certes, cela fait joli, il est temps de dire non à cette urbanisation massive. Quand bien même le préfet l’incite. Il faut du courage lorsqu’on est en responsabilité pour sauver notre cadre de vie. Précarité alimentaire Plus de deux personnes sur 10 déclarent avoir des difficultés financières pour s’alimenter sainement, trois fois par jour. Et chez les précaires, une personne sur deux est concernée. L’alimentation devient une variable d’ajustement. A destination des élus de la majorité, vos décisions concernant la restauration à tous les niveaux, ne va pas dans le sens attendu d’élus à l’écoute des besoins de la population. Sous prétexte d’une gestion rigoureuse (sans justification et sans démonstration d’économie) vous fragiliser les chiroquois. Place Simone Veil Quelle hypocrisie, il ne suffit pas de donner un nom pour se racheter. Il faut que dans vos décisions, il y ait du coeur, de l’humanisme, du partage. Des valeurs chères à Mme Veil mais qui font défauts dans les décisions de cette majorité.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement républicain hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Ce PLU étouffera notre ville

A la demande des promoteurs immobiliers, le maire a conçu un PLU qui étouffera la ville par un bétonnage intensif. Lors de l’enquête publique, de nombreux Chiroquois ont refusé ce scénario et ont fait des propositions restées sans réponse. En riposte, M. Beneytou a orchestré la signature de lettres type plébiscitant des réalisations hypothétiques sans lien avec le PLU. De qui se moque-t-on ? C’est dramatique pour notre ville qui va subir un grave recul des règles environnementales par rapport au PLU de 2011. Le secteur Mendès France (ex MJC) est dispensé de toute obligation d’espaces végétalisés en pleine terre : des bâtiments de 6 niveaux prévus en pleine zone pavillonnaire ! Sur le site Découflé, sont prévus 18 bâtiments concentrés sur un terrain industriel aujourd'hui très pollué. Un projet que le maire nomme abusivement “écoquartier” ! Avec plusieurs milliers de véhicules de plus, comment le maire ose-t-il affirmer qu’il va “faciliter la circulation routière” ? Ce n’est pas la ville que nous voulons pour les Chiroquois et nous poursuivrons nos actions pour éviter l'irréparable. Vous trouverez une analyse détaillée du PLU sur www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr L'effondrement du toit du gymnase Coubertin a surpris tout le monde. Face à ce sinistre qui pénalise écoliers et associations, sa réparation doit être une priorité du budget 2019, quitte à différer d'autres investissements pour ne pas accroitre encore la dette de la ville.

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Le PLU de la discorde

Coup de tonnerre mardi 28 Août chez les socialistes à la publication de l’avis du commissaire enquêteur sur le projet de Plan local d’urbanisme proposé par l’équipe municipale en place. Et pour cause, l’avis favorable rendu va permettre le lancement d’un certain nombre de projets immobiliers actuellement en stand-by ! Le projet Decouflé, le programme sur le terrain anciennement occupé par la MJC avant sa destruction et bien d’autres encore dont notre maire a le secret. Ce PLU présenté et adopté en conseil municipal faute d’opposition majoritaire, a pour objectif selon Monsieur le maire de promouvoir un urbanisme de qualité c'est-à-dire, accroître la population et assurer une offre de logement diversifiée. C’est une blague Monsieur le maire ! Vous n’avez donc pas compris que nous ne souhaitons pas que la population chiroquoise s’accroisse davantage, nous ne voulons pas non plus de nouvelles constructions hideuses comme celles livrées par les socialistes “donneurs de leçons aujourd’hui”. Nous voulons pouvoir continuer à respirer à Chilly-Mazarin ! Les Franciliens et les Chiroquois en particulier n’en peuvent plus de devoir s’entasser sur un même territoire. Nous attendons de vous Monsieur le maire que vous dépensiez l’argent public non pas pour la révision d’un PLU mais pour vous battre contre cette surpopulation francilienne imposée par le gouvernement. C’est pour toutes ces raisons que nous avons voté CONTRE.

Groupe Chilly-Mazarin Bleu Marine

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

PLU, opération vérité

Comme à l’accoutumée, l’opposition ne poursuit toujours pas l’intérêt général, ni les demandes d’aménagements nécessaires au cadre de vie des Chiroquois. Jeudi 20 septembre, Rafika Rezgui n’a pas dérogé à sa règle, elle a encore voté contre vos propres intérêts. Environnement urbain protégé de constructions anarchiques : CONTRE. Nouvelle crèche de 50 berceaux : CONTRE. Nouvel établissement scolaire dévolu à l’école du futur : CONTRE. Maison des professions libérales de santé : CONTRE. Résidence séniors pour les personnes dépendantes : CONTRE. Végétalisation et nouvel espace arboré du site Découflé avec près de 200 arbres : CONTRE. Agrandissement du Gymnase des Chardonnerets : CONTRE. Création de commerces de proximité : CONTRE. Stationnement aérien et souterrain, 800 places supplémentaires : CONTRE. Amélioration des infrastructures routières et nouveaux échangeurs : CONTRE. Reconstruction de la résidence ADOMA : CONTRE. Rénovation des 2000 m2 du boulodrome des Chardonnerets : CONTRE. Déplacement du CTM en périphérie de la ville : CONTRE. Construction de nouveau logements pour les jeunes Chiroquois : CONTRE. Cependant, la majorité, a noté une amélioration : elle s’est enfin prononcée pour l’emploi,mais en proposant l’implantation de lourdes activités industrielles en centre-ville. A contre-courant, elle démontre une nouvelle fois qu’elle n’est pas à une incohérence près en matière de respect des normes environnementales en coeur de ville.

www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - septembre 2018

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Bonne rentrée à tous

En ce mois de septembre, nous vous souhaitons une bonne rentrée et notamment aux enseignants, ATSEM, personnel scolaire, à tous les enfants. Les agents municipaux ont travaillé durant cet été pour donner un coup de jeunes à de nombreux équipements et classes, un grand merci pour leur investissement au quotidien. Nous pouvons compter sur l’équipe municipale pour mettre en avant ce travail annuel et se l’approprier. Notre droit d’expression a été minoré sous le prétexte de redonner la parole aux chiroquois.Comme vous pouvez le constater, ce sont toujours nos élus qui sont mis en avant. Il est loin le temps où M Beneytou lançait un quizz pour compter le nombre de fois où apparaissait Gérard Funès dans le journal. Aujourd’hui, il le battrait haut la main. Vous pouvez encore rectifier et mettre en avant dès septembre notre personnel communal et tous les acteurs de notre vie chiroquoise. Encore des dépenses : en début de mandat sous un prétexte d’économie, le seul poste de directeur général adjoint a été supprimé. L’objectif était en réalité de couper la tête d’un agent considéré comme trop à gauche. 4 ans après, ce n’est pas un poste de directeur adjoint qui est créé mais deux. Sans commentaire. Pire, la suppression, il y a un an des rythmes scolaires, devait conduire à des économies, il n’en ait rien. Avec une telle gestion, nous comprenons mieux. (article rédigé le 16/07)

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement républicain

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Nouvelle rentrée, nouvelles fautes du Maire

Quand les Chiroquois soutenaient l’équipe de France qui rappelait combien notre pays peut être fort et fraternel, le maire faisait voter au conseil municipal de nouvelles modalités d’inscriptions à la restauration et aux activités périscolaires assorties de pénalités financières. Malgré l’hostilité des associations de parents d’élèves et nos remarques argumentées, la taxation des familles qui n’ont pas la possibilité d’anticiper leurs plannings entre en vigueur dès septembre. Avant, les élus mettaient les besoins des familles au coeur de leurs décisions : avec le badgeage chaque matin et l’expertise des agents, ils savaient calibrer commandes et encadrement pour assurer un service de qualité. Aujourd’hui, c’est aux familles de s’adapter au service, et tant pis si ça leur nuit. Sinon c’est la taxe à 30%. Ça commence à faire beaucoup après la hausse des tarifs pour les familles nombreuses et les + 200 € / an dus à la suppression de l’abattement de la taxe d’habitation, décidée par M. Beneytou en 2016 ! Alerte au Bétonnage : Au conseil municipal du 20/09/18, le maire fera adopter son Plan Local d’Urbanisme. Confirmera-t-il son projet fou de construire 2000 logements en 10 ans dont les 1350 d’ici 2023 qu’il a promis à la Communauté d’agglomération ? Nous espérons que l’avis des nombreux Chiroquois qui ont dit non à un avenir de bouchons, de pollution et de bétonnage sera pris en compte. Ce serait démocratique.

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Sous les étoiles chiroquoises

Depuis le 15 juillet, tous les Français et Françaises profitent de magnifiques moments de bonheur. Et pour cause... Vingt ans après, la France est à nouveau championne du monde de football et conquiert ainsi sa deuxième étoile. Quelle belle victoire et quels beaux moments d’unité nationale avons-nous vécus tout l’été ! La France est belle quand elle est heureuse. Pourtant Chilly a dû faire face à quelques dégradations lors des matchs de l’équipe de France (poubelles brûlées, voitures dégradées, vitrines brisées, rond-point endommagé). Les nombreuses caméras de la ville n’auront pas suffi à calmer les esprits. On peut se demander pourquoi un tel manque de civisme et de respect de la propriété d’autrui quand des communes voisines vivent ces beaux moments de la plus belle des manières. Il n’est pas trop tard pour réagir et faire de votre ville ce que vous voulez qu’elle devienne. La précédente municipalité portée par M. Funès et Mme Rezgui a fait preuve de trop de laxisme,trop d’excuses données au nom de la mixité sociale. L’effet placebo utilisé par la majorité en place trouve aujourd’hui ses limites dans les exigences gouvernementales en matière de logements sociaux. Nous voudrions voir briller les étoiles sur Chilly-Mazarin mais la route est encore longue et le combat ne fait que commencer à presque 18 mois des prochaines élections municipales.

Groupe Rassemblement national

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

L'opposition à contre-temps

2018, une Ville à vivre et à partager aurait pu laisser présager la fin des postures stériles, l’adhésion aux projets et une opposition devenue enfin constructive. Que nenni, aucune alternative crédible, elle se réfugie derrière les mensonges et attaques personnelles sur les réseaux sociaux. Le PLU, outil programmatique de développement : 0 proposition en matière d’emplois, d’aménagement et 0 perspective d’avenir. Préinscription pour lutter contre le gaspillage et assurer un meilleur taux d’encadrement de vos enfants, alors que les parents d’élèves y sont favorables : CONTRE. Optimisation des ressources pour lutter contre la diminution des dotations en continuant à investir : CONTRE. Aménagement urbain, dynamisation et attractivité économique : CONTRE. Végétalisation, écoquartier Découflé et unité architecturale : CONTRE. Le PLU 2011 de REZGUI, LACAMBRE et CRUSE a permis la construction anarchique de centaines de logements. Logements, cohérence sociale des quartiers : CONTRE. Elle veut du 100 % social et souhaite à nouveau déséquilibrer la mixité comme de 2008 à 2014. Circulation, favoriser le désengorgement de la ville : CONTRE Travaux dans les écoles, rénovation du cinéma et du conservatoire : CONTRE. Le vivre ensemble, évènements populaires à vivre et à partager : CONTRE. Toujours à contre-sens, elles dessert vos intérêts et ignore les enjeux d’une ville d’avenir. Comptez sur nous, la ville avance et retrouve son rayonnement. Bonne rentrée à tous.

www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Juillet & Août 2018

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Une communication au top !

S’il y a bien un domaine où cette équipe excelle, c’est dans la présentation de toutes leurs actions. Nous ne pouvons que rester pantois dans l’apparat et la propagande. C’est de la haute voltige. D’un rien, ils en font une nouveauté, d’un coup de peintures, d’une réfection louable d’un bâtiment, d’un changement de nom, ils balayent le passé et présentent l’action comme un nouveau service, un nouvel équipement. PLU : le rouleau compresseur de la majorité va acter la poursuite du bétonnage. Contrairement aux affirmations du maire, il n’y a pas eu de moratoire sur les constructions, il suffit de lever les yeux pour voir des nouveaux immeubles un peu partout. Dans ses interviews, lorsqu’il a la main sur les questions et les réponses, il n’y pas de cohérence. Il ne répond pas sur les nouveaux équipements qui font déjà défaut depuis plusieurs années. La construction de 1 400 logements ne va rien arranger. Une pensée profonde pour M. Serge Dassault : J’ai eu l’honneur d’être à ses côtés lors des élections sénatoriales de 2011. J’ai découvert, un homme politique avec des convictions fortes, justes et humaines. Si je devais retenir qu’un message politique, c’est la règle des trois tiers concernant la répartition des bénéfices d’une entreprise : 1/3 des bénéfices aux actionnaires, 1/3 aux salariés, 1/3 aux investissements.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement républicain hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Espérons un été utile !

L’enquête publique sur le Plan Local d’Urbanisme a permis à de nombreux Chiroquois de donner leur avis sur le futur visage de notre ville. Cette forte participation reflète le manque criant de concertation par la municipalité dans les étapes précédentes. Les Chiroquois ont largement dit non au bétonnage, aux bouchons et à la pollution. Et maintenant que fera le maire ? Va-t-il écouter les Chiroquois comme les organismes officiels qui ont émis des avis défavorables ? Va-t-il tirer des conséquences des inondations que le sud de la ville a subies lors des orages du mois de juin ? Les vacances d’été sont toujours l’occasion de faire le point. Nous formons le vœu que la majorité Beneytou en profite pour réviser son cap et se mette enfin au service des Chiroquois. Nous lui souhaitons un été au travail pour préparer leur rentrée. Qu’elle en profite pour :
- Renoncer aux 2000 logements programmés pour les 10 prochaines années puisque tant d’habitants s’y opposent,
- Organiser un Forum des associations de rentrée qui n’exclut plus celles qui ne plaisent pas au maire,
- Réaliser vraiment tous les travaux de sécurité dans les écoles (Vigipirate),
- Rétablir les places à la crèche familiale dont la fermeture semble programmée malgré les besoins des familles,
- Cesser d'augmenter les dépenses de communication pour privilégier les services utiles aux habitants,
- etc.

Nous vous souhaitons un bel été avec vos proches.

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

C’est la fête de trop !

Les années 2017 et 2018 auront été marquées par un nombre incalculable de manifestations festives toutes plus coûteuses les unes que les autres. Pour commencer l’inauguration de la Cité administrative, de la Mairie annexe et agence postale, de la place du Marché, du nouveau local des archives communales, l’inauguration du monument du souvenir, plus récemment l’inauguration du point information jeunesse sans oublier la cérémonie des vœux 2018, le 30ème anniversaire du jumelage avec Carlet, et nous en oublions certainement, tant notre ville a connu de moments coûteux “de partage et de convivialité” comme vous le dites Mr le maire. Cerise sur le gâteau, visite de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II. Mais ne vous y trompez pas chers Chiroquois, à l’heure où les dotations de l’Etat diminuent d’années en années et où nous prônons les économies budgétaires, nos impôts sontlà pour payer l’ensemble des festivités de notre Maire. Alors vous pouvez le laisser festoyer avec vos impôts ou vous pouvez agir en dénonçant ces abus et en soutenant notre demande de prévisionnel budgétaire le plus sincère possible concernant les dépenses engagées pour l’ensemble de ces festivités. L’heure est venue Mr le maire de nous rendre des comptes. Chiroquois et Chiroquoises, nous restons à votre écoute, mobilisés pour vous, pour défendre vos intérêts.

Bonnes vacances à tous.

Groupe Chilly-Mazarin Bleu Marine

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

La parure du mensonge

Aveuglés, ils ont cru pouvoir manipuler l’opinion, surfer sur l’écume des choses et se couvrir de la parure du mensonge pour écrire tout et son contraire sur le PLU et le Cinéma. PLU 2000 logements ? L’esquisse d’un avenir à Chilly-Mazarin sousentend de répondre aux nouveaux besoins de la population et en tenant compte des contraintes de la ville telle que la sauvegarde des secteurs pavillonnaires et des parcs urbains. Au final, 1 100 à 1 300 logements issus du PLU et du PLHI sont évoqués à l’horizon 2025. En manque de crédibilité, l’opposition, affabule pour occuper l’espace médiatique. Repoussant les limites de son esprit créatif, le don consenti par le Prince Albert II pour restaurer la porte cochère de l’Ancien Château Bel-abord, serait à son crédit, alors qu’en réalité il est dû au Président du Conseil Syndical de l’immeuble. Le ridicule ne tue pas, elle maintient le cap. Florilège, sa tribune, “votre cinéma menacé” mérite la Palme d’or. La majorité, éloignée des vaines considérations politiques a investi 1 400 000 €, depuis 2014 dans le cinéma et ils voudraient que nous le fermions ? Ce n’est pas sérieux, la municipalité a des ambitions partagées avec l’association F. TRUFFAUT et travaillent à la rédaction d’une nouvelle convention pour consolider l’attractivité du cinéma.

Nous espérons que les mensonges du groupe TFAC ne vous donneront pas une indigestion et vous souhaitons un bel été.

www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Juin 2018

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Un plagiat salutaire :

Pendant la campagne 2014, nous avions prôné en page 24 de notre programme de renforcer la démocratie participative. Afin de garantir un lien entre les citoyens et la ville, nous voulions créer des villages en regroupant des quartiers pour faire office d’instances consultatives et de force de propositions. Dans la tribune de décembre 2017, nous rappelions à cette majorité 5 impératifs, la démocratie participative en faisait partie. Quelle n’a pas été notre surprise de découvrir dans le dernier magazine, la volonté de la majorité de créer des collectifs dans les quartiers. Et, l’intervention de la 1ère adjointe qui souhaite que le fil du dialogue ne casse pas. Nous sommes ravis d’apprendre qu’il y avait un dialogue avec cette majorité. Cette reconnaissance en fin de mandat de la nécessité d’écouter les chiroquois est salutaire. Il ne reste donc plus qu’à poursuivre un peu plus ce plagiat et de baisser notre pression fiscale comme nous vous le proposons (il faut rappeler qu’ils ont augmenté nos impôts), de réaliser enfin des économies, de prendre en compte les enjeux de demain. Démission de l’adjointe aux finances, après l’adjoint à l’urbanisme : si dans la vie d’un conseil, les démissions sont normales, c’est plus l’absence d’explication à ce jour qui interpelle. Les Chiroquois auraient mérité de plus amples informations sur ce choix si la politique en était la cause.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement républicain hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Votre cinéma menacé

“Renforcer le partenariat avec le cinéma François Truffaut et la MJC”. C’était l’engagement de M. Beneytou en 2014. Un an après, il rompait tout lien avec la MJC-centre social, l’obligeant au licenciement de 42 salariés et à sa liquidation prononcée par le tribunal. Puis,il devint le seul maire de France à démolir une MJC ! Aujourd’hui, l’association F. Truffaut est la cible de M. Beneytou. Depuis son élection, il a par étapes ôté les panneaux dans la ville annonçant les films à l’affiche puis réduit le programme dans le mensuel municipal à la simple grille sur 1 page contre 4 avant. Enfin,les Chiroquois n’y trouvent plus l’annonce des animations et projections-débats qui leur sont proposées. Le cinéma est réduit au silence ! Cette année, quand s’ouvre le multiplex de Massy, la subvention baisse brutalement de 15 000 € alors que l’association doit désormais concevoir, imprimer et distribuer son programme à ses frais. Même les travaux annoncés pour le cinéma ne sont pas concertés avec l’association qui est totalement niée. Cet acharnement inexpliqué a poussé à la démission un directeur qui ne peut plus faire son métier. Une perte immense quand on sait son bilan depuis 8 ans. Pour recruter un successeur, l’association attend la confirmation du renouvellement de la convention triennale. Viendra-t-elle ? Plus de 53 000 entrées en 2017 : un record historique qui mériterait une vraie reconnaissance de l'association par notre ville.

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Le “petit prince” du pauvre

Depuis maintenant 4 ans, Mr Beneytou et l’ensemble de l’équipe municipale s’efforcent de redonner un semblant d’éclat à notre ville, après plus de trente ans de gestion socialiste où la ville n’a fait que régresser économiquement et socialement,et où les travaux sur les bâtiments publics ont été constamment repoussés. Maintenant il ne faudrait pas oublier M. le maire tout ce qui ne se voit pas et qui pourrait très vite faire polémique. Par là nous entendons dénoncer l’état catastrophique du Centre de loisirs Le Petit Prince devenu insalubre à la suite d’un dégât des eaux et par manque d’entretien. Qu’attendez-vous Mr le maire pour faire procéder aux travaux de réfection de ce lieu fréquenté quotidiennement par de jeunes enfants, mais également par du personnel municipal. N’ont-ils pas mérité plus de respect et de considération de votre part ? Nous invitons les parents à constater par eux-mêmes l’état d’insalubrité dans des salles d’accueil et des sanitaires. Le budget primitif 2018 prévoit la création d’un parc public, le réaménagement du cinéma, l’extension du Conservatoire... mais quid des centres de loisirs de la commune ? Seraient-ils les parents pauvres du budget 2018 ?Un cadre de vie agréable, une municipalité soucieuse de l’entretien de la ville, de belles phrases qu’on aimerait vraiment voir mises en application !

Groupe Chilly-Mazarin Bleu Marine

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Circulation, 15 ans d'immobilisme coupable

La circulation subie quotidiennement n’est pas nouvelle. Elle n’est pas le fait de notre seule responsabilité, elle incombe surtout aux villes voisines : Morangis, Longjumeau et Savigny-sur-Orge... Mais à l’ancienne équipe municipale qui n’a pas su résoudre les problèmes de circulation, ni anticiper. LAMY, GUEDJ, FUNES, REZGUI, n’ont rien fait ! 15 années d’immobilisme et de coupables complicités ! Responsable, la majorité a appliqué un moratoire de 2014 à 2016 pour surseoir aux constructions d’immeubles collectifs. À la différence de nos prédécesseurs, nous avons proposé des solutions pertinentes en matière de circulation aux Présidents de la Région, du Département et aux représentants de l’Etat.

Après 36 mois de travail, le Préfet de Région a inscrit notre nouveau plan de circulation dans le schéma directeur de l’Ile-de-France. Une avancée pour l’avenir. Parallèlement, nous agissons pour obtenir de nouveaux moyens de transport : le TRAM TRAIN en 2021, le prolongement des fréquences : du Bus 299, Chilly-Mazarin/Porte d’Orléans, la semaine, le week-end au-delà de minuit, et de la ligne RER C. Notre première priorité, faciliter votre mobilité, agir sur les problématiques qui impactent votre quotidien, gagner la bataille de la circulation et des transports. Ensemble, bâtissons une ville à suivre.

www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Mai 2018

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Lettre ouverte à son Altesse Sérénissime,

Le Prince Albert II de Monaco va nous fait l’honneur de sa visite en juin, pour le plus grand plaisir des Chiroquois et de notre Maire. La Principauté de Monaco est engagée depuis des décennies dans la défense des droits des enfants. Avec toute la bienséance qui entoure la visite d’un chef d’Etat reconnu dans ses engagements humanistes, “je sollicite humblement votre altesse pour raisonner notre maire qui stigmatise au nom de la Laïcité des Enfants de la République. Car,il n’est pas simple de ne pas manger de porc dans nos cantines chiroquoises. N’en déplaise à “une certaine droite du passé” mais nos enfants ne peuvent pas être pris en otage par des décisions politiques discriminantes. Votre Altesse doit savoir que nos enfants chiroquois sont mis de côté lorsqu’ils ne mangent pas de porc. Ce relent des années les plus sombres de notre histoire est inacceptable. J’espère que vous serez sensible à cet appel d’un citoyen qui n’accepte pas que l’on joue avec la dignité de nos enfants qui sont eux,l’avenir de notre ville.

Budget communal

C’est confirmé, nos charges de personnel explosent. Elles passent de 17,7 millions d’euros en 2016 à 18,8 millions d’euros en 2018. C’est de la maîtrise. En ce qui concerne les indemnités de notre maire, un Grand Merci au Préfet pour avoir refusé son augmentation de 50 %. Et après il veut nous faire pleurer.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement républicain hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Enquête publique PLU du 2 mai-4 juin : exprimez-vous !

L’enquête publique sur le projet de Plan Local d’Urbanisme (PLU) s’ouvrira le 2 mai car la Préfète a imposé au Maire son décalage un mois plus tard. Contrarié par ce report, le Maire veut fixer au 23 juillet (!), au coeur de l’été, le vote du Conseil Municipal approuvant le PLU après enquête publique. Il veut pouvoir signer des permis de construire avant août pour satisfaire les nombreux promoteurs ! On a aussi appris au conseil de la Communauté Paris-Saclay de mars 2018 que M. Beneytou s’est engagé auprès des 26 autres maires de la CPS à construire 1 350 logements en 5 ans (d’ici 2023). Soit deux fois plus que les 1 000 logements de plus sur 10 ans selon le dossier PLU voté par la majorité en décembre 2017 et présenté à l’enquête publique aujourd’hui. Ce sont donc 2 000 logements sur 10 ans autorisés par le nouveau PLU ! Avec 2 000 logements, notre population passerait de 20 000 à 25 000 en 10 ans avec environ 8 000 rotations supplémentaires de véhicules/jour. C’est trop de nuisances, de bouchons et de pollution. 25 000 habitants, c’est aussi au moins 20 classes supplémentaires à construire ! Où et quand ? Et pour les places de crèche nécessaires ? Il n’est pas trop tard pour éviter cela ! Exprimez-vous du 2 mai au 4 juin en écrivant au Commissaire Enquêteur à la Cité Administrative, en vous rendant à l’une de ses permanences ou en inscrivant vos observations directement sur le registre d’enquête.

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

163 654 euros

Comme un p’tit air de“langue de bois”

Alors que Monsieur Beneytou qualifie son année 2017 d’année “exceptionnelle”, il nous apparaît important de revenir sur certains faits marquants survenus récemment dans notre commune jetant un voile sur ce bilan audacieux.
- Une cité administrative qui loin de ne profiter qu’aux Chiroquois, reste le lieu de trafics en tout genre où les dealers continuent de vendre leur drogue en toute impunité de jour comme de nuit au vu et au su de tout le monde. Quel gâchis !
- Une police municipale, renforcée depuis 2014, qui reste impuissante face à la montée des violences sur la commune (tentative d’enlèvement d’un enfant démentie par la ville sur les réseaux sociaux, agression à la machette d’un père de famille qui tentait de protéger sa fille importunée sur la voie publique par un homme alcoolisé).
- Le lancement de la procédure de révision du Plan local d’urbanisation visant à construire plus de 2 000 logements sur notre commune dont 25% de sociaux répondant ainsi aux directives du précédent gouvernement obligeant certaines communes franciliennes à toujours plus d’urbanisation. Vous voulez nous rassurer Monsieur le maire, mais la réalité de vos actions en faveur des Chiroquois n’est pas celle que vous décrivez dans votre “P’tit Chiroquois”.

Groupe Chilly-Mazarin Bleu Marine

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Bas les masques

Mémoire sélective, TFAC s’égare

Leurs tracts sont truffés d’erreurs. 2000 logements !? Ils oublient les 160 logements qu’ils avaient programmés sur le parking de la gare (annulés par la majorité en 2014) et le moratoire appliqué aux nouvelles constructions d’immeubles collectifs décidé par la majorité entre 2014 et 2016. Opération vérité, la croissance de la construction sous Funes-Rezgui s’élevait à 810 logements. Aujourd’hui, opposés à vos intérêts, ils jettent en pâture des chiffres inconséquents sur le futur PLU. L’ont-ils lu ? Ont-ils anticipé l’avenir ? Le doute persiste ! Dès le 6 avril 2014, nous avons pris la mesure des enjeux et observé une pause. Nous avons étudié les aménagements à prévoir et anticipé les problèmes de stationnement et d’aménagements routiers pour rejoindre l’A6 et l’A10. Malgré le moratoire, la circulation n’a cessé d’augmenter. Malgré le moratoire, la circulation n’a cessé d’augmenter. Nous souhaitons réaliser des logements aptes à répondre aux besoins existants et futurs de Chilly-Mazarin avec une mutation urbaine raisonnable sur une décennie : 111 logements annuels au lieu des 135 construits précédemment par l’équipe Funes / Rezgui. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le PLU imposera des règles plus strictes pour les opérateurs : obligation de produire davantage de stationnements. Nous n’avons pas attendu 15 ans pour découvrir cette carence. Nous avons proposé des aménagements au Préfet de Région pour désengorger la ville. Votre quotidien, c’est notre priorité !

www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Avril 2018

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Des errements qui nous coutent cher

Nous subissons depuis 2014, une volonté claire d’urbaniser massivement notre commune,toutes les opportunités sont bonnes à prendre. La dernière, est la construction de logements à la place du centre technique municipal. Ce dernier sera donc reconstruit dans un lieu qui pose déjà des questions. A l’heure des économies d’échelle, il aurait été plus que raisonnable de s’associer avec une autre commune qui partageait le même projet. Nous allons donc supporter financièrement seuls, la construction d’un équipement et en assumer le fonctionnement. Egalement, pour notre piscine municipale, nous aurions pu espérer un rapprochement avec la commune de Longjumeau par exemple. Ou du moins comme le souligne la cour des comptes, nous rapprocher de notre agglomération. En effet, les coûts d’exploitation sont de plus en plus difficiles à assumer seuls. Mais là encore, faut-il s’entendre avec les communes voisines et essayer de négocier pour peser au sein de notre agglomération. Enfin, la conséquence de la création d’une nouvelle mairie, c’est l’agrandissement de notre conservatoire à la place des anciens locaux. L’intérêt communautaire est clair mais là encore nous serons seuls à supporter cette dépense. Encore fallait-il essayer... Palaiseau l’a fait et c’est un conservatoire à rayonnement communautaire que Paris Saclay va accompagner. Nous restons toujours sur le bas côté.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement républicain hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Exprimez-vous lors de l’enquête publique PLU

Le maire vient d’accélérer la procédure de révision générale du Plan Local d’Urbanisme(PLU) pour pouvoir accorder rapidement des permis de construire. L’enquête publique est fixée du 2 mai au 4 juin. Pendant cette courte période, chaque citoyen pourra exprimer ses observations sur le registre officiel, par courrier au commissaire enquêteur ou en le rencontrant lors de ses permanences en mairie. Chacun peut et doit prendre position sur les possibilités d’urbanisation et de bétonnage à outrance ouvertes par ce nouveau PLU : 1 500 à 2 000 logements sont rendus possibles et pas seulement les 219 de l’ex-terrain de la MJC et les 800 de Découflé. La population passerait ainsi de 20 000 à 25 000 habitants, avec une circulation, des embouteillages et une pollution qui exploseraient.La fièvre immobilière s’est emparée de M. Beneytou alors qu’il promettait un moratoire sur les constructions lors de son élection. Parallèlement, notre population et nos enfants auront à faire face au fort accroissement de la dette constaté en 2017 et annoncé en augmentation pour 2019. Hausse provoquée par des dépenses pharaoniques telles que la Cité administrative et ses abords (5 millions d’€) et le futur Centre technique municipal (4 millions d’€) et qui conduira à brader le patrimoine communal pour boucher les trous. Il est encore temps d’arrêter les dégâts.

Plus d’informations sur : www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

163 654 euros

C’est le montant des pénalités financières que les Chiroquois vont verser au Fonds d’aide au soutien et à la construction des logements sociaux, l’Etat. Pourquoi ? Pas suffisamment de logements sociaux à Chilly au regard de la loi. La loi SRU, relative à la solidarité et au renouvellement urbain, oblige les Municipalités de + de 1500 habitants d’une intercommunalité de + de 50 000 habitants à disposer de 20% de logements sociaux et 25% d’ici 2025. Chilly-Mazarin en compte à ce jour 18,40%, mais gageons que les futurs projets de M. le maire satisfassent grandement à nos obligations, nous permettant ainsi d’éviter ce racket financier organisé. Mais à quel prix ! En 2004, la résidence privée St Eloi était vendu au bailleur social des 3F. Opération intéressante puisque 344 logements privés sont devenus d’un seul coup “sociaux”et les belles allées tranquilles de la résidence, des lieux de trafic en tout genre. Merci Mr Funés ! Alors M. le maire faites comme certaines communes d’ile de France, provisionnez ces éventuelles pénalités financières pour ne pas augmenter nos impôts, car les 20% de logements sociaux que comptent notre commune suffisent amplement. Je vous invite même à demander à nos parlementaires de venir vivre nos vies dans nos belles résidences sociales avant de voter leur loi absurde.

Groupe Chilly-Mazarin Bleu Marine

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Bas les masques

Le groupe TFAC joue contre l’intérêt général. Jeudi 22 mars, les masques sont tombés, ses membres ont voté contre toutes les actions, celles en votre faveur. Rénovation des écoles pour permettre aux enfants d’apprendre dans de bonnes conditions. Agrandissement du conservatoire, réorganisation et mise en valeur du cinéma.Extension de la vidéo-protection pour garantir votre sécurité. Fonctionnement des crèches pour garantir un service public de qualité. Subventions aux associations, pilier du vivre ensemble.Renforcement des modes de gardes et financement d’une assistante maternelle libre et agréée. Réfection des accueils de loisirs.Réaménagement des voiries et de l’éclairage public. Travaux dans nos zones économiques d’activité pourvoyeuses d’emplois. Dynamisation de la ville pour économiques d’activité pourvoyeuses d’emplois. Dynamisation de la ville pour répondre aux enjeux futurs. Préservation du commerce de proximité pour fortifier l’emploi. Certains membres du groupe TFAC préfèrent leur avenir politique à celui des Chiroquois. Responsable, la majorité affecte des moyens supplémentaires pour votre cadre de vie, maîtrise le désendettement, la fiscalité locale et maintient les taux d’imposition. Parallèlement, les élus ont diminué leurs indemnités en 2014 de 7%. Aujourd’hui, nous percevons des indemnités inférieures à celles de nos prédécesseurs. Soyez rassuré, la majorité agit pour préparer sereinement l’avenir de notre ville. Notre seule préoccupation, c’est vous !

www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Mars 2018

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Débat d'Orientation Budgétaire

Le débat a eu lieu enfin à une date raisonnable, ce n’était pas faute de le réclamer depuis 2014. Nous pouvons constater un décalage entre la présentation de la majorité et la cruelle réalité des chiffres. Depuis deux ans, ils nous expliquent ne pas avoir augmenté nos impôts locaux pourtant, c'est toujours près d'1 million qu'ils nous confisquent chaque année. En ce qui concerne les charges à caractère général,après une baisse salutaire, la tendance semble être à la hausse. Pour les charges de personnel, depuis 2014, nous n’avons que des vœux pieux de baisse, c’est près de 200 000 € que notre ville devra supporter à la fin de ce mandat. Elles sont loin, les économies d’échelle que la majorité nous vendait avec la cité administrative. A l’heure de la dématérialisation, la multiplication des mairies restera une folie. En ce qui concerne les investissements, une énième rallonge sur la cité administrative est annoncée. Mais quand, cette gabegie s’arrêtera-t-elle alors que nous attendons une école depuis 2014 ? L'exposition universelle n'aura pas lieu au grand dam de nos élus locaux... ils ne pourront pas rayonner dans les allées de cette dernière et grâce à cela nos impôts s'en porteront mieux. De toute manière les bénéfices supposés n'auraient été que des charges supplémentaires pour notre territoire. Quant au métro de Saclay... que nos élus se battent aussi pour Chilly.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement républicain hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Les réponses dogmatiques du Maire

C’est dans le strict respect du règlement intérieur que nous avons transmis une motion au nom du groupe TFAC pour le conseil municipal de février. Son objet : demander au syndicat intercommunal (SIRMC) chargé de la fabrication des repas pour nos écoles d’étudier la mise en place d’un plat alternatif végétarien chaque jour. Non polémique, cette motion relaye ce que de nombreuses familles nous demandent. Nous y rappelons les enjeux environnementaux et l’aspiration légitime des parents à donner une continuité de leurs pratiques alimentaires à l’école. Mais, une fois de plus, le maire a décidé de ne pas inscrire cette motion à l’ordre du jour. Il veut bâillonner l’opposition et empêcher TFAC de présenter des propositions constructives attendues par les Chiroquois. Son explication : attendre d’abord la tenue d’une réunion programmée avec le SIRMC. Pourtant c’est l’inverse qu’il faut faire. Avec un vote unanime de cette motion en conseil, le maire serait arrivé plus fort à cette réunion et se serait donné plus de chance de faire aboutir cette belle idée. M. Beneytou ne tire jamais les enseignements de ses erreurs passées : il avait déjà reporté notre motion pour sauver le bureau de Poste de Chilly-Sud (il avait même voté contre !) et celle sur la fermeture de l’hôpital de Longjumeau. Résultat : ces projets se réalisents ans réelle résistance de la municipalité. M. Beneytou laisserait il son égo guider ses décisions ?

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Un Débat d’Orientation Budgétaire, budget primitif 2018 “simple, basique”

Alors que les intempéries s’abattent sur l’Île-de-France, le conseil municipal a voté le 8 février le débat d’orientation budgétaire pour l’année à venir. Absents ce soir-là, les élus du groupe Chilly-Mazarin n’ont pas pris part au vote. Retour sur les orientations votées :
- maintien des taux d’imposition 2018. Basique
- maintien du montant global des subventions. Basique
- augmentation des indemnités des élus. Simple
- augmentation des charges de personnel. Simple
- maintien d’une enveloppe pour la rénovation des écoles. Basique
- rénovation de l’éclairage public et des voiries. Basique
- aménagement du parc des Champs-Foux. Simple
- divers équipements de mobiliers urbains et aménagements pour 301 k€. Simple
- rénovation du patrimoine historique de la ville. Basique
- dépenses pour le soutien et la protection du commerce chiroquois de proximité : 0 k€. Inadmissible !
Vous l’aurez donc compris, les orientations budgétaires prônées par l’équipe municipale sont simples quand il s’agit de dépenser l’argent des contribuables et basiques quand il s’agit de préparer les prochaines municipales. En 2018, la municipalité poursuivra donc son travail de réélection entamé depuis plusieurs mois déjà, mais peut-on l’en blâmer quand on se souvient de l’état dans lequel la ville était en 2014.

Groupe Chilly-Mazarin Bleu Marine

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Jeudi 8 février 2018 a été voté le Débat d’Orientation Budgétaire de notre commune

Bonne nouvelle pour les Chiroquois, tout comme depuis 2014, la Municipalité maintiendra en 2018 ses taux d’imposition, les tarifs des prestations sans augmentation et son enveloppe globale versée aux associations identique à 2017 malgré de fortes contraintes budgétaires (la commune a perdu 60 % de sa dotation de l’Etat en quatre ans soit près de 2 millions d’euros !). En 2018, la Municipalité va engager un important programme de travaux tout en continuant à maîtriser les dépenses de fonctionnement. Pour vos enfants, un grand plan de rénovation des écoles, des structures petites enfances et des centres de loisirs, va être engagé pour un montant d’un demi-million d’euros.
Pour votre sécurité : un plan d’extension de la vidéo-protection sera mis en place. Créée en juillet 2017, la brigade de nuit de la police municipale sera renforcée et les brigades de jour verront une augmentation de leurs effectifs. Pour améliorer votre cadre de vie : la Municipalité va commencer les travaux d’agrandissement du Conservatoire pour permettre à tous d’apprendre dans de bonnes conditions, débuter la rénovation du cinéma pour lui permettre d’avoir une meilleure visibilité et d’être encore plus attractif, réaménager le Parc des Champs Foux etc. En 2018, la Municipalité poursuivra la transformation de la ville pour la conduire vers son avenir tout en maîtrisant les dépenses et la fiscalité.

www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Février 2018

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

PLU

Le 21 décembre, la majorité municipale est passée encore une fois en force dans le cadre de l’élaboration du plan local d’urbanisme. A ce titre, la majorité n’a pas respecté l’esprit de la loi. Elle ouvre donc une porte à des recours éventuels. Le PLU, sans parler du fond pour le moment, est attaquable sur la forme. En effet la procédure de révision générale repose sur de la concertation qui a pour but d’associer les habitants dans une réflexion collective.Le peu de réunions “ouvertes” à la population n’avaient pas pour objet une réflexion collective mais n’étaient que des réunions de présentations sans aucune ouverture possible. La majorité avait certes l’initiative de la concertation mais surtout elle avait l’obligation d’annoncer de quelle manière elle allait effectuer cette concertation et, en fin de projet, de justifier de sa mise en oeuvre. Sur tous ces points, Monsieur Beneytou et son équipe n’ont pas respecté ces principes. Les élus des minorités, les habitants, les associations,les commerçants, les artisans, n’ont pas participé à une réflexion collective. Il n’y a eu aucun débat, il suffit de lire les comptes rendus des conseils municipaux, il n’y a aucune trace de débat. Comment des élus de la république représentant 39% des électeurs, indemnisés par nos impôts peuvent effrontément engager la commune durablement sans concerter, écouter, comprendre, respecter tous les chiroquois ?

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement républicain hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

ON AIME NOTRE CINÉMA !

Depuis janvier, le maire a réduit notre tribune d’expression sans concertation ni respect pour l’opposition. Notre cinéma associatif aussi doit faire face à cet autoritarisme : M. Beneytou a décidé de baisser de 15 000 € sa subvention et de ne plus financer l’édition du programme. Evidemment l’association a été mise devant le fait accompli sans possibilité de raisonner la municipalité qui met en danger la pérennité de notre cinéma. Face à la puissance financière du multiplex de Massy, notre cinéma de proximité a besoin d’être accompagné par la municipalité comme il l’est depuis sa création. Déjà depuis la destruction des locaux de la MJC, le cinéma est de plus en plus utilisé comme une salle de spectacle par la municipalité, l’empêchant ainsi d’exercer sa mission première. En 2018, M. Beneytou a décidé d’aggraver son sort en le privant d’une ressource financière importante et en l’obligeant à de nouvelles dépenses pour communiquer sur son programme mensuel. Décidément, le maire n’aime pas notre cinéma et ne voit pas qu’il est apprécié de tous pour la qualité de sa programmation et sa tarification abordable. Sa fréquentation par grands et petits durant les dernières vacances de Noël en est une preuve ! En fragilisant le cinéma associatif, M. Beneytou rend un précieux service au multiplex de Massy qui, à terme, peut faire disparaître les cinémas de proximité. Nous formons le vœu qu’il revienne sur ces mauvaises décisions.

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

COMME UNE LUEUR DE “CONSTANCE”

En novembre 2017, notre groupe a soumis au bureau municipal, une motion qui nous apparaissait importante pour la ville, portant sur l’interdiction de regroupement de personnes sur la voie publique, les voies privées ouvertes au public ainsi que dans les lieux susceptibles de troubler l’ordre public. Cette motion n’a jamais été évoquée, ni mise à l’ordre du jour du conseil municipal de décembre. Par contre nous apprenons du cabinet du maire, qu’en lieu et place, un arrêté portant sur l’interdiction de la mendicité sur le territoire communal si celle-ci porte atteinte à l’ordre public, a été promulgué en catimini. Rien à voir avec notre requête mais politiquement plus “correct” et surtout moins dérangeant ! Et une démocratie communale de nouveau désavouée et mise à mal où les préoccupations des citoyens ne sont pas prises en compte. Alors quand Mr le maire titre à la une de son magazine communal “à la lueur du changement”, surtout ne vous laissez pas berner cette poudre de perlimpinpin car si Chilly-Mazarin s’est dotée d’un nouveau remède celui de l’embellissement, celui-ci reste totalement inefficace avec toujours plus de trafics en tout genre, d’agressions et d’incivilités.Car hélas Mr le maire si la forme change, le fond reste le même ! Le groupe FN reste plus que jamais à vos côtés.

Groupe Chilly-Mazarin Bleu Marine

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

LA PAILLE ET LA POUTRE

Qu’ont-ils à regarder la paille dans l’oeil, alors que la poutre restreint leur vision. Dogmatique, l’opposition préfère la posture pour masquer le vide de leurs propositions. Pourtant, depuis 2016 la ville change, le film du 18 janvier disponible sur la page Facebook de la ville étaye l’action de la majorité. Le représentant du “Rassemblement Républicain”, déserte les séances du conseil, les commissions municipales depuis trois ans, prouvant le peu d’intérêt qu’il vous porte. Le parti socialiste, la main sur le cœur fait du Cinéma Truffaut un enjeu politique. Pourtant qu’ont-ils fait ? Rien ! Depuis 2014, la municipalité a octroyé près de 1 M€ au cinéma. En 2018, nous continuerons, 300 000 € pour la réfection de Truffaut et sa sécurisation face à la concurrence des multiplex. Le cinéma bénéficiera donc de 503 300 € cette année ! Si nous n’aimions pas le cinéma, croyez-vous chers Chiroquois que nous allouerions autant à la première association de la ville ? Le Cinéma nous le moderniserons, aussi comme nous le demandons à toutes les associations, les administrateurs de Truffaut doivent rationaliser leurs dépenses en consentant un effort de 3,90 % sur un budget de 490 000 €. Nous leur proposons de réinjecter une partie des dépenses exorbitantes de comptabilité et de contrôle de gestion dans le budget communication. Si le cinéma fonctionne, c’est aussi grâce à vos impôts. Responsables, nous voulons le protéger et le faire rayonner.

www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Janvier 2018

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

2018, UNE ANNÉE D’ESPOIR

L’ensemble des colistiers du rassemblement républicain s’associe à moi, pour vous souhaiter une excellente année 2018. Que cette nouvelle année, vous apporte joie, santé, bonheur pour vous, votre famille ainsi que vos proches. Nous avons envie de croire en un optimiste retrouvé afin de pouvoir dépasser les clivages stériles de ces dernières années. Petit retour en arrière : la lecture de la dernière tribune de la majorité municipale prête vraiment à sourire. En effet, nous apprenons que le programme de notre maire comportait 90 engagements (il fallait oser) et qu’à ce jour,il en a réalisé 83%... quelle rapidité dans l’exécution. Au fur et à mesure des années, le programme très succinct de 2014 s’étoffe apparemment. Il conviendrait plus que cette équipe s’occupe de sauvegarder nos quartiers pavillonnaires, d’arrêter de bétonner notre ville, de permettre une meilleur circulation… Ah oui, ces engagements doivent correspondre au 17% manquants. Dernière minute : le droit d’expression des minorités est mis à mal, sous couvert de refonte encore une fois, du journal municipal, nous sommes amputés de 25% de notre droit d’expression. Nous ne pourrons plus présenter 2000 caractères mais 1500 signes, espaces compris pour nous exprimer. Ce type de comportement, est encore une belle preuve du peu de considération que cette équipe se fait de la démocratie.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement républicain hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

SANS COMMENTAIRES

Les élus TFAC vous souhaitent une bonne année, ainsi qu’à vos proches. Année qui sera bonne pour les publications de la ville. Le maire a signé un petit marché (163 000 €,quand même), piloté par son directeur de cabinet, pour réaliser entre autres le magazine municipal et des vidéos “qui porteront la parole du maire” (sic). Marché signé pour 2 ans ; si ça avait été 3, comme ça l’a toujours été, il aurait fallu des règles de concurrence et de transparence renforcées. Désormais, il n’y aura plus de guide pratique et la mairie ne paiera plus l’impression du programme du cinéma : leur coût exigerait les mêmes règles renforcées. La loi prévoit que les communes font des lots quand elles veulent acheter des produits différents,pour pouvoir retenir le meilleur candidat par lot : pourtant la ville a fait un seul lot pour la réalisation du magazine et celle des vidéos.En tout 21 entreprises ont retiré un dossier de candidature : une seule a déposé une offre. Elle vient du Gard, le directeur de cabinet aussi. Elle a travaillé pour Saint-Pierre-et-Miquelon : le directeur de cabinet y a été en poste. Un de ses dirigeants est un fervent militant du parti de notre maire et du directeur de cabinet. Mais ce sont des gens efficaces : leur marché ne commençait que le 1er janvier, et ils ont déjà fait ce numéro, qui vient de vous être distribué.Tout ce que nous écrivons peut être vérifié.

Le groupe TFAC

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Il y a un temps pour être gentil et un temps pour se dire : CA SUFFIT !

Alors que la magie de Noël commence tout doucement à laisser place à une nouvelle année 2018, nous tenons en ce mois de janvier, à revenir sur un événement inadmissible qui s’est produit au Collège Les Dînes Chiens, fin novembre 2017. Une enseignante y a été violemment agressée par les parents d’un élève de 11 ans venus en découdre avec cette professeure qui les avait convoqués pour évoquer les problèmes de comportement de leur fils. Par solidarité un mouvement de grève s’en est suivi. Et pourquoi ne pas avoir fermé une journée le collège en soutien au corps professoral ? Cet incident témoigne de l’insécurité grandissante au collège Les Dînes Chiens, n’en déplaisent à l’équipe municipale (et à la précédente), qui voit chaque année le nombre de collégiens diminuer au profit de nos voisins du “privé”d’Athis-Mons, d’Antony ou de Villebon. Le directeur académique veut “transformer cet inacceptable incident en un objet d’éducation citoyenne”. Peut-être ne sait-il pas que l’insolence comme la violence est un manque de respect et que le manque de respect est un manque d’éducation. Un bien piètre exemple de comportement donné à un enfant par des parents dont le manque d’éducation est évident. Souhaitons qu’en 2018, ce collège redevienne un lieu où des savoir-faire, des savoir-être, des attitudes et des valeurs peuvent encore y être transmis.
Bonne Année 2018.

Vos élus Chilly-Mazarin Bleu Marine

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

20445 HABITANTS : LA VILLE GAGNE EN ATTRACTIVITÉ

Chilly-Mazarin poursuit sa mue et devient un véritable lieu de vie. Depuis le printemps 2014, la municipalité a consacré beaucoup de temps pour résoudre cette équation à plusieurs inconnues : comment réveiller Chilly-Mazarin ? Comment attirer de nouvelles entreprises et de nouveaux Chiroquois ? Rendre son rayonnement et son attractivité à la ville. Une méthode et une feuille de route contractualisées par les Chiroquois. Le pari était audacieux, l’ambition affichée : faire émerger notre cité en Essonne, engager une ère nouvelle pour devenir une ville d’avenir. Une ville avec des animations, des commerces, des services et des loisirs tout en respectant notre quiétude.Le nombre d’habitants ne cesse de croître : 19 700 en 2014 et 20 445 selon le dernier recensement de l’Insee. Quoi qu’en disent les commentateurs, l’énergie consacrée par la majorité municipale s’avère payante, de nouveaux arrivants rejoignent Chilly, loué par sa qualité de vie. Cette audace nous l’avons imaginée, le Plan Local d’urbanisation est un outil pour aménager différemment et intelligemment. Nous avons appris des erreurs urbaines du passé. La majorité municipale imagine une ville à vivre avec ses équipements publics, ses écoles, ses crèches, ses restaurants, ses commerces et son nouveau quartier.
Nous vous souhaitons une année 2018 à vivre et à partager.

www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Décembre 2017

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous,

La fin de l’année approche à grand pas, dans un rythme effréné, les enfants attendent avec impatience Noël. Nous tenions à vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année. En famille, entre amis (es), l’essentiel est de pouvoir partager un moment privilégié. Alors que nos rues se parent de leurs plus belles couleurs, nos pensées se tournent vers ceux qui souffrent, les plus fragiles, les plus meurtries par la vie.
Rétrospectives : il y a maintenant presque 4 ans, nous nous étions engagés envers vous en cas de victoire sur 5 impératifs. Il est intéressant de les rappeler :
1 - Une pression fiscale stable tout au long du mandat : malheureusement nous n’avons pas été entendus et vos impôts ont augmenté du fait de la nouvelle équipe.
2 - La recherche d’économies sans pour autant nuire au service public : ce n’est pas une mais trois mairies qui viennent de voir le jour, pour plus de 4 millions d’euros dans un environnement pourtant qui tend à la simplification des démarches administratives. Alors oui, les bâtiments sont beaux mais à quel prix. Nous attendons toujours une école pour répondre aux vrais enjeux de demain. Il est vrai que nos enfants ne votent pas.
3 - La sobriété énergétique : les choix de la municipalité ne sont pas à la hauteur des enjeux de demain.
4 - La démocratie participative, donc l’échange et la proximité à travers « les villages», structure de concertation que nous voulions créer : vous avez à ce jour, des réunions de quartiers qui ne changent pas grand-chose, des pseudos concertations tel que pour le PLU, qui ne vous écoutent pas, et une équipe qui ne cesse de passer en force.
5 - La remise à niveau en termes d’animation et d’équipement des quartiers sud, de la gare, des champarts, des sans soucis : alors là, un trou béant trône à la place de la MJC, démonstration de leur soit disant volonté de maintenir des services dans le sud.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement républicain hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Chilly recule !

Depuis des années, notre ville était l’une des plus progressistes pour ses services à la population. Les familles bénéficiaient de conditions avantageuses pour inscrire leurs enfants aux activités périscolaires en badgeant le jour même. Faciliter la vie des familles, c’est notre conception du service public. Mais ça, c’était avant. Dans son obsession de détruire l’action de ses prédécesseurs, M. Beneytou a décidé, seul, de changer les règles existantes en obligeant les familles à préinscrire leurs enfants, plus d’un mois à l’avance, pour les mercredis et à la cantine. Aucune concertation avec les parents d’élèves n’aura précédé cette décision qui les concerne dans l’organisation de leur vie quotidienne. De même que les prestations d’allocations familiales ont été rajoutées aux revenus des familles pour calculer leur taux de participation, les parents doivent se résigner à subir une décision dont ils ne comprennent pas la motivation.Pourquoi modifier des services qui donnent satisfaction depuis des années ? Le maire avance qu’il s’agit de mieux anticiper les commandes de repas auprès de la cuisine centrale. C’est faux ! Les chiffres sont transmis chaque jour à 9h ! Après le tollé des parents sur la page Facebook de la ville qui annonçait cette nouvelle mesure et où de nombreux commentaires ont été censurés, la municipalité renonce, pour l’instant, à majorer la facture des familles qui n’auraient pas préinscrit leurs enfants. Mais qu’en sera-t-il de la facturation d’un service finalement non consommé ? Les familles devront-elles payer quand même ? Car c’est le problème : de nombreux parents ne peuvent pas anticiper leur planning de travail un mois à l’avance. TFAC demande le maintien du système actuel d’inscription parce qu’il est adapté aux besoins des Chiroquois.
Les élus TFAC vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d’année avec vos proches !

Rafika REZGUI, Dominique LACAMBRE, Marie-Hélène MICHON,Christian PROPONET, Anne-Charlotte BENICHOU, Bernard BRESLER

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

« Noël féerique à Chilly-Mazarin »

Vous ne rêvez pas, il s’agit bien là, de la dernière surproduction cinématographique de Mr BENEYTOU dont nous sommes Chiroquois, les acteurs. Ainsi en ce mois de décembre, M. le maire fait son grand retour sur le devant de la scène en se glissant dans la peau du Père Noël sans doute pour redorer son blason et celui de toute son équipe municipale. Pour cela un marché de Noël digne de Chilly-Mazarin, en novembre, aux horaires raccourcis où malheureusement les commerçants ne semblaient pas se bousculer cette année (30 demandes en 2017 contre 40 en 2016) et une inauguration de notre nouveau centre-ville en novembre, également, un soir de semaine . Les Chiroquois ne méritaient-ils pas mieux après des mois et des mois de travaux ! Soulignons une nouvelle fois que ce projet« féerique » a bénéficié de 4 millions d’euros de budget ! A ce tarif-là nous devrions avoir droit à des effets visuels de haut vol. Cette magie financière de Noël se poursuit en décembre avec l’acquisition, pour les écoles,les crèches, les commerces et l’hôtel de ville, de 220 sapins de Noël pour un budget de plus de 7000€ et des illuminations de Noël pour 44000€. La course à la féerie de Noël n’a plus de limites ! Cependant dans un contexte de crise mondiale autour des religions où chacun affûte ses armes identitaires, saluons la volonté de Mr le maire de faire en sorte que ces symboles de Noël gardent un caractère culturel, artistique et festif sans reconnaissance d’un culte ou d’une préférence religieuse. Si Noël est une fête symbolique du christianisme qui relève de notre patrimoine, elle est aujourd’hui un symbole plus culturel que cultuel, une tradition universelle symbole du vivre ensemble.
Joyeux Noël à tous les Chiroquois et Chiroquoises.

Vos élus Chilly-Mazarin Bleu Marine
Fncirco6@gmail.com

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Sur les 90 engagements du Projet Municipal, 83 % sont déjà réalisés !

Un vœu s’est réalisé pour nos 27 sapeurs-pompiers volontaires, ils l’attendaient depuis dix ans ! La municipalité a offert 120 m2 entièrement rénovés pour améliorer leurs conditions de vie. Promis en décembre 2016, les clés ont été remises au lieutenant Faresin, le 16 novembre dernier.

Développement économique, pas de répit.

Après des mois de concertation et de travaux, la jonction des Zones d’activité de la Butte aux Bergers de Chilly et des Hauts de Wissous a permis de dynamiser l’économie du territoire. Le mouvement, Chilly ville à vivre s’accélère ! Le 17 novembre dernier plus de 300 personnes se sont déplacées pour l’inauguration de la nouvelle place du marché. Un cœur de ville repensé, harmonieux et lumineux. Ces travaux nous auront permis de gagner 700 m2 supplémentaires, espaces végétalisés compris pour regrouper les commerçants extérieurs en un seul lieu et d’installer de nouveaux candélabres basse consommation pourront générer 40% d’économie d’énergie. Oui, l’équipe municipale a eu le courage de redonner vie à une place délabrée et un immeuble inhabité depuis 25 ans. Malfaçons, infiltrations, parking en sous-sol impraticable, et dalles extérieures source d’accidents. N’en déplaise à l’opposition, elle ne cesse de recourir aux mensonges, rumeurs et quolibets pour dénigrer l’action municipale, car il est toujours plus facile de rester immobile que d’entreprendre. Mesdames et Messieurs, un peu de dignité et de respect, ce n’est pas contagieux. Les Chiroquois eux ne sont pas dupes du travail et des actes accomplis par la majorité. L’achat de l’immeuble signal, sa rénovation intérieure et extérieure, le réaménagement urbain du parvis et de la place du marché auront coûté moins de 3 M€ aux Chiroquois grâce au soutien du Département et de son Président François DUROVRAY.
100% déterminée, la majorité amplifie la dynamique.
Nous vous souhaitons un Joyeux Noël.

www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Novembre 2017

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Une pure propagande

Cette année, le thème de la fête de la science était « le cerveau dans tous les sens ». La thématique était bien trouvée car depuis 3 ans et demi, la municipalité nous retourne complètement la tête. La lecture de notre magazine municipal devient de plus com- pliquée et n’arrange rien si nous souhaitons rester sain d’esprit. En efet, nous avons vraiment l’impression d’être dans une autre réalité, la dimension JPB, fruit d’une pure propagande, véritable lessiveuse de l’esprit. Pourquoi, nous arrivons à ce constat ? Quelques exemples : quel Maire essonnien se réjouit de l’arrivée des compteurs Linky et en fait la promotion en mettant en avant que nous serions une ville pionnière. En fait, tout est bon pour ramener la couverture à soi, plus la fcelle est grosse, plus cela passe. Sans rentrer dans la polémique sur ces compteurs qui sont installée partout en France depuis de nombreux mois, il est plus que maladroit d’en faire la promotion. Surtout que l’opérateur n’aborde pas, le recyclage des millions de compteurs déposés. Autres exemples : sur la présentation du PLU du mois de septembre, nous découvrons que Chilly est une terre verte et bleue… Nous sommes ravis de le découvrir, merci M. le Maire. Déjà bien mis à mal par l’urbanisation massive des années 70, la majorité bétonne les derniers vestiges de verdure de notre ville et ils osent nous comparer à un écrin de verdure. Un autre exemple sur le numérique dans nos écoles, lancé très lentement par l’ancienne équipe, la nouvelle majorité, fait de même mais avec une présentation chaque année vantant ses mérites, la forme primant sur le fond. Si tout était si merveilleux, pourquoi nous ne sommes pas dans le top 20 des communes essonniennes où il fait bon de vivre ? La réponse : impôts à la hausse, absence de ver- dure, embouteillages, bétonnage, démocratie mis à mal, sécurité aléatoire.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement républicain hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Les factures d’automne sont arrivées !

Début juillet, le maire s’est précipité sur la possibilité donnée par le décret ministériel du 27 juin dernier pour revenir en arrière et rétablir la semaine de 4 jours tant contestée par les experts. Notre groupe lui a reproché de ne pas avoir d’abord dressé un bilan de la matinée supplémentaire à l’école mise en place en 2013 : les écoliers apprennent- ils mieux, leurs apprentissages sont-ils de meilleure qualité ? C’est par là qu’aurait dû débuter la réflexion mais ce n’est pas l’avis de M. Beneytou. Les familles ont découvert à la rentrée que le mercredi est de nouveau libéré et, pour ceux n’ayant d’autres choix, l’accueil de leur enfant en centre de loisirs est devenu une solution imposée. Depuis, les factures sont arrivées et les parents découvrent la forte augmentation des tarifs puisque depuis 2 ans le maire a décidé d’intégrer les allocations familiales aux revenus des ménages. En décidant à la hâte, le maire a négligé les conséquences de son choix sur le portefeuille des familles, comme d’habitude. Qu’importe pour lui, les familles n’ont qu’à payer. Dans le même temps, l’ensemble des Chiroquois reçoit les avis de paiement de la taxe d’habitation. Ils découvrent que l’augmentation de 180€ payée l’an passé - suite à la décision de M. Beneytou de supprimer l’abattement général créé par M. Funès en 1995 – est reconduite cette année ! C’est d’autant plus insupportable que le maire s’est voté une augmentation de son indemnité de 1280€/mois ! Pour les propriétaires, l’addition est encore plus salée puisqu’au département, depuis 2016, les amis de M. Beneytou ont augmenté de 29% la part départementale de la taxe foncière. Une bonne nouvelle nous encourage à poursuivre notre travail de dénonciation et de proposition : la municipalité a enfin rétabli les créneaux de piscine supprimés depuis 2 ans pour les CE2 et CM1. Nous partageons cette victoire avec les parents qui se sont mobilisés avec nous.

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Chiroquois, réveillez-vous !

Le compte à rebours se poursuit pour M. le maire et les élus de la majorité. Des chantiers ouverts à tous les coins de rues ou en attente témoignent d’un objectif clairement afché : être en mesure de dire en 2020 « voilà ce que nous avons fait ! » Mais à quel prix M. le maire ? Une population chiroquoise en augmentation sur des infrastructures vieillissantes, une pollution visuelle et atmosphérique de notre centre-ville, des commerces en difculté et pas seulement à cause des travaux mais aussi liés à des regroupements intempestifs et bruyants d’individus qui perturbent quotidiennement les Chiroquois. Qu’attendez-vous M. le maire pour prendre un arrêté qui interdise ces rassemblements proche de la Place de la Libération, sur l’avenue Mazarin ou François-Mouthon, proche du centre commercial de Bel-Abord ou encore sur les parkings de Lidl ou du G20. Notre police municipale pourrait ainsi intervenir pour dissoudre ces groupes de personnes qui occupent l’espace public et dérangent les commerçants et les usagers. Les travaux de la place du Marché se terminent et la prévention est de rigueur afn que NOS 4 millions d’euros ne s’envolent pas en fumée. Et qu’attendez-vous pour mettre en place une vraie politique commerciale pour notre ville ? Le déclin structurel de Chilly-Mazarin se poursuit donc de manière irrémédiable (déclin commercial, déclin social, déclin environnemental) et ce n’est pas le nouveau PLU construit en catimini par les élus de la majorité qui permettra à Chilly-Mazarin de s’assurer un avenir serein au sein d’une « hyper agglo » centrée sur le Plateau de Saclay. Vos élus Chilly-Mazarin Bleu Marine sont présents, à votre écoute pour veiller à la défense de vos intérêts.

Chilly-Mazarin Bleu Marine
François WARY - Corinne WARY fncirco6@gmail.com

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Poursuivre la mutation

Les travaux du quartier du marché, lieu de vie et d’échanges, vont bientôt s’achever, les Chiroquois vont pouvoir se réapproprier ce cœur de ville. D’ailleurs nous invitons nos concitoyens à célébrer le 17 novembre à 19h30, la fin des travaux de la place du marché, autour d’un buffet républicain proposé par les commerçants du marché. Nous avions promis d’accélérer la mutation de la ville, pour les besoins et le confort des Chiroquois, nos engagements sont tenus. La nouvelle Cité Administrative et la redéfinition de la Place du marché permettent de relancer l’attractivité commerciale du centre-ville. Mais pas seulement, nous allons continuer nos efforts en matière de sécurité et de propreté et redonner une vision au territoire. Trop longtemps, Chilly-Mazarin a souffert du manque de perspectives ; nos prédécesseurs faisaient de la politique uniquement pour leur clientèle électorale. Les résultats sont connus, aux dernières élections sénatoriales, la liste PS conduite par Carlos da Silva et Rafika Rezgui a été lourdement sanctionné, un résultat sans appel : 7 %, 179 voix sur 2500. Aujourd’hui, le projet adopté en 2014 par les Chiroquois se concrétise avec cohérence, en dépit des contraintes budgétaires et des freins habituels de l’opposition, dont l’unique préoccupation est d’engager des procédures devant le tribunal administratif. Recours, perdus systématiquement. Nous pouvons être fiers du travail accompli, l’action conjointe de la majorité et du personnel communal porte ses fruits. Néanmoins, il reste à faire pour préparer notre avenir avec un temps d’avance. Notre ambition, faire toujours mieux pour Chilly-Mazarin. À la fin du mois, nous vous convions au désormais traditionnel marché de Noël, dans le Parc de l’Hôtel- de-ville.

Les élus de la majorité municipale www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Octobre 2017

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

En Toute transparence

Je tenais à vous informer que fi n août, une opportunité professionnelle s’est présentée à moi. Il m’a été proposé de prendre la responsabilité administrative (Directeur Général des Services) d’une commune classée dans la strate des communes de 20 000 à 40 000 habitants,en province, à 2h de Paris. À ce titre, je suis éloigné de Chilly-Mazarin, seulement pour la semaine… Je garde ma résidence principale sur notre commune. Les premiers mois seront durs à gérer d’un point de vue logistique mais vous pouvez compter sur moi,pour articuler cette contrainte professionnelle dans la mesure du possible. Je tiens à rappeler que je suis investi dans notre vie locale depuis 2007, bénévolement et comme tous les français, j’ai besoin de travailler. Les mauvaises langues que nous connaissons tous, critiqueront ce choix professionnel, je les laisse à leurs bassesses et je préfère me concentrer sur les projets, les idées des collistiers du rassemblement républicain que je représente. Il est plus facile de critiquer les Hommes que leurs idées.

Intérêt de l’enfant et Laïcité

Le tribunal de Dijon, vient de rendre son verdict sur la suppression des plats de substitution au nom de la laïcité sur la commune de Chalon-sur-Saône. La Mairie a perdu, les juges fondent leur décision sur la Convention internationale des droits de l’enfant : pour eux, dans cette affaire, la mairie n’a pas « accordé une attention primordiale à l’intérêt des enfants ». Ils mettent en avant plusieurs éléments, le tribunal rappelle qu’« un menu de substitution avait été proposé, sans jamais faire débat, depuis 1984 » et précise qu’aucune « contrainte financière » ne justifiait leur suppression,comme sur Chilly-Mazarin… Il est temps de revenir à la raison. La stigmatisation gratuite et le repli basé sur cette course au populisme sont dépassés.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement républicain hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Rappels à l’ordre

Les projets d’urbanisme démesurés de M. Beneytou rencontrent de nouvelles difficultés. Rappelons qu’en 2014, lors de la campagne électorale, il entendait arrêter toute nouvelle construction, alors qu’en 2017, ce sont environ 1300 logements nouveaux qui figurent à l’ordre du jour des projets connus.Sur le terrain de l’ex MJC, la municipalité est passée outre l’avis très défavorable du commissaire enquêteur et des nombreux riverains qui s’étaient exprimés. La Préfecture de Région impose aujourd’hui une étude d’impact sur ces terrains à proximité immédiate de l’autoroute et de la voie SNCF, étude qui porterait notamment sur les problèmes de circulation, de pollution, d’argile : précisément les questions soulevées par les riverains mais totalement ignorées.Dans le cadre de la révision générale du PLU, sur le terrain mis en vente par Découflé,c’est la mission régionale du ministère de l’Environnement qui impose une évaluation environnementale compte tenu notamment des problèmes de circulation et de pollution à proximité immédiate de l’autoroute A6 où une école devrait être implantée, d’après M. Beneytou, sur un programme évalué à 800 équivalents-logements selon les promoteurs.M. Beneytou, toujours constant dans ses pratiques opaques, n’a pas informé les Chiroquois, de ces fortes demandes des services de l’État.De même il est discret sur le coût de l’acquisition d’une grande partie de l’immeuble« Signal » et des travaux autour : environ 4 millions d’euros, payés en grande partie par les contribuables à qui on n’a pas demandé leur avis mais dont la taxe d'habitation a augmenté de 170€/an ! Et ces travaux interminables se poursuivent : le stationnement y est devenu impossible, le fonctionnement du marché est difficile et la plupart des commerçants « volants », et leurs clients, savent bien qu'ils ne retrouveront hélas pas leur place.

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

S comme…

…100% Saturée

Quel Chiroquois n’aura pas maudit au moins une fois cette rentrée de septembre 2017.Oh pas seulement parce que les vacances sont fi nies et que la pluie ne cesse de tomber,pas seulement parce que les impôts ne cessent d’augmenter, pas seulement parceque le centre-ville ressemble de plus en plus à un chantier interminable …Oh non, pas seulement à cause de tout ça ! Juste à cause d’un feu qui depuis des mois et des mois SATURE notre ville sans que nos élus locaux ne bougent. Nous parlons bien sûr dufeu placé à l’entrée sud de l’autoroute, feu qui permettrait selon la région de fluidifier le trafic de l’A6. Il est vrai qu’il est préférable d’asphyxier une ville et ses habitants plutôt que de risquer de saturer une autoroute. Alors Monsieur le maire, agissez, intervenezauprès de la Région afi n qu’elle vienne constater les dégâts causés aux Chiroquois qui mettent trop souvent plus de 45 minutes pour traverser notre ville.

…Savoir

Une opération de police de grande envergure a eu lieu sur notre commune, à l’hôtel 1ère Classe le 14 septembre dernier. Débutée dans la nuit, le quartier est resté bouclé et infranchissable de 6 heures à 11 h 30. Cette affaire ne peut pas être prise à la légère par nos élus et les Chiroquois sont en droit de SAVOIR aujourd’hui ce qu’il s’est réellement passé et qui sont ces individus.Monsieur le maire, quand 100% Chilly titre en septembre « Rentrez l’esprit léger », sachez que nous aimerions rentrer l’esprit léger et serein mais hélas ! la réalité est tout autre.Le Front national veillera inlassablement au bien-être et à la sécurité des Chiroquois.

Chilly-Mazarin Bleu Marine
François WARY - Corinne WARY fncirco6@gmail.com

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Enfin, une ville au service de tous

Les dernières Journées du patrimoine ont permis aux Chiroquois de constater que leur cadre vies’est amélioré ces trois dernières années.Les changements initiés à Chilly-Mazarin sont visibles et appréciés par tous.Il n’y a que l’opposition qui continue à s’agiter de façon compulsive et névrotique contre tous les projets de la municipalité. Leur dernière action en justice, parmi la vingtaine en cours, vient d’être jugée. Elle avait pour objectif de faire cesser les travaux de rénovation du château d’eau,qui en a pourtant bien besoin.Le tribunal administratif n’a pas donné suite à leur requête. Au-delà de cet acharnement ridicule,l’opposition continue d’agir par dogmatisme, sans penser à l’intérêt général.Leur souhait et leur objectif seraient de nous empêcher de faire bouger la ville.Depuis 2014, face à l’incurie, nous avons agi.Nous avons créé une cité administrative, nous avons rouvert un vrai service postal et créé une mairie annexe à Gravigny. Nous avons créé un service des archives communales, car l’actuelle opposition n’a pas eu le temps de le faire durant leurs 37 ans de mandat.Grâce à l’intervention de notre maire, nous avons obtenu des services de l’Etat la possibilité d’instruire les demandes de passeports biométriques et de cartes nationales d’identité à la cité administrative.Nous n’aurons bientôt plus besoin d’aller dans des communes voisines pour obtenir nos papiers.Par ces quelques exemples, nous pouvons légitimement nous questionner sur le bilan des actions de l’ancienne équipe.Ce dernier met en évidence l’ambition de leur chef de fi le, pour qui la ville de Chilly-Mazarin ne semblait être finalement qu’une étape vers d’autres horizons politiques.Au-delà de cette hypothétique recherche du pouvoir, la gauche chiroquoise semble plus que jamais déconnectée des attentes et des besoins quotidiens des Chiroquois. 

Les élus de la majorité municipale www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Septembre 2017

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Des nouveaux rythmes scolaires

Les maternelles et les élémentaires n'auront plus école le mercredi matin. Le Gouvernement,laissait le choix aux collectivités de revenir à la semaine de 4 jours. En Essonne, c'est plus de 100 communes sur 196 qui appliqueront le nouveau décret, dès la rentrée. Depuis 2013, je n'ai cessé de dénoncer cette réforme imposée sans concertation aux collectivités et dont les bénéfices pour les enfants étaient très discutables. A ce titre, je ne peux que me réjouir de l'abandon de ce dispositif très lourd pour les enseignants, les enfants et les communes.Cependant, il y aura des conséquences : c'est encore une modification des rythmes,en espérant que se soit la dernière en si peu de temps. Également, j'ai attiré l'attention de la majorité municipale sur la nécessité d'accompagner les associations chiroquoises qui réalisaient des interventions dans le cadre des NAP. En eff et, elles avaient recruté et engagé des frais pour répondre à la demande de notre commune. Il convient de les remercier car sans elles, la ville n'aurait pas pu organiser ces NAP et ne pas les oublier financièrement, des emplois sont en jeu. Enfin, pour les parents, il faudra qu'ils s'organisent pour la rentrée, en dernière minute et cela va être compliqué. Car la « concertation » a été courte et n’a pas associé la population. La gestion des temps partiels, des coûts pour l'accueil de loisirs, des modes de gardes alternatifs devront être envisagés dans la précipitation. C’est regrettable.Forum des associations :Bonne rentrée à toutes nos associations qui œuvrent chaque jours bénévolement dans notre quotidien pour nous proposer des activités sportives, musicales, culturelles, artistiques,de loisirs, sociales. Leur dévouement participe à la richesse de notre commune, un grand merci. Cette année, le maire refusera-t-il l’entrée à certaines associations, sans raison encore ?Affaire à suivre..

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement républicain hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

M. Beneytou ressaisissez-vous, vite !

Espérons que cette trêve estivale aura calmé les esprits de la majorité après le désolant conseil municipal de juillet. Les débats ont été impossibles, M. Beneytou et son équipe interrompant constamment les élus du groupe TFAC lorsqu’ils exprimaient leurs points de vue. Une fois de plus, M. Gnadré, adjoint au maire, s’est emporté contre l’opposition TFAC sans que M. Beneytou condamne ce comportement. Lui-même n’a pas été exemplaire.M. Beneytou explique son renoncement à obtenir des droits supplémentaires qui auraient permis l'attribution, par la Ville, de logements dans la résidence Saint-Éloi, en affirmant que c’est inutile car « Saint-Éloi est mal fréquenté » et « mal réputé ». Les locataires de Saint-Éloi apprécieront ! L’absence d’écoute, donc de dialogue, et l’insulte dominent dorénavant ces réunions où tant de décisions importantes sont prises. Malgré le brouhaha, nous avons dénoncé le choix du terrain d’évolution, au-dessus de l’école maternelle et face au domaine du Château, pour y déménager le Centre Technique Municipal. Dans ce quartier résidentiel très dense, l’activité du CTM apportera de fortes nuisances comme la circulation des véhicules aux entrées et sorties d’école. Nous avions prévu de l’installer près de l’Acropole, loin des logements. Pourquoi abandonner ce site plus approprié ?Enfin, la rentrée est perturbée pour de nombreuses familles qui découvrent le retour à la semaine de 4 jours. Malgré l’enjeu, cette décision n’a pu faire l’objet d’un débat serein en conseil municipal. La réforme des rythmes scolaires visait l’amélioration des apprentissages avec la scolarisation d’une matinée supplémentaire, le mercredi. En dépit du bon sens, aucune évaluation n’a été faite et nous ne savons donc pas si depuis 2013, nos enfants ont mieux assimilé les enseignements dispensés. C’est dommage ! Nous regrettons cette décision précipitée et avons donc, en toute logique, voté contre.

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Pèlerinage à Sainte-Marie de Chilly

Nous espérons que vous avez passé de bonnes vacances. C’est l’heure de la rentrée et enfin, nos enfants vont retrouver un rythme scolaire de 4 jours et récupérer ainsi un équilibre physique et moral qui avait été détérioré par cette réforme idéologique que Madame REZGUI avait appliquée avec zèle ! Nous avions toujours dénoncé cette réforme et sommes heureux qu’elle disparaisse à Chilly comme dans de très nombreuses villes de notre département. Lors du dernier conseil municipal du 6 juillet 2017, le PS n’a pu s’empêcher de critiquer cette décision au lieu d’accepter le choix majoritaire des conseils d’écoles pour le retour des 4 jours. Il aurait été honorable qu’ils reconnaissent leurs torts, mais cela ne fait pas partie du logiciel PS. On sort grandi quand on admet ses erreurs mais inaudible quand on ne se remet jamais en cause.
Près de 200 caravanes se sont installées sur le stade Jesse-Owens. Nous déplorons le manque de fermeté de la préfecture de l’Essonne qui a ordonné à la municipalité d’ouvrir le site aux gens du voyage. De nombreux Chiroquois nous ont manifesté leur mécontentement et leur inquiétude à l’égard de cette situation qui a perduré pendant plusieurs semaines, privant les Chiroquois des infrastructures sportives.Le Front national ne peut tolérer la moindre occupation du domaine public au risque que cela n’encourage d’autres abus et d’autres occupations illégales. Ce sont plusieurs milliers d’euros que la ville a très certainement dépensés en constats d’huissier, procédures,remises en état du site, des dizaines de milliers d’euros que les Chiroquois vont devoir payer, alors que ces dépenses pourraient être évitées s’il y avait une véritable politique de dissuasion et de fermeté en amont. Nous restons à votre écoute. Bonne rentrée à tous.
Chilly-Mazarin Bleu Marine
François WARY - Corinne WARY fncirco6@gmail.com

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Une rentrée placée sous le signe du changement

Tout au long de l’été, la municipalité de Chilly-Mazarin a préparé la rentrée pour continuer à améliorer le quotidien des Chiroquois. Pour cette rentrée de septembre, nous allons ouvrir 3 nouvelles classes et tous les élèves, du CP au CM2, bénéficieront de créneaux à la piscine.Les rythmes scolaires ont aussi été modifiés dans les écoles de la ville, comme cela a été fait dans 103 communes en Essonne.Les anciens rythmes scolaires ont été dénoncés en juin, puisque 90% des personnes interrogées lors des conseils d’écoles extraordinaires ont souhaité abandonner cette décision mise en place en 2013 dans la précipitation par l’ancienne majorité.Selon une enquête du syndicat unitaire des instituteurs professeurs des écoles SNUipp, 74% des professeurs des écoles estiment que l’organisation des rythmes scolaires du décret Hamon a un impact négatif sur les élèves.Pourquoi s’était-on engagé dans cette réforme absurde, rejetée par tous, avec une année d’avance sur l’agenda officiel? Était-ce pour le bien-être des enfants ou bien pour se faire remarquer de la rue de Solferino ? Fallait-il donc donner des gages de fidélité à un parti politique sur le dos des enfants pour obtenir un éventuel poste ministériel ? Nous sommes en 2017 et nous savons tous comment cette histoire s’est piteusement terminée.La possibilité de se libérer des contraintes des anciens rythmes scolaires a été offerte aux communes dès le mois de juin par le nouveau gouvernement.Après une véritable concertation et un vote, nous en sommes désormais délivrés.L’opposition n’a toujours pas perçu l’exaspération et l’attente des parents d’élèves et des membres de la communauté éducative à vouloir revenir à la semaine de quatre jours, pour le bien-être des enfants. Ce qui pouvait paraître intéressant sur le papier s’est révélé être une catastrophe dans la pratique et nous avons su y mettre fin.Bonne rentrée à tous !

Les élus de la majorité municipale www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Juillet / Août 2017

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Message d’Henri FIORI :

Tout d'abord, merci à Hervé-Pierre Maltrud de m'avoir demandé ce petit mot au moment
où je quitte Chilly Mazarin. Il assure avec une grande qualité la fonction de conseiller
municipal pour la liste Chilly Citoyen Solidaire-Rassemblement Républicain qui avait
obtenu près de 18% des suff rages et que j'ai eu l'honneur de conduire en 2014.
Depuis cette date, bien que d'origines politiques diff érentes, nous avons travaillé ensemble
dans la plus grande clarté et en toute amitié, en dénonçant les décisions de la municipalité
de M.Beneytou qui nous semblaient contraires à l'intérêt de la population et en faisant
des propositions constructives. Tout cela dans le respect des personnes. L'élection présidentielle
récente a fait que certains d'entre nous ont suivi un candidat alors que d'autres
faisaient un choix diff érent. Sûr que de bonnes âmes trouveront matière à ricaner, elles
qui suivent en toute occasion les méandres idéologiques de leurs mentors respectifs. Ce
n'est pas grave. Chilly Citoyen Solidaire continue dans la voie tracée à l'origine, à partir de
ses valeurs : indépendance à l'égard des partis et des pouvoirs, démocratie participative,
sobriété budgétaire et écologique permanente et refus des exclusions. Nous sommes
persuadés que c'est sur ces bases que des forces et des citoyens divers se regrouperont
en 2020 pour redonner à notre ville un avenir démocratique.
Aujourd'hui je quitte Chilly Mazarin après y avoir passé de belles années dont de nombreuses
en tant que Maire adjoint. Je le fais avec beaucoup d'émotion et je salue chaleureusement
ceux qui accepteront ce signe et à qui je n'aurais pas eu l'occasion de le
faire de vive voix.
Henri Fiori
Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement Républicain
hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Supercherie !
M. Beneytou confond le bulletin municipal payé par les habitants et son tract de
propagande le « P’tit Chiroquois ». Il « dresse » dans les deux son « bilan » des trois
ans de mandat. Immense supercherie ! Il affirme comme « fait » des actions quand la
réalité est contraire : il ose affi rmer qu’un moratoire sur les constructions a été établi,
que les zones pavillonnaires sont « protégées » des constructions abusives d’immeubles,
que le plan de circulation est revu, que le patrimoine de la ville a été protégé, que la
politique culturelle est dynamique.
Il ose revendiquer des actions et réalisations mises en oeuvre par ses prédécesseurs : les
Fêtes de printemps, le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, les
réunions de quartier, les taux d’imposition parmi les plus bas de l’Essonne, les activités
physiques et sportives pour les seniors, etc.
La réalité est que son bilan est accablant, comme chacun le constate. Le bâtiment de la
MJC, sa salle de spectacle et ses trois salles de danse en parfait état ont été démolis : la
moitié des cours de danse a disparu, plus de théâtre, plus de fête des Guinguettes ... Le
centre de loisirs « N. Mandela » et la piscine sont en sursis, la reconstruction de l’école du
Centre abandonnée. Il augmente la taxe d’habitation de chacun et se vote une hausse de
ses indemnités de 1280 €/mois. Les tarifs des services ont été majorés pour les familles
nombreuses. Les subventions aux associations ont diminué de moitié. Les prestations
ont été réduites : l'off re d'accueil en crèche a diminué, le car communal a été vendu et
beaucoup de nos scolaires n’ont plus accès à la piscine, que leurs parents fi nancent, pour
faire de la place aux jeunes de Wissous et Morangis.
Des ensembles immobiliers démesurés doivent sortir de terre par des procédures
irrégulières - plus de 1000 logements nouveaux annoncés - alors même que la circulation
en ville est impossible ! Oui, un bilan accablant !

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Définitivement patriote
Nous tenions, pour commencer, à remercier les 621 Chiroquois qui le 11 juin 2017 se
sont exprimés en faveur de notre candidate Nathalie PAULIN récoltant ainsi 12.37% des
suff rages exprimés, à 11 voix de la candidate LR et anéantissant M. GUEDJ relégué à la
5e place avec seulement 585 suff rages exprimés. Enfi n, devrions-nous dire !
Le jeu politique en France est tout sauf honnête. Le nouveau parti REMDDLM (République
En Marche Droit Dans Le Mur) fait main basse sur la totalité du pouvoir avec l’assentiment
des Français. Un miracle de la démocratie ! Je dirais plutôt, une manipulation
honteuse servant à recycler les députés PS, Modem, LR et autres qui n’auraient jamais pu
être élus sous leurs étiquettes respectives. Le ras-le-bol des français pour la politique
s’est manifesté par cette envie de « dégagisme » en rayant de la carte les ronds de cuirs
LR/PS multi-mandatés du parlement. De NKM à Vallaud-Belkacem en passant par Lamy
(ex-député PS de la 6e circonscription de l’Essonne) tous battus, on s’en réjouit mais
croyez-vous pour autant que l’assemblée nationale représente aujourd’hui le vote des
français ?
Être nés ici, avoir grandi dans les valeurs de nos aïeux, aimer nos traditions françaises,
notre culture, notre religion et notre famille nous préservera. C’est pour cela que nous
sommes défi nitivement patriotes.
Alors que la période estivale démarre, oubliez que la CSG va augmenter, que vos droits
en tant que travailleurs vont se dégrader au profi t des plus riches, que l’immigration va
continuer et profi tez pleinement de cet été, chers Chiroquois, car à la rentrée la pilule
risque d’être dure à avaler et une fois de plus, beaucoup seront déçus.
D’ici là, CHILLY MAZARIN BLEU MARINE vous souhaite de très bonnes vacances et
continue son combat.

Chilly-Mazarin Bleu Marine
François WARY - Corinne WARY
fncirco6@gmail.com

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

La politique autrement, au service de tous

Ces dernières semaines ont été riches en élections nationales et locales. Au niveau national,
le second tour de l’élection présidentielle a été marqué par l’émergence d’un nouveau parti
politique et la disqualifi cation du parti socialiste.
Lors des élections législatives, le très médiatique candidat socialiste de la 6ème
circonscription a été éliminé dès le premier tour. Ces résultats, très factuels, nous
enseignent que depuis 2014, les élus du PS volent de défaite en défaite. À l’exception de
l’élection départementale à l’occasion de laquelle Mme REZGUI a été élue grâce aux électeurs
de Massy, les élections municipales, européennes, régionales et départementales n’ont été
pour eux qu’une succession d’échecs.
Leurs résultats à Chilly-Mazarin sont éloquents, mais est-ce une surprise ?
Les Chiroquois ne sont pas dupes et ils constatent que la ville s’est transformée et embellie
depuis 2014, car nous avons réalisé en 3 ans ce qui n’a jamais été fait en 10 ans.
En ce moment particulier où les Français aspirent à faire de la politique autrement, une
certaine opposition continue à désinformer la population et à semer le doute dans la commune,
réfl exe d’un autre temps aujourd’hui révolu. TFAC, travaille-t-il dans l’intérêt des
Chiroquois ou pour faire plaisir à son petit groupe de fi dèles nostalgiques?
Vous pouvez compter sur notre détermination pour que la commune de Chilly-Mazarin
poursuive son développement et que nous tirions des enseignements du passé.
Dès la rentrée, la majorité continuera à se mobiliser pour améliorer le quotidien des Chiroquois,
tout comme nous l’avons déjà fait en créant une Cité administrative en plein coeur du centreville,
une Agence Postale Communale, une Mairie Annexe dans le sud de la commune et une
nouvelle Police Municipale. RDV le 14 juillet dans le parc de l’Hôtel-de-Ville pour célébrer
ensemble la fête nationale !
Très bon été à tous !
Le groupe de la majorité municipale

www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Juin 2017

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Liberté, Egalité, Fraternité

Le 7 mai, les électeurs ont voté massivement pour Emmanuel MACRON, qui est notre
nouveau Président de la République. Le choix de la raison et des valeurs de la
République l’ont emporté. Deux visions totalement opposées se sont affrontées lors du
2e tour. L’obscurantisme, le repli sur soi, le racisme, la haine qu’incarne le clan LE PEN, a
perdu. Un signal fort de renouvellement, d’innovation, d’audace, de culture du résultat, a
été entendu. Nous ne pouvons que regretter le nombre encore trop important d’électeurs,
qui pour une partie d’entre eux ont voulu marqué leur désarroi, par un vote dangereux, qui
n’apporte aucune solution.
Cependant, le front républicain s’est fragilisé, les LR et l’UDI ont préféré lancer la campagne
des législatives avant le résultat fi nal. Localement, le Maire de WISSOUS a soutenu
le clan LE PEN et en même temps la candidate LR pour notre circonscription… il n’y a plus
de barrière. L’ensemble, des partis politiques sont discrédités. Il est temps de
reconstruire des off res politiques crédibles qui ne pensent pas qu’à leur seul intérêt personnel.
L’intérêt général doit être enfi n au coeur des politiques nationales locales.
L’hôpital de Longjumeau
Depuis avril 2014, j’attire l’attention de la majorité sur l’avenir de ce service public vital
pour notre territoire. Malgré cela, l’ensemble des moyens, équipements, grandes écoles,
transports et maintenant santé partent sur le plateau de Saclay. Lors du CM d’avril, une
motion reconnaissant la fermeture de l’hôpital a été votée. J’ai voté contre car je suis
totalement opposé à la disparition de l’hôpital de Longjumeau. Ce dernier a besoin
de moyen pour se moderniser, se développer et continuer à nous accueillir dans de meilleures
conditions.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement Républicain
hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) : une vision claire ou une gigantesque supercherie ?

Que M. Beneytou, élu en 2014, souhaite réviser le PLU de 2011, c’est son droit. Qu’il
engage en mai 2015 une procédure de révision qui traîne en longueur depuis, c’est aussi
son droit. Encore faut-il que le PLU nouveau puisse défi nir une claire vision de l’avenir
de notre ville. Au lieu de cela, c’est une gigantesque supercherie qui est mise en oeuvre :
- Modifi cation partielle du PLU rue Paul-Bert, prévue pour 68 logements : elle est rejetée
par le commissaire-enquêteur et combattue par de nombreux riverains. Elle est retirée
ensuite.
- Modifi cation partielle sur les décombres de la MJC, rue Mendes-France, pour
220 logements : elle est engagée sans enquête en juillet-août 2016 mais, grâce à
l’action de nombreux habitants, rejetée par le Préfet. Une enquête publique suit, avec
378 observations toutes négatives. Le commissaire-enquêteur donne un avis très
défavorable. Mais la municipalité envisage de passer en force au conseil municipal
du 18 mai.
Une procédure simplifi ée est aussi prévue avant le vote de la révision générale, pour le
très gros projet immobilier Découfl é en bordure d’autoroute (plus de 800 logements dont
un hôtel, une résidence personnes âgées, une résidence jeunes…). Une autre procédure
simplifi ée est prévue après le vote de la révision, pour le projet industriel Panhard qui
supprimera 20 ha de terres agricoles derrière Bel-Abord/Cardinal.
Pour un homme qui s’était engagé sur un moratoire des constructions, que de supercheries
pour aboutir à une asphyxie générale de la ville !!!
Mais si nous agissons ensemble, nous pouvons continuer à mettre en échec cette
démarche désastreuse et ces projets incohérents et non concertés.

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Première force d’opposition

Chères Chiroquoises, chers Chiroquois,
Vous avez choisi de faire disparaître du paysage politique les deux partis qui ont si mal géré
notre nation depuis plus de 40 ans : le PS et LR, non qualifi és pour le second tour.
Nous entrons dans une nouvelle ère idéologique, libérée du vieux clivage gauche- droite,
où vous aurez à faire le choix entre les mondialistes et les patriotes. Les enjeux sont très
clairs. La continuité d’une politique européiste destinée à ôter aux Français tout pouvoir
d’expression directe ou redonner la souveraineté totale au peuple. Lors des élections
européennes puis régionales, vous avez placé le FRONT NATIONAL comme première
force d’opposition nationale. Depuis, près de 11 millions de Français nous ont rejoints
avec à la clé une alliance inédite avec DEBOUT LA FRANCE, créant ainsi une union patriote
courageuse, orientée vers un seul but : la défense de la France et de son peuple. Chers
militants, sympathisants et patriotes de tous bords, merci à vous de votre engagement,
de votre énergie, du temps passé bénévolement sur votre vie privée. Tous vos eff orts
démontrent une conviction profonde en nos idées et un amour charnel de notre pays. Nous
avons certes perdu une bataille mais nous n’avons pas rendu les armes.
Souhaitez-vous une augmentation injuste et généralisée de la CSG ?
Souhaitez-vous une baisse inhumaine des droits aux allocations ?
Souhaitez-vous une immigration massive renforçant l’inégalité citoyenne ?
Souhaitez-vous une soumission totale à la commission bruxelloise ?
Souhaitez-vous un recyclage des vieux députés PS qui ont rallié M. Macron ?
NON !!
Vous ne le souhaitez pas mais vous l’aurez quand même car tout cela fi gure dans le
programme de M. Macron et pire encore ! Soyons forts et unis face aux mondialistes.
L’espoir est en nous.
Chilly-Mazarin Bleu Marine
François WARY - Corinne WARY
fncirco6@gmail.com

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Logement, la majorité actrice du renouveau

Les postures de l’opposition contre les projets immobiliers de la municipalité ne trompent
personne. L’opposition s’oppose pour… le plaisir de s’opposer.
Pourtant, la crise du logement est importante dans la région Île-de-France et l’État nous
presse de construire, de répondre au défi cit laissé par nos prédécesseurs. La majorité en
action se conforme aux règles et aux perspectives du logement en Île-de-France.
Nous connaissons également tous autour de nous des personnes, surtout des jeunes, à la
recherche d’un logement.
Chilly-Mazarin est une ville attractive avec des taux d’imposition locaux modérés et
maîtrisés, nous avons donc les atouts pour réussir.
À titre d’exemple, la société Découfl é a décidé de quitter la commune. Nous avons jugé
important d’accompagner les propriétaires de ce terrain de 3,5 hectares situé en plein coeur
du centre-ville pour ne pas recommencer les mêmes erreurs commises par le passé.
Il n’est pas question de construire une nouvelle usine en lieu et place de la société Découfl é,
mais des logements de qualité dans un cadre harmonieux.
Il n’est pas question non plus de créer de nouveaux ghettos comme cela se faisait lorsque la
ville était gérée par une gauche, toujours prête à nous donner des leçons de morale.
Souhaitons-nous voir se construire à Chilly-Mazarin des barres d’immeubles sans mixité
sociale en plein coeur du centre-ville, comme ils l’ont déjà fait ?
L’opposition met tout en oeuvre pour ralentir la réalisation des projets de la municipalité.
Les créations de collectifs politisés ne nous impressionnent pas.
Nos diff érents projets se concrétiseront, même si une petite opposition aigrie ne souhaite
pas voir notre ville évoluer.
La municipalité a respecté un moratoire sur la construction de logements pendant deux
années, mais notre commune doit évoluer et apporter des solutions aux problèmes de
stationnement et de circulation.

www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Mai 2017

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

À la gloire du Maire

Les dates des inaugurations des 2 nouvelles mairies correspondent, comme par hasard,
au 2ème tour des élections municipales 2014 et le jour de l’élection du Maire. Le nombrilisme
à l’état pur, payé au frais du contribuable. Les Républicains même localement
nous épargnent rien. Après tout, puisque c’est légal, il ne faut pas hésiter.
Les discours sont à la hauteur des sommes dépensées. L'éternité est évoquée pour prévoir
l'avenir de la plaque d'inauguration. Les locaux sont magnifi ques, la vue sur Chilly
est totale. Encore heureux car il ne faut pas oublier qu’il faut bien justifi er
l’augmentation des impôts.
Revenons à la réalité, les questions se bousculent. Combien tout cela a coûté ? Était ce
vraiment nécessaire ? Sur le coût, nous allons dépasser les 4 millions. Il faut dire que sur
les frais, le Maire ne lésine jamais. Il s'était par exemple doté d'un nouveau bureau
en arrivant alors que l'ancien était tout à fait convenable. 3 ans plus tard il récidive. Un
bureau somptueux, des fauteuils du plus beau cuir. Il ne faut pas mégoter. L'histoire
ne dit pas si notre édile gardera ses deux bureaux. Il faut dire que nous avons dépassé
maintenant les 20 000 habitants. Il faut ce qu'il faut !
A l’heure de la simplifi cation des démarches administratives et de la dématérialisation,
il investit dans 3 mairies sans la moindre réfl exion sur les coûts induits et en
écartant le principe de sobriété.
L’école que nous attendons depuis 2014, arrivera la veille des élections dans le meilleur
des cas, la fi celle est grosse.
La subvention du département de 1,9 million € pour reconstruire l'école du centre a été
détournée. Il a donc décidé avec l'aide de ses nouveaux amis du Département d’y renoncer
et de réaff ecter la somme à cette nouvelle mairie. Il faut faire des choix et la jeunesse n'en
est pas un pour lui qui, en ce domaine s'est déjà illustré par la destruction de la MJC.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement Républicain
hpmaltrud@free.fr - 06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

La résistance paye !

Dans le bulletin municipal d’avril, le maire gémit sur ses indemnités qu’il juge
insuffi santes. Il mélange périodes et mandats diff érents, montants bruts ou nets, pour
affi rmer que ses prédécesseurs recevaient plus : C’EST FAUX ! Son augmentation de 50%
votée le 23 février est une première (+ 1 280 €, soit un SMIC en plus !). Payé au mérite,
il serait bien loin de ses prédécesseurs qui, eux, étaient à l’écoute de leurs concitoyens.
Il augmente nos impôts locaux de 200 € mais ne voit pas l’indécence de porter le total
des indemnités des élus à plus de 200 000 € contre 160 000 € avant ! Il est désespérant,
préoccupé de sa personne, pas de celles des Chiroquois.
Mais il est possible de s’opposer à son arbitraire. La preuve ? Le commissaire enquêteur
vient de rendre son rapport sur la modification du Plan local d’urbanisme du terrain MJC :
avis défavorable sans appel ! Tout ce que nous disions, habitants et élus, est confi rmé :
diffi cultés de circulation et de stationnement, pollution, proximité de l’autoroute non
prise en compte, nécessité de penser un tel projet dans un cadre global – et non par
des modifi cations à la va-vite pour satisfaire un promoteur … Il confirme que, avec ses
nouvelles règles, JP Beneytou pourrait faire demain davantage de constructions que ce
qu’il annonce aujourd’hui.
Le commissaire-enquêteur relève aussi les mensonges du maire, ses contradictions, le
fl ou de ses affi rmations, le manque de crédibilité de ses nouvelles propositions produites
dans l’urgence après la clôture de l’enquête publique … (Cf. lien vers son rapport sur le
site de TFAC)
Ce nouvel échec à l’obsession « bétonne-tout » du maire, c’est la victoire des nombreux
habitants qui ont osé dire à l’enquêteur ce qu’ils pensaient et celle des centaines de
signataires de la pétition. Bravo ! Preuve qu’en agissant ensemble il est possible de
mettre en échec ces décisions nocives, coûteuses et arbitraires. Continuons ensemble !

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Plus de 2000 ans d’histoire !

La France s’est construite grâce à de grands personnages historiques tels que :
Vercingétorix (80 av JC), Clovis (466), Hugues Capet (940), Saint-Louis (1214), Jeanne d’Arc
(1412), François 1er (1494), Le Grand Roi Soleil – Louis 14 (1638), le Général Lafayette
(1757), Napoléon (1769), Victor Hugo (1802), Jules Verne (1828), Georges Clémenceau
(1841), Charles de Gaulle (1890)…
La liste serait trop longue !
Notre ville s’inscrit dans cette belle histoire millénaire de la construction de notre pays,
en commençant par un aqueduc reliant à Lutèce puis le passage du cardinal Mazarin et du
Prince de Monaco. Voyez ce que nos politiciens ont fait de notre héritage. Ils ont détruit des
siècles de traditions et de culture française en créant un monstre technocrate sans âme ni
identité. Aujourd’hui, Chilly-Mazarin est un petit morceau d’une communauté d’agglomération
où tout se décide en dehors. (5 sièges sur 78 élus). Taxes, transport, éducation,
emplois sont transférés !
Nous demandons à notre maire de reprendre les commandes de notre ville et porterons
une motion pour sortir de la communauté d’agglomération afi n de redonner le pouvoir aux
Chiroquois de choisir par eux-mêmes par référendums sur tous les projets qui impacteront
leurs fi nances. Les Chiroquois n’ont pas vocation à payer les erreurs et les mauvaises
gestions des autres !
Reprenons notre liberté de choix. Qui ne demande rien n’a rien. Il n’y a aucune fatalité dans
la vie. Mais l’espérance coriace de croire en un avenir meilleur pour nous et nos enfants.
Nous ne pouvons pas revenir sur les 40 dernières années d’une gestion communale catastrophique
mais nous serons toujours présents pour défendre contre tous les intérêts des
Chiroquois, sans relâche face au système imposé et non voulu.

Chilly-Mazarin Bleu Marine
François WARY - Corinne WARY
fncirco6@gmail.com

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

3 années au service des Chiroquois

Voilà 3 ans que l’équipe municipale est au service de Chilly-Mazarin et des Chiroquois.
Nous sommes à la moitié de notre mandat et 70 % de nos engagements de campagne sont
réalisés ou sont en passe de l’être.
Jamais notre ville n’a connu autant de changements qui améliorent quotidiennement notre
cadre de vie. L’ouverture de la Cité administrative, la création d’une Police Municipale avec
des eff ectifs en augmentation, la création d’une Mairie annexe et d’une Poste Communale
dans le sud de la ville, la vidéo-surveillance sur toute la commune, la mise en valeur de
notre patrimoine… Ces projets étaient attendus et nécessaires pour une commune comme
la nôtre, nous les avons réalisés.
Depuis avril 2014, la minorité socialiste ne ménage pas ses eff orts et elle met tout en oeuvre
pour que rien ne bouge.
La critique systématique et l’opposition stérile ne nous feront pas dévier de nos objectifs.
Nous continuerons à faire évoluer Chilly-Mazarin et à améliorer notre quotidien, dans un cadre
budgétaire très contraint car l’État continue de baisser ses subventions pour la commune.
Cette année encore, nous allons perdre plus de 400 000 € de subventions de l’État, mais
nous maintiendrons en 2017 nos taux d’imposition locaux identiques à ceux de 2014, 2015
et 2016.
Nous verserons également plus de 50 000€ au titre du Fonds de solidarité des communes
d’Ile-de-France, car Chilly-Mazarin est considérée comme une ville riche.
Depuis ces trois dernières années, nous sommes tous témoins de l’évolution de notre ville.
Vous pourrez compter sur nous pour poursuivre avec détermination nos actions tout au long
de ces trois prochaines années.
Nous continuerons à faire bouger notre ville et à améliorer notre quotidien, n’en déplaisent
à une opposition dogmatique et sectaire qui voulait transformer Chilly-Mazarin en une ville
dortoir de la banlieue parisienne.
Nous méritons tous mieux que cela.
Les élus de la majorité

www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Avril 2017

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Quand M. BENEYTOU s’augmente de 50%

L’INSEE vient d'indiquer que notre ville compte désormais 20 200 habitants au 1er janvier
2017. A la grande joie du Maire, notre ville change de strate pour intégrer les communes
de 20 000 à 40 000 habitants. La première conséquence est une augmentation des
subventions de l’Etat. Malheureusement ce point n’a jamais été abordé lors du dernier
conseil. Le Maire a immédiatement soumis au conseil une délibération concernant la
hausse des indemnités des élus. Il faut savoir que le conseil n'est pas obligé de voter une
augmentation maximum et il est possible de moduler en fonction du nombre d'habitants
en plus. Bien entendu, ils se sont attribués le maximum soit 250€ pour chaque adjoint, ils
passent de 1 080€ à 1 343€, et de 1 281 euros bruts pour le maire, passant ainsi de
2 600 à 3 881 euros mensuels. + 24% pour les adjoints et + 49,26% pour le maire, tout
cela pour 200 habitants de plus. Pour un total de 5 471 € car il est président délégué
de l’agglomération et qu'à ce titre ses indemnités sont de 1 590 €, sur ce point ses prédécesseurs
avaient plus puisqu’ils étaient Vice-présidents. Il a osé justifi er ces augmentations
délirantes par son travail. « Il ne faut pas que les élus se découragent ». Et en plus
il se moque de nous. En 2016, il a augmenté les impôts de 17% et il s'augmente de
près de 50% en 2017. Un véritable scandale ! Comment expliquer cela aux Chiroquois
qui triment pour des salaires qui n'augmentent pas ou très peu ? Comment expliquer cela
au personnel municipal dont beaucoup sont au bas de l'échelle ? M. Beneytou n'en a cure.
Il vient de commettre un acte irresponsable à l'heure où les Français se posent des
questions sur la morale des élus de tous bords, à l'heure où tout le monde s'en fout et où
des candidats refusent de répondre aux convocations de la justice. Il contribue ainsi à la
déliquescence de la démocratie.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement Républicain
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com
06 16 77 12 32

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Le vrai bilan de mi-mandat

Cela fait 3 ans que M. Beneytou expose son autosatisfaction alors que sa gestion
municipale rime avec hausse d'impôts et des tarifs, dégradation des services publics,
mal-être des agents communaux, baisse des subventions aux associations pourtant
essentielles à l'animation de notre ville et aux liens sociaux, ...
Depuis 18 mois, chacun voit avec désolation que la MJC, espace socio-culturel ouvert
à tous, a laissé place à un tas de gravats par le seul caprice du maire. Les projets
immobiliers se multiplient alors que ses engagements électoraux disaient l'inverse. Le
niveau de la délinquance montre que la publicité sur les eff ectifs de policiers est un leurre
et que la suppression des actions de prévention a été une erreur.
Quant à la circulation automobile, elle s'est aggravée et l'installation d'un feu tricolore à
l'entrée de l'A6 contraint les Chiroquois à l'arrêt pour voir les autres passer !
Les Chiroquois sont mécontents et nous le disent. Ils ne comprennent pas pourquoi cette
municipalité dégrade leur pouvoir d'achat alors que M. Beneytou s’augmente d'un Smic
par mois. Un an après leur décision d’augmenter de 200€ la taxe d'habitation, cette
hausse des indemnités des élus votée au dernier conseil municipal est immorale. Les
élus TFAC ont présenté un amendement pour la supprimer. La droite l'a refusé et les
élus FN se sont abstenus. D'ailleurs, ces derniers ménagent l’équipe de M. Beneytou
et préfèrent attaquer les élus TFAC pourtant minoritaires. Le maire le leur rend bien :
il a approuvé la publication de leur indigne tribune de mars qui a heurté de nombreux
Chiroquois. Le contenu raciste évident et insultant pour l’éducation nationale n'avait pas
sa place dans le magazine communal.
Dans le même temps, le maire a refusé de soumettre au débat du conseil notre motion
pour le maintien de l’hôpital de Longjumeau dont la disparition est programmée au
profi t d’un nouvel établissement plus loin, sur Orsay…

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Au « Monopoly », Jean-Paul BENEYTOU a gagné la case départ !

Le « Monopoly » aurait été crée à l’origine pour avertir les gens des dangers du
capitalisme. A ce petit jeu démarré il y a de nombreuses années entre l’UMPS à Chilly-
Mazarin, c’est bien le parti LR qui a gagné
Après 37 années passées à défi gurer notre territoire chaque jour un peu plus en autorisant
la construction exponentielle de logements sociaux, nous apprenons en conseil municipal
de Mr Lacambre (groupe PS requalifi é sans étiquette TFAC) qu’ils n’avaient en fait que
pour seul objectif à l’horizon 2015, les 20 000 habitants sur la commune !
Chilly-Mazarin compte offi ciellement depuis le 1er janvier 2017 une population légale de
20 200 habitants.
En passant par la case « commune de + 20 000 habitants », les indemnités de fonction
des élus peuvent légalement être augmentées.
Cette augmentation tant espérée après des années de bons et déloyaux services par
l’équipe de Mr FUNES et Mme REZGUI, leur est passée sous le nez !
Mais, une délibération a très vite été mise à l’ordre du jour du dernier conseil municipal
pour modifi er les indemnités de nos chers élus. Time is money !
Ainsi le cadeau de l’opposition PS/TFAC à Mr BENEYTOU et ses élus, qui se sont empressés
de l’accepter, est bien des indemnités légales réévaluées à 3881,12€/mois pour le
maire, et à 1343,91€/mois pour les 9 adjoints au maire.
Le groupe TFAC peut continuer à distribuer des cartons rouges, mais il ne faudrait pas
oublier que tout cela a été rendu possible grâce à leur politique territoriale !
« Tel est pris qui croyait prendre », le groupe PS/TFAC est simplement victime de
ses propres manigances !

Chilly-Mazarin Bleu Marine
Olivier Christ – Corinne Wary
fncirco6@gmail.com

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

TFAC cherche le bâton pour se faire battre

M. MALTRUD et Mme REZGUI crient au scandale sur la revalorisation des indemnités des élus. Il
faut être factuel et remettre les choses au clair.
Lorsque M. FUNES était Maire de Chilly-Mazarin (env. 2800€ brut), membre du Conseil
départemental (env. 2400€ brut mensuels), Vice-Président d’Europ’Essonne (env. 2500€ brut),
ses indemnités mensuelles étaient d’env. 7700€ brut.
Plus intéressant encore, le cas de Mme REZGUI, Maire de Chilly-Mazarin (2840 € brut), Vice-
Présidente de la communauté Europ’Essonne (env. 2500€ brut), soit env. 5340€ brut mensuels.
Le scandale est surtout qu’aujourd’hui, dans l’opposition et sans responsabilité, les
indemnités de R. REZGUI, Conseillère départementale et Vice-Présidente du SDIS sont d’env.
3000€ brut. Conclusion : elle perçoit plus d’indemnités que le Maire d’une ville de
plus de 20.000 h.
Actuellement, les indemnités mensuelles du Maire de Chilly-Mazarin sont d’env. 2600€ brut et de
1590€ brut pour son mandat de Président délégué à la Communauté Paris-Saclay, soit un total
d’env. 4200 € brut (2650€ net).
Chacun pourra constater que les donneurs de leçons sont plutôt mal placés pour critiquer la
revalorisation des indemnités des élus de la majorité. Par-contre, eux se sont servis plus que
de raison.
Que penser de certains élus qui ont fait embaucher leur ami ou des membres de leur famille au
Conseil départemental ?
Notre ville bouge et elle se prépare pour les prochaines décennies.
Les projets communaux sont importants et les élus de la majorité consacrent de plus en plus de
temps pour notre Ville, au détriment de leur métier dans le secteur privé. Plus de temps au profi t
de la Ville, c’est moins de temps à leur travail, donc une baisse de leur salaire. Les indemnités des
élus, votées dans un cadre très règlementé, permettent donc de compenser une perte de salaire
qui se situe mensuellement entre 400/1500 € par mois.

Les élus de la majorité
www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Mars 2017

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

L'autosatisfaction permanente

M. Beneytou est content de lui ! Peu importe si peu de gens partagent cette suffisance.
Dans le dernier magazine municipal, il se félicite du « nombre important » de
Chiroquois présents aux voeux à la population, alors que tout le monde a constaté la
faible participation à cette manifestation à la gloire du maire. Tant dans son discours
que dans son éditorial, M. Beneytou égrène ses réalisations. Et pourtant, en dehors des
actions imposées par l’entretien courant nécessaire, nous sommes en droit de nous poser
des questions sur la pertinence de ses choix. Quelques exemples : la rénovation des
allées du parc, une aberration économique et écologique ! Il a fait bitumer des
centaines de mètres carrés pour plus de 500 000 euros alors que dans le même temps, le
PLU impose aux pavillons des espaces verts pour faciliter l'infiltration des eaux.
Un autre exemple, le développement de la police municipale, là aussi, plusieurs centaines
de milliers d'euros et aucune présence policière, hormis pour les festivités. Nous
espérions que nos policiers régulent la circulation aux heures de pointe, qu'ils contrôlent
le stationnement dans le sud de la ville, l'avenue de Rocroi et ses environs étant envahis
le week-end, mais non, on reste dans l'affichage des uniformes. Cela fait bien parce que
c’est sécuritaire. Autre exemple, l'achat de l'immeuble Signal qui coûtera plus de 4
millions et qui ne servira à rien de plus compte tenu des capacités actuelles. Tout
cela sans parler des projets immobiliers pharaoniques et aberrants du maire. Bref une
politique tape à l’oeil et incohérente financée par l'augmentation des impôts de près
de 17% en 2016 du fait de la suppression de l'abattement fiscal. Au fait, comment M.
Beneytou peut-il encore s’enorgueillir d'une faible fiscalité dont il a hérité de ses prédécesseurs
? Quand on vous dit qu'il est content de lui.

Hervé-Pierre MALTRUD
Rassemblement Républicainchilly.citoyen.solidaire@gmail.com 06 79 92 33 10

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Malaise dans la ville

Élue avec 39% des voix, sans majorité absolue, la municipalité aurait été bien inspirée de
faire preuve de concertation, d’écoute et de dialogue. Au contraire, M. Beneytou privilégie
le passage en force et l’autorité en toute circonstance. L’obsession de lui-même,
de son confort et de ses plaisirs bling-bling ne résiste à aucune limite.
Ce mandat a démarré avec la réfection totale du bureau du maire, dorénavant meublé
d’une marque de luxe aux frais du contribuable. Les allées du parc de l’hôtel de ville ont
été bétonnées pour 500 000 €, dans l’irrespect des normes écologiques. Chacun sait que
ces travaux profiteront surtout à M. Beneytou et ses adjoints qui resteront au château, les
Chiroquois étant priés de se rendre dès avril prochain à la nouvelle mairie à l’immeuble
Signal qui nous coûte 4 millions d’€.
Les associations sont punies jusqu’à être totalement privées de subvention et de forum de
rentrée si elles ne plaisent pas à M. Beneytou. Les familles subissent des augmentations
injustes des tarifs de cantine et de centres de loisirs. Tous les Chiroquois ont vu leur taxe
d’habitation augmenter de 200 € malgré le mensonge de la majorité municipale qui dit
ne pas avoir augmenté les impôts.
Et les agents communaux ? Ils sont en grande souffrance : plus de 70 départs,
management par la peur et les vexations (cf. Le Parisien du 06/12/2016), privatisation
des services, … En sous-effectifs, les agents sont en difficultés pour mener à bien leurs
missions au service des Chiroquois. Un exemple : la mort lente et programmée de la
crèche familiale qui a perdu un quart de ses effectifs. Les recrutements d’assistantes
maternelles sont â l’arrêt et leurs horaires de travail ne correspondent plus aux besoins
des familles.
La course au bétonnage est aujourd’hui la priorité de cette majorité qui veut changer
la ville et ses habitants. Mais gare à la forte opposition des Chiroquois, bien visible
à la réunion du 30/01/2017.

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Vallaud-Belkacem
Sous-titrage en VF : « Merci madame Vallaud-Belkacem »

En janvier 2017, nous sommes contactés par un parent d’élève. Son fils en quatrième au
collège des « Dînes-Chiens » revient très perturbé et témoigne à sa mère du malaise
qu’il a eu lors de son cours de français en recevant écrit en arabe et français, une poésie
à étudier. Alors que la maîtrise du français est un facteur clé de l’insertion, le professeur
demande à un élève d’origine maghrébine de lire le poème. Ce dernier très gêné répond
qu’il ne sait pas lire l’arabe !
Nous avions déjà signalé à la mairie les dérives faites à la maternelle Pasteur concernant
les informations écrites en arabe et portugais. Nous avions averti l’Education nationale à
ce sujet qui semblait gênée pour nous répondre.
Malgré nos avertissements, cela n’empêche pas le corps éducatif de continuer dans cette
trouble direction. Qui ordonne aux professeurs d’introduire la langue arabe à
l’école ? Madame Vallaud-Belkacem ? Quel intérêt ? Quel but ?
Ce communautarisme exacerbé, visible jusque dans nos établissements scolaires est
inadmissible. Le français est la langue de la République (Article 2 de la Constitution
énonce que "la langue de la République est le français"), et nous ne devons tolérer
aucune entorse à ce principe. L’école doit garantir à tout apprentissage : écriture, lecture
et connaissances. Mais elle a l’obligation de le faire en français, pas en arabe ! Nos
enfants ont de plus en plus de mal à écrire et à lire.
La réforme des rythmes scolaires appliquée à la hâte par madame Rezgui montre ses
incohérences et son inutilité, sans parler du coût pour les Chiroquois !! Nous l’avons
dénoncée dès le départ. Nous demandons que ces pratiques soient stoppées. L’école n’a
pas vocation à rendre nos enfants bilingues arabe/français.

Chilly-Mazarin Bleu Marine
Olivier CHRIST - Corinne WARY
fncirco6@gmail.com

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

La métamorphose de la ville est maintenant une réalité

Pour une équipe municipale, la révision d’un PLU est une procédure importante, car il permet de
projeter la ville vers son avenir. C’est aussi l’occasion d’avoir le courage de mettre les choses
à plat et de parler de la réalité des problèmes. La réunion publique du 30 /01 a été l’occasion
de répondre à de nombreuses questions, dont celle de la piscine municipale. Nous devons dès
aujourd’hui réfléchir à son devenir car, dans 10 ans, cet équipement sera dépassé. Et ce n’est
pas dans 10 ans, lorsque nous serons au pied du mur, qu’il faudra se poser la question sur ce
qu’il faut faire.
Dans tous nos projets, nous devons tenir compte du désengagement financier de l’État, ce qui
nous oblige à réfléchir à des solutions innovantes et alternatives.
Notre équipe ne travaille pas que pour son mandat. Pour réussir un mandat, il faut se
projeter dans les 10, voire 15 prochaines années. C’est malheureusement ce qui n’a pas
été fait par le passé.
Aujourd’hui, nous payons cher ce manque de vision prospective ! Nous le constatons et
le subissons tous les jours (circulation infernale, stationnement problématique, écoles, crèches,
équipements communaux et sportifs vieillissants).
Malgré les coups bas de l’opposition qui n’honorent pas leurs auteurs, nous appliquerons la
feuille de route avec laquelle nous avons été élus. Le mur des critiques stériles ne
nous arrêtera pas. Notre volonté est intacte et notre slogan « Faire plus et mieux avec moins »
reste notre priorité. La mutation de notre ville est en cours : vous constatez par vousmême
nos réalisations jour après jour. Agence Postale Communale, Mairie annexe, places
de parking… Mieux que du bla-bla : des actes !
Cette année, nos trois priorités s’articuleront autour du cadre de vie, des services à la population
et la sécurité.
Nous remercions les Chiroquois qui régulièrement nous encouragent et nous assurent de leur
confiance.

Les élus de la majorité
www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Février 2017

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

2017 une année d’élections

2017 sera rythmée par des élections majeures : la présidentielle, les législatives. Vous
serez appelés aux urnes pour désigner celles ou ceux qui guideront le destin du pays. Et
il est vrai que le doute peut légitimement perturber notre choix. Il faudra nous déterminer
en fonction de l'intérêt commun au lieu de la quête du pouvoir personnel et du populisme.
Les citoyens que nous sommes seront attentifs aux propositions visant à réduire les
inégalités territoriales ; pour la défense du Service public notamment de proximité
et qui protège ; pour la défense des valeurs républicaines et pour notre Sécurité.
Sur Chilly, nous avons voté le budget 2017 dans la douleur. Nos impôts locaux ont
fl ambé, sous prétexte de la baisse des dotations de l’ETAT, merci à cette équipe municipale
! Cependant les coûts de fonctionnement ne baissent pas, la masse salariale n’est
toujours pas contrôlée et continue d’augmenter. Il n’y a eu aucune présentation d’un plan
d’économie pour les prochaines années. Les services publics indispensables baissent
pour favoriser le m’as-tu-vu. Nous sommes loin du principe de sobriété que nous avions
la forme prime sur le fond des belles paroles pour masquer la réalité. La création de trois mairies devrait nous
satisfaire, en réalité c’est plus qu’inquiétant.
1 - Les dépenses de fonctionnement vont exploser.
2 - Nos impôts vont sûrement continuer à augmenter
3 - Des arbitrages budgétaires aboutiront à diminuer certains services pour maintenir
trois mairies.
C’est 1-2 et 3 Zéro pour le contribuable, c’est cela la puissance 3 de l’équipe municipale.
Après, ils peuvent nous associer pour trouver un nom à cette nouvelle mairie. Il restera
toujours le fait, qu’ils auront décidé seuls, l’achat et les travaux de cet équipement
inutile pour 4 millions d’euros, avec nos impôts bien évidemment.

Hervé-Pierre MALTRUD - Rassemblement Républicain
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com - 0679923310

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Le PLU, c’est notre avenir

Faire un Plan Local d’Urbanisme (PLU), c’est écrire la ville que nous voulons : un toit pour
chacun, crèches et écoles pour accompagner le développement des enfants, transports,
culture, sport… Le PLU de 2011 visait un développement maitrisé.
Depuis deux ans, les projets incontrôlés et incohérents jaillissent. Des promoteurs
aux idées grandioses discutent avec le maire en catimini pendant des mois, puis
présentent leurs merveilles à la population censée être admirative. Beaucoup de béton ?
Ce sera du « beau béton ». Pas de place dans les écoles et les crèches ? Plus tard on fera
une école, le long de l’autoroute. Circulation et stationnement déjà saturés ? Un jour il y
aura de nouvelles bretelles pour accéder à l’autoroute toujours aussi saturée. La pollution
augmente fortement et les arbres sont remplacés par des espaces goudronnés ? Avec
deux pots de fl eurs sur un parking, ça ira bien.
Adieu la promesse de moratoire sur les constructions tant que les problèmes de
circulation ne sont pas réglés, plus un mot contre la « bétonisation de la ville » !
À ce jour, la mobilisation des riverains et des habitants a pu bloquer ces projets
délirants. D’où l’importance de votre participation. Une enquête publique a lieu du 20/01
au 20/02 pour pouvoir construire 244 logements sur le terrain de l’ex-MJC (rue P. Mendès-
France). Les nouvelles règles permettront des plus-values juteuses en augmentant de 7
mètres la hauteur des bâtiments. Soyez nombreux à dire au commissaire enquêteur ce
que vous en pensez !
Le maire se rappelle maintenant avoir engagé une révision générale du PLU en 2015 (!) Le
projet est en cours de rédaction, avant même que soit publié le diagnostic de la situation,
rédigé en solo par un cabinet d’experts qui n’a interrogé personne dans la ville. Là aussi
votre intervention sera essentielle pour infl uer sur le projet : citoyens, décrivons
ensemble la ville que nous voulons demain. Après, il sera trop tard.

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Chilly-Mazarin est devenue « le mieux-vivre ailleurs »

Avant l’arrivée de M. BENEYTOU, l’immobilier se négociait environ 2 500 € le m2.
Aujourd’hui le même bien ne vaut plus que 1 900€ le m2. Comment expliquer cette baisse
de plus de 25 %, alors que des communes voisines comme Massy ou Wissous ne cessent
de voir le prix au m2 augmenter ?
Une première réponse nous vient à l’esprit, Chilly-Mazarin n’intéresse plus personne.
Ce constat est dramatique pour les Chiroquois. En ayant noyé notre ville dans une hyper
communauté d’agglos, exclue du Grand Paris, les socialistes ont détruit l’attractivité et la
singularité qui faisaient le charme de notre commune.
Une deuxième réponse, la politique sociale du PS a défi guré le visage de Chilly-Mazarin
laissant des stigmates indélébiles (augmentation des trafi cs en tout genre, insécurité…
construction immonde).
Cette politique idéologique a détruit le petit commerce chiroquois, favorisant l’installation
de commerces communautaristes. Les socialistes labellisés d’un « mieux-vivre
ensemble » ont attaqué ce bien-être pour en faire un « mal-être chiroquois » causant
ainsi le départ de la classe moyenne chiroquoise vers des horizons plus radieux.
Et que dire de l’absence totale d’évolution de nos transports en commun ? (aucune station
sur la future ligne 18). Chilly-Mazarin est devenue un lieu de passage qui asphyxie tous
les jours les rues de notre ville. Alors oui, le « mieux-vivre ensemble » est maintenant
devenu grâce au PS le « mieux-vivre ailleurs »
Le FN reste le seul mouvement à vous défendre contre la montée du communautarisme
(création d’une mosquée et d’une école coranique), face à l’angélisme social de gauche
(40 % de logements sociaux en centre-ville).
Face à ce désastre, seule votre voix compte. Unis, nous rétablirons l’ordre républicain.

Chilly-Mazarin Bleu Marine
Olivier CHRIST - Corinne WARY
chillymazarinbleumarine@outlook.fr

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Une année primordiale pour notre cadre de vie

L’opposition socialiste s’inquiète beaucoup de notre environnement et de l’urbanisme.
Il était temps, ils ont eu pourtant des années pour cela ! Être dans l’opposition semble
avoir du bon, ça leur permet d’ouvrir les yeux !
En 2017, ils découvrent les problèmes de circulation, d’environnement et les immeubles
hideux qu’ils ont laissé construire (mais cela avait-il vraiment de l’importance à leurs yeux ?)
À les entendre, tous les problèmes ont commencé au printemps 2014, précisément le 6 avril.
Les élus de majorité accompagnent désormais les projets d’urbanisme en mettant en
place des moyens et en consultant la population.
La facilité aurait été de laisser faire, comme ce fut le cas pour l’immeuble 100% social
situé près des CRS, et à la Fontaine Augère ou pour les 40% de logements sociaux de la
place du marché. Mais les Chiroquois nous ont élus pour changer les choses et
les méthodes.
Nous constatons que certains pavillons sont rachetés et détruits pour laisser la place à
des immeubles.
Pourquoi ? Car le Plan Local d’Urbanisme actuel, voté par l’ancienne majorité en
2011 le permet ! L’opposition commence à comprendre que son PLU est une véritable
aberration et qu’il ne tient pas la route.
Faudrait-il laisser le site Découfl é aux promoteurs et ne rien dire ? Voulons-nous laisser
construire des barres d’immeubles et des quartiers sans âme uniquement pour remplir
nos quotas de logements sociaux et faire du clientélisme ?
Depuis deux ans 1/2, nous avons observé un moratoire sur les constructions,
afi n de réfl échir aux problèmes de circulation et de stationnement. Nous avons
fait des propositions et trouvé des solutions mais cela prendra du temps. Nous pouvons
désormais accompagner les projets.
Nous participons au développement de notre ville qui doit évoluer et s’adapter, comme le
font nos communes voisines. C’est ça prendre ses responsabilités!

Les élus de la majorité
www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Janvier 2017

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Une école accolée à l'autoroute est une aberration !

La municipalité a organisé le 28 Novembre une réunion d’information sur le projet
Decouflé.
Comme évoqué lors de notre dernière tribune, les promoteurs ont donc présenté le projet
de construction de 460 logements, associé à un projet de création d’une école, d’une
crèche et d’une résidence pour personnes âgées, d'un hôtel.
Le Maire a rappelé qu’ils avaient renoncé à la rénovation de l’école du Centre pour
laquelle une subvention départementale de 1.9 millions d’euros avait été obtenue par
l’ancienne majorité en 2013. Nous vous avions informés en Juillet 2016 que cette subvention
avait été détournée pour l’acquisition de l’immeuble Signal (information Chilly Mag
décembre 2015). A ce jour, nous sommes à trois mairies…
Le Maire a donc annoncé la disparition de l’école du Centre et la création d’une
école dans ce nouveau projet (12, 14, 16 classes ?) en 2019 ! Une classe d’âge est
sacrifiée.
Outre le fait que le problème actuel de saturation des classes ne sera pas
résolu, nous sommes très inquiets sur l’emplacement envisagé pour construire cette
école. En effet, vous pourrez voir que le Maire a fait le choix de placer cette nouvelle école
juste à côté de l’autoroute. C’est une aberration sanitaire, toutes les études scientifi ques
sur les effets de la pollution atmosphérique démontrent que les gaz d’échappement ont
des effets néfastes sur la santé, surtout pour celles des personnes vulnérables comme
les enfants ou les personnes âgées : augmentation de l’asthme, des maladies respiratoires
et cardiovasculaires, voire effets cancérogènes. Nous ne pouvons pas laisser un
projet immobilier mettre en danger la santé de nos enfants ou de nos seniors !
Nous demandons au Maire de prendre en compte le risque sanitaire élevé et de reconstruire
l'école du Centre à son emplacement actuel.

Bonne année 2017, santé et bonheur à vous et à vos proches.

Hervé-Pierre MALTRUD - Rassemblement Républicain
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com - 0679923310

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Urbanisme : nous voulons de la transparence !

Depuis presque 3 ans, M. Beneytou multiplie les projets de constructions : à chaque fois,
les Chiroquois ne les découvrent qu’une fois fi celés en secret avec les promoteurs privés.
Au sud de la ville, le terrain de la MJC serait remplacé par 244 logements. La prétendue
concertation, désavouée par la préfète, a été menée en plein mois d’août et le prix de ce
terrain municipal est bradé : le promoteur privé pourra réaliser une grosse plus-value
immobilière sur le dos des Chiroquois qui subissent déjà la hausse des impôts votée
par la majorité.
Au centre-ville, le projet Découfl é (3,5 hectares) prévoit 800 logements au total. Un groupe
scolaire et une crèche y sont programmés en bord d’autoroute, dans les gaz d’échappement.
Au nord de la ville, c’est un projet industriel sur 40 hectares, face aux résidences
Bel Abord, le Cardinal et la Croix Blanche, qui va défi gurer notre environnement,
supprimer des terres agricoles et ruiner la valeur des logements du quartier.
Ces projets immobiliers, parmi d’autres, ont en commun d’être en totale contradiction
avec les engagements de M. Beneytou et de mépriser l’intérêt général. Ils auraient
des conséquences désastreuses sur notre cadre de vie, la circulation et la pollution !
Pressée de réaliser ces projets interdits par le Plan Local d’Urbanisme, la majorité
lance en urgence des modifi cations, sans respecter la loi, pour donner satisfaction
aux promoteurs privés. Le magazine municipal devenu journal de propagande donne des
informations partielles et souvent fausses.
La majorité commet une lourde faute en livrant ainsi notre ville aux promoteurs privés.
Les élus TFAC pensent au contraire que l’avenir de notre ville doit se décider ensemble,
dans la transparence et le respect des procédures.
En 2017 encore, nous continuerons à mener une opposition vigilante au service des
Chiroquois.

Bonne année 2017 !

Retrouvez notre position sur le budget 2017 sur
www.toujoursfi delesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Bike in Chilly, pour gagner du temps !

Vos élus ainsi que toute l’équipe du FN 91, vous présentent leurs meilleurs voeux de
bonheur, de santé et de réussite pour cette nouvelle année 2017, pleine d’espérance et
de changement.
2016, aura vu la destruction de la MJC au profi t de nouvelles constructions immobilières,
la vente de DECOUFLE où 480 logements, une maison de retraite, une résidence étudiante
et un hôtel vont prochainement voir le jour et pour fi nir, nous apprenons de la part
du maire la création d’un pôle industriel et logistique de 40 hectares censé gérer le
traitement de 300 000 colis par jour sur une plaine agricole chiroquoise.
Notre ville est depuis toujours au centre d’un carrefour routier très fréquenté. Nombreux
sont ceux qui y passent pour accéder aux autoroutes A6 et A10, à la N 20 ou N 118, à
l’aéroport d’Orly. Tout ça au détriment de la qualité de vie des Chiroquois qui découvrent
chaque jour une ville saturée.
Alors notre question est simple et pleine de bons sens : avec tous ces projets
« constructivores », comment allez-vous faire Mr le maire pour gérer ce nouveau fl ux
de circulation ?
Ne serait-il pas plus judicieux, avant d’engager tous ces projets, de réfl échir et d’agir en
faveur de nouvelles infrastructures routières afi n de désengorger notre ville ?
Ne serait-il pas juste de solliciter la communauté d’agglomération pour le développement
et l’entretien des axes routiers chiroquois ?
Un référendum sur ce projet industriel d’envergure est incontournable.
Une fois de plus nous sommes mis devant le fait accompli sans aucune garantie que
le porte-monnaie des Chiroquois soit épargné par ces projets traités à l’inverse du bon sens.
Si rien ne change, c’est bien d’un vélo dont les Chiroquois auront besoin à l’avenir pour se
rendre aux entrées et sorties de la ville.

Chilly-Mazarin Bleu Marine

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Notre transparence gêne le PS

Au début du mois de décembre, la municipalité a invité les groupes d’opposition à une réunion
d’information concernant l’avant-projet d’une implantation d’entreprise sur la commune.
Dans un souci de transparence, nous avons présenté cet avant-projet aux élus de l’opposition.
Sur les 3 groupes d’opposition conviés, seuls des représentants de TFAC et Bleu Marine sont
venus.
Qu’ont fait certains membres de l’opposition après la réunion? Ils se sont précipités pour
distribuer un tract mensonger en créant une fois encore le désordre dans la ville.
Cette méthode est lamentable et cela refl ète le mode de fonctionnement d’une opposition
à bout de souffl e, toujours à l’aff ut de la polémique sur des problèmes qui n’existent pas.
Ne peut-on mettre les clivages politiques de côté lorsque l’intérêt général est concerné ?
Lorsque nous étions dans l’opposition, nous n’avons jamais été associés de cette
façon aux projets communaux.
Avons-nous été invités pour discuter de la future mosquée et de son implantation près du
lieu d’accueil des gens du voyage ? Et la construction de l’immeuble des Dînes-Chiens, près
de la caserne des CRS ? Jamais !
Comme nous l’avons fait avec d’autres projets (le projet Découfl é, celui de la rue P. Mendes
France ou de la rue de la Passerelle), nous associons les Chiroquois à nos réfl exions.
Si cet avant-projet d’implantation d’entreprise devait se concrétiser, nous organiserons une
réunion avec les riverains concernés.
Les réunions d’information et de concertation semblent perturber l’opposition. Cette pratique
est nouvelle pour eux et c’est par cette façon de procéder que nous sommes vraiment fi dèles
aux Chiroquois.
En ce début d’année, l’équipe municipale vous souhaite une belle et bonne année et nous
espérons vous rencontrer nombreux à la cérémonie des voeux à la population le 19
janvier à 19H et au concert du nouvel an le 21 janvier à 19H, au complexe
Jesse-Owens.

Les élus de la majorité municipale
www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Décembre 2016

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

La folie des grandeurs !

Les promesses électorales n’engagent que ceux qui les écoutent. Les électeurs à Chilly,
l’ont bien compris. Le maire nous dit la main sur le cœur : les impôts n’augmenteront pas…
résultat une augmentation de plus de 300 € pour la Taxe d'habitation et la taxe foncière.
Il y aura un moratoire sur les constructions … résultat c’est 250 logements à la place
de la MJC, 800 logements près de la Mairie et le bétonnage continu dans nos quartiers.
Dans le cas du terrain Decouflé, près de la mairie, le maire a travaillé seul. Les élus
de l’opposition ont eu une unique réunion le 8 novembre. Il n’y a pas eu de concertation et
le projet est maintenant bien ficelé. Un « éco- quartier » va voir le jour : 500 logements
collectifs, 120 places pour des séniors, 80 pour des jeunes travailleurs, un Hôtel 3 étoiles
de 100 chambres, 800 places de parking en sous-sol, un service de conciergerie, bref la
folie des grandeurs !
Le maire avance la qualité du projet pour souligner que « le niveau doit être relevé à
Chilly », mais outre que cela témoigne d'un mépris certain pour les habitants actuels, cela
ne répond pas aux besoins. Aujourd’hui, il faut immédiatement une école, abandonnée
au moins jusqu'en 2019 par M.Beneytou au profit de l'achat inconsidéré de l'immeuble
Signal… Une classe d’âge va être sacrifiée au bénéficie d’un nouveau quartier,
de nouveaux électeurs. Car c’est bien de cela qu'il s'agit. Elu par hasard en 2014, il
cherche un nouvel électorat. Son but, c’est sa réélection et le niveau de ses indemnités
avec le dépassement des 20 000 habitants. Il n'a que faire des embouteillages à toute heure
sur le pont de l'autoroute ou l'avenue Mazarin entre autres. Il rajoute dans la circulation,
1500 véhicules, tout en parlant sans rire d'éco-quartier. Pour la qualité de la vie, les
Chiroquois attendront...
Bonne Fêtes de fin d’année.

Hervé-Pierre MALTRUD Rassemblement Républicain
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com - 06 79 92 33 10

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Une facture salée !

L’année 2016 s’achève et avec elle le fiasco de l’année de la jeunesse proclamée par
M. Beneytou.
Augmentation des tarifs de cantine et de centre loisirs, pré-inscription imposée, suppression
de créneaux de piscine pour les scolaires, dégradation du budget des activités éducatives (pas
de sorties pour les centres de loisirs, la ville ayant vendu son car), baisse des subventions
aux associations sportives et culturelles, discrimination des enfants hébergés… Triste bilan
de cette municipalité qui se vante de renommer et inaugurer des bâtiments qui
ont 30 ans !
Vous avez été nombreux à nous dire votre ras le bol en recevant votre taxe d’habitation :
200€ de hausse pour chaque ménage car la municipalité a décidé de supprimer, en catimini,
l’abattement général de 15% voté par la gauche en 1995. Pourtant, elle continue à nier
la vérité comme dans le dernier numéro du magazine où elle écrit que la fiscalité n’a pas
augmenté depuis 3 ans !
Elle récidive en organisant le démantèlement du service postal dans le sud de la ville au
lieu de s’y opposer comme l’a fait le maire (LR) de Palaiseau. Elle veut faire croire que l’agence
postale communale et le relais colis à Intermarché pourront pallier la fermeture de la Poste.
Sauf que de nombreuses missions ne seront plus possibles, dont les opérations financières.
On pourra juste y acheter des timbres et des boîtes de colis ! Un recul insupportable pour
les habitants. Le magazine n’en a rien dit, préférant consacrer une pleine page à la primaire
de la droite organisée par le parti politique de M. Beneytou.
En fait, la priorité de la majorité c’est de bétonner la ville pour augmenter la
population sans se soucier de l’augmentation des bouchons dans nos rues. C’est le
fameux tirer la ville vers le haut !
Après avoir payé toutes ces hausses, les familles auront du mal à régler les dépenses de
Noël. Ce sont pourtant de beaux moments de rassemblements familiaux.
Nous vous souhaitons de très belles fêtes de fin d’année.

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Chilly-Mazarin, rongée par l’insécurité

Alors que M. le maire tente de nous dresser le portrait d’une ville apaisée, Chilly-Mazarin
est le théâtre en ce mois de novembre, d'affrontements entre bandes de délinquants venus
de communes voisines.
Ainsi, le vendredi 11 novembre, jour d’hommage à nos héros morts pour la France, une
trentaine de délinquants de Massy et d’Antony sont arrivés en fin de journée par la gare
de Chilly pour en découdre avec une bande rivale. Armés de battes de base-ball et de
barres de fer, ils n’ont pas hésité à les jeter contre les policiers du commissariat de
Longjumeau qui intervenaient pour éviter l’affrontement.
Lors d’une intervention, ce sont des cocktails Molotov dissimulés dans les parties
communes d’une résidence de la ville qui avaient déjà été découverts. Interpellés par la
police, les jeunes, âgés de 13 à 18 ans, ont affirmé ne pas vouloir en rester là.
Ces graves incidents viennent allonger la longue liste des crimes et délits commis sur le
territoire de la commune. Alors M. le maire, qu’attendez-vous pour mobiliser l’ensemble de
vos efforts et moyens financiers pour la protection de notre ville et de ses habitants. Il devient
urgent de doter notre police municipale de moyens matériels et humains supplémentaires
pour assurer la sécurité des habitants.
Face à ces violences à l’encontre des forces de l’ordre et à l’insécurité, le groupe FN
avait apporté dès le mois d’octobre son soutien aux policiers de Chilly-Mazarin en déposant
une motion de soutien. Les violences qu'ils subissent quotidiennement, sont inacceptables et
marquent un recul inadmissible des lois de la République dans notre commune.
C’est dans ce contexte difficile mais que vous ne pouvez ignorer, que nous souhaitons à
l’ensemble des Chiroquois un joyeux Noël en famille.

Chilly-Mazarin Bleu Marine

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

De nouveaux services pour les Chiroquois

Les mois passent et l’opposition socialiste Chiroquoise persiste à dissimuler la vérité aux
Chiroquois, comme ils persistent à dissimuler le logo du PS sur la vitrine de leur permanence.
Leur dernier exploit en date concerne le bureau de Poste de Gravigny.
A notre arrivée aux responsabilités, ce bureau de Poste ne fonctionnait pas correctement.
Les fermetures intempestives, voire totales pendant les vacances, étaient très fréquentes.
L’ancienne majorité s’en satisfaisait et elle faisait ce qu’elle pouvait : quelques courriers aux
responsables de la Poste et le tour était joué.
Courant 2017, nous serons confrontés à la fermeture définitive de ce bureau.
Nous avons donc pris nos responsabilités en créant une agence postale communale qui
ouvrira en avril 2017 au N° 84 de la rue de Gravigny.
Toutes les opérations courantes, hors transactions financières, pourront être
effectuées (envoi de lettres recommandées, de colis…).
Les clients qui en feront la demande pourront recevoir leurs colis ou leur recommandé à
la poste de Gravigny jusqu’à la fin mars ; l’agence postale communale prendra le relais au
mois d’avril.
Évidemment, lors du dernier conseil municipal, le groupe TFAC a voté contre le principe
de la création d’une agence postale communale.
Dans quel but ? Cela paraît incompréhensible de la part de notre Conseillère départementale,
pourtant membre titulaire de la « Commission départementale de présence postale
territoriale ».
Il faut se rendre à l’évidence : le sud de la commune semble ne jamais avoir été sa priorité,
si l’on considère l’état dans lequel nous l’avons trouvé en 2014.
L’opposition parle de « démantèlement de la Poste », mais elle devrait plutôt dénoncer
le désengagement généralisé de l’État, actionnaire principal de la Poste.
Le groupe TFAC serait bien inspiré de le dire à ses amis, encore aux responsabilités pour
le moment.
Très bonnes fêtes de fin d’année !

Les élus de la majorité - www.unevillepourlavenir.com

Tribunes d'expression - Novembre 2016

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Une année riche en projets et en réalisations

Malgré une hausse nationale des impôts locaux, à Chilly-Mazarin les taux n’ont pas bougé
depuis 3 ans et ils sont parmi les plus faibles de l’Essonne.
Notre objectif est de maîtriser la fiscalité au plus juste pour les prochaines années.
En 2017, nous maintiendrons, comme en 2016, un bon niveau d’investissement, tout en
payant les erreurs de l’ancienne majorité.
La rénovation de la verrière du centre de loisirs le Petit Prince, l’école Pasteur, la dalle
du marché, les allées du parc de l’hôtel de ville, la réfection des rues, la création d’un
parking rue de Gravigny pour aider nos commerçants, toutes ces réalisations étaient
attendues depuis des années. La majorité municipale a de beaux projets pour les
Chiroquois et pour leur cadre de vie qui s’était dégradé ces dernières années.
En 2017, nous inaugurerons la Cité administrative (place du marché) où se concentreront
tous les services à la population, ce qui nous permettra de réduire nos frais généraux et
de location. Une mairie annexe et une agence postale communale verront le jour rue de
Gravigny.
Qui a dit que les services publics régressaient à Chilly-Mazarin?
Certainement des opposants qui se complaisent dans la critique et dans l’intox.
Et ce sont les mêmes qui veulent le bien des Chiroquois… Allez comprendre!
Le niveau des subventions communales au profit des associations sera maintenu au
même niveau que celui de l’année dernière. Quelle municipalité peut en faire autant?
Novembre se terminera par ce qui est devenu un rendez-vous traditionnel : le marché
de Noël. Cela sera l’occasion pour tous de se retrouver et de partager ensemble deux
jours, dans une ambiance conviviale et un lieu magique, familial et ouvert à tous.
Enfin, les 20 et 27 novembre, les Chiroquois partageant les valeurs de la droite et du
centre pourront participer aux primaires pour désigner le futur candidat aux élections
présidentielles 2017.

Les élus de la majorité
www.unevillepourlavenir.com

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

« Mieux vaut prévenir que guérir »

« L’immigration » ! Problème majeur non réglé. Sentant venir le vent mauvais des
décisions lâches du gouvernement, vos élus frontistes prennent les devants et déposent
un vœu auprès de la mairie de Chilly : « COMMUNES SANS MIGRANTS ».
Nous ne souhaitons pas nous retrouver dans la situation de nos voisins de Forges-lesBains
ou celle de Palaiseau, auxquels on a imposé sans concertations une arrivée de
plusieurs centaines de migrants, exclusivement masculine. Nous souhaitons connaître la
position du maire. Jean-Paul BENEYTOU est-il favorable à l’arrivée de migrants
sur notre commune ? Le maire de Palaiseau, Grégoire de Lasteyrie (LR) a dit et écrit
clairement qu’il était favorable à l’arrivée de migrants dans sa commune. Nos concitoyens
chiroquois ont le droit de connaître la position de leur maire. Nous savons d’ores et déjà
que de nouvelles vagues de migrants, issues des démantèlements de camps parisiens
seront dispersées prochainement sur d’autres communes de l’Essonne aux frais des
contribuables, déjà touchés par l’augmentation entre autres des taxes foncières et
d’habitation.
Le gouvernement déploie pour les migrants des moyens qu'il n'a jamais accordés à nos
compatriotes les plus démunis. Nous déplorons une précarisation généralisée de nos
anciens qui doivent subir un gel de leurs pensions de retraites et sont malheureusement
de plus en plus nombreux à renoncer à se soigner faute d’argent. Alors que dans le
même temps, les clandestins, eux, bénéficient toujours de soins gratuits à travers l'Aide
Médicale d’Etat. Le gouvernement avec la complicité de certains élus créent une injustice
sociale, qui est une réalité inacceptable.
Alors Monsieur le maire, soyez clair dans vos intentions et dites-nous votre position sur
les migrants.

Olivier CHRIST - Corinne WARY
chillymazarinbleumarine@outlook.fr

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Priorité aux besoins des Chiroquois !

Depuis son élection, M. Beneytou multiplie les attaques contre le service public : fonctionnaires
maltraités, agents évincés et non remplacés, services supprimés ou dégradés, tarifs injustement
augmentés. Sans concertation, il a décidé :
- de renoncer à la création d’une micro-crèche (rue de Launay) alors que les demandes des
familles augmentent,
- d’abandonner la reconstruction de l’école du Centre alors que les classes saturent,
- de supprimer les repas de substitution - pour faire comme Wissous alors que les autres villes
les maintiennent - stigmatisant des enfants qui ne mangent plus ensemble,
- d’augmenter les tarifs de cantine et des centres de loisirs obligeant les familles à rechercher
des solutions alternatives moins chères,
- de détruire les bâtiments de la MJC,
- ...
Résultat : 3,2 millions d’excédent pour le budget 2016 !
Pourtant, notre taxe d’habitation a augmenté d’au moins 170 euros ! M. Beneytou a
besoin de toujours plus d’argent pour financer ses dépenses folles.
Il explose le budget de communication et veut une 2ème mairie dans l’immeuble Signal qui
coûtera 4 millions d’euros ! Nous demandons l’abandon de ce projet cher et inutile : nous
avons déjà une mairie. Pourquoi la vider ? Pour qui ?
Il est temps que M. Beneytou s’occupe enfin des Chiroquois. La responsabilité d’un maire c’est
de promouvoir les services publics, de la petite enfance jusqu’au grand âge, pour garantir le
vivre-ensemble.
Quand les services publics accueillent la population sans discrimination, c’est la République qui se
renforce. Quand les services publics ne laissent aucun espace aux tentations communautaristes,
à l’inverse du dossier présenté au conseil municipal du 4 octobre, c’est la République qui s’honore.
Les élus TFAC continueront donc à défendre inlassablement un service public accessible à
tous et de qualité, qui réponde aux besoins de chacun et qui rassemble sans aucune distinction.
Plus d’informations sur www.toujoursfidelesauxchiroquois.com

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Déconcertant

Alors que les tracts "PS" et "Les Républicains" envahissent nos boîtes aux lettres, avec
leurs vérités, les chiroquois sont toujours confrontés aux mêmes problèmes. M. Beneytou
est arrivé, en 2014, aux responsabilités de notre commune avec 39 % des votes et un
programme très succinct. La raison aurait dû le conduire à rechercher des consensus et
des projets fédérateurs avec la population. Malheureusement,
ses décisions personnelles ne font que diviser les chiroquois.
Il est vrai que nous n’avons pas la même
définition du mot concertation. Pour rappel, la concertation est l’action, pour plusieurs
personnes, de s’accorder en vue d’un projet commun. Force est de constater que le Maire
décide, dispose d’une manière totalitaire sans aucune concertation ni avec la population,
ni avec les élus de la majorité et de l'opposition. Les réunions publiques, conseils
municipaux l’attestent. Les premières victimes sont les contribuables qui doivent passer
à l’addition. Depuis 2014,"les Républicains" nous interpellent sur la baisse des dotations
et nous ont préparés à l’augmentation d’impôts locaux. A ce jour, ils augmentent et les
services publics baissent. Tout en ayant un excèdent budgétaire record cette année
de plus de 3 Millions d’euros, nos impôts locaux explosent. Et lors du dernier conseil
municipal, les cours de natation pour les élèvent de CE2 et CM1 sont toujours supprimés
pour économiser 20 000 €. Et dire que nous sommes dans l’année de la jeunesse
pour la majorité municipale! La baisse des dotations décidée par le gouvernement avait
un double objectif: faire baisser le déficit public et contraindre les communes à maîtriser
leurs dépenses. Au lieu de cela, notre commune cumule les excédents budgétaires,
augmente les impôts et supprime de manière injustifiée des services publics. Une
vraie politique de gribouille! Mais avec M. Beneytou, nous sommes habitués.

Rassemblement Républicain. Hervé-Pierre MALTRUD
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com
06 79 92 33 10

Tribunes d'expression - Octobre 2016

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Les millions cachés des socialistes. C’est terrifiant !

Vous avez été nombreux à réagir et à nous faire part de votre stupéfaction et de votre
écoeurement en découvrant les manquements et les malfaçons de l’ancienne
équipe dans le dernier numéro du Petit Chiroquois.
Cela nous a coûté et va nous coûter des millions et, sans l’alternance d’avril 2014, vous
n’auriez jamais rien su de ces petits arrangements!
Mais l’ancienne majorité est toujours prête à donner des leçons à la terre entière.
Face à la gabegie et au laisser-aller qui étaient devenus la règle pour les socialistes
dans le département, des actions responsables ont dû être engagées pour payer leurs
dettes. Mais les socialistes de Chilly ont oublié de vous dire que leurs amis du conseil
départemental ont voté, de 1998 à 2014, 6 augmentations d’impôts, soit plus de
73% d’augmentation taux et base confondus.
La nouvelle majorité départementale menée par François Durovray doit maintenant gérer
une dette d’un milliard d’euros et des factures cachées dans les tiroirs pour
un montant de 108 millions d’euros. Et qui paiera? Les Chiroquois et les Essonniens !
Depuis 2014, la majorité s’efforce d’améliorer les finances de la Ville afin de
dégager un excédent qui financera nos emprunts et nos projets pour notre
avenir et celui de nos enfants. Parallèlement, et comme nous nous y étions engagés,
nous faisons tout pour maitriser la fiscalité de la commune.
Nous allons poursuivre nos efforts en généralisant des pratiques qui ont fait leurs
preuves dans la majorité des autres communes. La mise en place progressive de la
pré-inscription dans le domaine de l’enfance et de la petite enfance est un exemple. Il
s’agit d’adapter l’encadrement des animateurs au nombre d’enfants inscrits, ce qui est un
principe de bonne gestion simple à comprendre.
Les élus de la majorité continueront à prévoir, anticiper et gérer la commune en
mettant fin aux mauvaises habitudes d’autrefois.

Les élus de la majorité
www.unevillepourlavenir.com

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

« Le P’tit Rapporteur » de Jean-Paul

Chers Chiroquois vous n’avez pu échapper au numéro du « P’tit Chiroquois » de Septembre
2016 publié par l’équipe municipale.
Dans ce pamphlet, validé par M.BENEYTOU, celui-ci attaque directement la majorité
socialiste sortante sur des vices cachés, avec à sa tête M.Funès, Mme Rezgui et
M.Lacambre incarnant « Cerbère », ce chien à trois têtes de la mythologie grecque qui
gardait l’entrée des Enfers.
Bien sûr que ces trois-là ne s’attendaient à devoir rendre des comptes un jour aux
Chiroquois. Hélas pour eux et tant mieux pour nous, vous en avez décidé autrement
en 2014. Ainsi depuis 2 ans nous constatons l’héritage catastrophique laissé par les
socialistes (Immobilier -20%, gestion scandaleuse de la concession du Marché …).
Cependant cela ne justifie pas la gestion punitive que l’équipe municipale est en train
de mettre en place et la désinformation qu’elle fait passer auprès des contribuables
chiroquois pour justifier les augmentations d’impôts à venir (taxe foncière, taxe
d’habitation …).
En 2014, le Front National était qualifié « d’apprenti sorcier » par la gauche et
« d’amateur » par la droite… On se demande aujourd’hui, après tout ça qui sont
réellement les amateurs et les apprentis sorciers !
Aux dernières élections municipales, nous avions garanti qu’aucune hausse d’impôt ne
viendrait alourdir la fiscalité des ménages si nous étions élus (à ce jour toutes les mairies
frontistes respectent cet engagement).
Contactez nous sur fncirco6@gmail.com si vous souhaitez faire bouger Chilly- Mazarin en
2017.Nous serons heureux de vous rencontrer. N’ayez pas peur d’affirmer vos convictions,
vos espérances pour l’avenir de vos enfants.
Seuls nos adversaires tiendront un discours haineux, déshonorant envers nous car ils
savent depuis longtemps qu’ils ont abandonné notre ville.

Chilly-Mazarin Bleu Marine
Olivier CHRIST - Corinne WARY
chillymazarinbleumarine@outlook.fr

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Une hausse des impôts injustifiable !

En recevant leur avis de taxe d’habitation, les familles chiroquoises ont la désagréable
surprise de voir une forte hausse de cet impôt : plus de 165 €. C’est l’épilogue de la
campagne de désinformation de M. Beneytou qui a voulu faire croire, via ses tribunes
et plusieurs articles dans le magazine municipal, que les impôts n’augmentaient pas.
Il espérait cacher aux Chiroquois sa décision de supprimer l’abattement général à
la taxe d’habitation (-15%) décidé par Gérard Funès et la majorité de gauche en 1995.

Le groupe TFAC s’est farouchement opposé à cette hausse d’impôts et a voté
contre cette délibération. Elle est d’autant plus injustifiée que le budget de l’année
2015 a dégagé un excédent de 3,1 millions d’euros ! C’est comme au Département où la
Droite a voté une hausse historique de la taxe foncière, +29% !, alors que son excédent
pour 2015 s’élève à 35 millions d’euros. Une double peine pour les Chiroquois !

Et comme si les familles chiroquoises n’étaient pas assez écrasées par ce matraquage
fiscal de la droite, l’équipe de M. Beneytou augmente, en catimini, les tarifs pour les
cantines et les accueils de loisirs tout en supprimant des services aux habitants. Car
ce n’est hélas pas pour plus de services aux habitants que toutes ces sommes sont
ponctionnées aux Chiroquois. C’est au contraire pour financer des dépenses folles :
après nous avoir fait payer la démolition de la MJC-CS puis la reconstruction d’une
nouvelle salle de danse à la MDA pour remplacer les locaux détruits, M. Beneytou veut
une nouvelle mairie place de la Libération pour un coût de 4 millions d’euros. Il
pourrait alors jouir seul du château où nous lui avons déjà chèrement financé la réfection
de son bureau.
Au pouvoir d’achat malmené, s’ajoute malheureusement la liberté d’expression
bafouée : 5 associations ont été exclues du forum qui leur est dédié car elles ne plaisent
pas à M. Beneytou. Du jamais vu à Chilly-Mazarin !

www.toujoursfidelesauxchiroquois.com

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

500 voitures de plus et du béton ! NON Merci !

En mars 2014, le Maire, écrivait dans son programme électoral :
« Pour améliorer notre urbanisme nous vous proposons d'établir un moratoire sur la construction
des logements afin de prendre en compte l'environnement...de protéger les zones pavillonnaires des
constructions abusives d'immeubles».
Deux ans plus tard, le même M.Beneytou, après avoir rasé la MJC, décide de lancer, à la place,
une opération immobilière de 244 logements. Le Plan local d'urbanisme actuel ne permettant pas
de réaliser cette opération en zone pavillonnaire, il faut le modifier pour augmenter la taille des
constructions et permettre la «rentabilité financière» de l'opération et donner notre ville à EIFFAGE.
Pour ce faire, le maire a ouvert, pendant les mois de juillet et d'août, une consultation en mairie
auprès des habitants et a tenu une « réunion » d'information le 9 septembre 2016.
Ceci est insupportable :
•Ce projet est contraire au programme électoral de la majorité.
•Aucune concertation sérieuse n'a été faite avec la population et les élus. Aucune info sur le
journal municipal, aucune réunion digne de ce nom, le Maire n’était même pas présent. Et la
1ère adjointe nous invite à partir en « Lozère » pour plus de tranquillité.
•La zone pavillonnaire de Chilly se réduit comme une peau de chagrin.
•La densité de population déjà importante va être augmentée. (+700 personnes) alors que les équipements
du sud de la commune (écoles, poste, commerces) sont quasiment inexistants ou très faibles.
500 véhicules en plus sur la zone alors que la circulation est catastrophique aux heures de pointe.
AUSSI NOUS DEMANDONS INSTAMMENT
•L'arrêt immédiat de cette opération.
•La consultation de la population au moyen d'un référendum.
La définition d'un projet alternatif combinant aires de jeux pour les enfants et équipements
publics.

Rassemblement Républicain. Hervé-Pierre MALTRUD
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com
06 79 92 33 10

Tribunes d'expression - Septembre 2016

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Engagements respectés et projets en devenir

Le dernier conseil municipal a permis à la majorité municipale de démontrer une nouvelle fois
qu’elle respecte ses engagements et ses promesses. La majorité n’est plus aux bottes des promoteurs, comme par le passé.
Nous respecterons les zones pavillonnaires en évitant les catastrophes architecturales
construites par le PS.
Le projet immobilier des rue Paul Bert et Passerelle (dans les cartons depuis 2013) ne sera pas réalisé.
Le commissaire enquêteur a donné un avis défavorable et nous le respecterons.
La majorité a été bien plus loin que ce que préconisait le commissaire.
Nous avons voté un périmètre d’étude dans ce quartier pour éviter aux promoteurs
d’y construire n’importe quoi.
Dans un comportement bien incompréhensif, l’opposition a voté contre cette décision de
bon sens.
En cherchant bien, on peut comprendre que l’équipe socialiste n’a pas voulu voter contre un
PLU qu’elle nous a imposé en 2011, celui-là même qui est appliqué en 2016 et qui autorise la
construction d’immeubles dans les zones pavillonnaires.
La majorité a voté ce périmètre d’étude afin de protéger le quartier des promoteurs mal
intentionnés qui voudraient construire en toute légalité un immeuble de 15 mètres de hauteur,
sans que l’on puisse s’y opposer.
Que le PS garde ses leçons de morale et de gestion ! Ses errements et son laxisme dogmatique
vont nous coûter très cher.
Pendant des années, Chilly-Mazarin a manqué d’ambition, d’investissements et de grands projets.
Depuis 2014, nous faisons tout pour redonner du souffle, de l’attractivité, de la valeur à
l’immobilier (-20% ces 6 dernières années).
Il est de notre devoir de redresser notre ville qui a été mise à genoux par une équipe qui n’a fait
que du calcul électoraliste en se moquant totalement du bon vivre.
En ce mois de septembre, nous vous souhaitons une bonne rentrée et nous vous invitons à venir
découvrir les nouvelles allées du Parc, enfin accessibles à tous !

Les 24 élus de la majorité

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

« Chillyxit »

La politique nationale menée depuis toujours par l’UMPS consiste à prendre à Paul pour
donner à Jacques.
C’est ainsi que Chilly-Mazarin, en 2006, a été absorbée dans la communauté
d’agglomération « Europ’Essonne » : 14 communes, plus de 150 000 habitants,
reléguant notre ville de 19 000 habitants à un partenaire lambda. Cette agglo, première
pompe aspirante d’argent, voit le budget des villes endettées rééquilibré par les bons
élèves. Mais comme cette politique totalement injuste pour les contribuables a toujours
ses limites, en 2016, la fuite en avant s’est poursuivie par la création d’une hyper
agglomération baptisée « Paris-Saclay » passant à 27 communes et plus de
300 000 habitants, Chilly devenant inexistante en poids, de plus en plus éloignée des
centres d’intérêts économiques. Mais votre maire a laissé faire sans jamais s’opposer.
Cette politique, tout à fait à l’image de la construction européenne, se veut loin des
Chiroquois et de leurs intérêts.
Le Front National combat cette politique depuis le début, privilégiant le triptyque :
commune, département et nation. A l’image de nos voisins anglais, nous aspirons à
reprendre notre indépendance et à ne plus payer pour les mauvais gestionnaires cachés
derrière leur bureau. Nous demandons un « Chillyxit » pour rendre aux habitants de
Chilly-Mazarin leur pouvoir de vote, le contrôle de leur budget, le droit d’avoir une
ville sécurisée et libre où les décisions essentielles pour leur avenir seront prises
démocratiquement au sein de notre ville. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. Pour
preuve, le projet ferroviaire du « Grand Paris Express » excluant totalement Chilly-
Mazarin de toutes dessertes directes, obligeant même les Chiroquois à de nouvelles
correspondances avec pour conséquences désastreuses, un prix de l’immobilier et un
développement économique de notre ville en berne.
Bonne rentrée à tous les Chiroquois.


Chilly-Mazarin Bleu Marine - www.fn91.fr

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Inquiétude pour l'avenir de nos enfants !

M. Beneytou aborde sa 3ème rentrée scolaire et chacun peut voir le recul des politiques
éducatives dans ses priorités.
Aussitôt élu, M. Beneytou a abandonné la reconstruction de l’école du Centre pourtant
indispensable vu la hausse des effectifs scolaires, renoncé au projet de construction d’une
micro-crèche rue de Launay alors que les familles demandent plus de places d’accueil,
baissé drastiquement les subventions versées aux clubs sportifs qui rassemblent de
nombreux enfants et adolescents, stigmatisé honteusement et refusé de scolariser
les enfants hébergés dans les hôtels de la ville, supprimé le service de prévention.
A la rentrée 2015, les parents ont découvert, sans information préalable, la suppression
des plats de substitution dans les cantines puis la réduction des créneaux de piscine
pour nos élèves, ceux des classes de CE2 et CM1 en étant dorénavant totalement privés
au profit des écoles de Wissous. Depuis janvier, les tarifs de cantine et des accueils de
loisirs ont brutalement augmenté, amputant le pouvoir d’achat des familles avant
la forte hausse d’impôts locaux de l’automne, et les assistantes maternelles de la
crèche familiale ont vu leurs heures de travail diminuer, les pénalisant au même titre
que les familles poussées vers le secteur privé.
A présent, après avoir délibérément dégradé les ADEL devenues un temps de garderie
sans projet ambitieux vu la baisse de leur budget et la trop longue vacance de 2 postes
de  direction  du  service  jeunesse  chargés  de  leur  coordination,  la  municipalité  vient
d’inventer un système de pré-inscription pour les accueils de loisirs contraignant les
familles à s’organiser un mois à l’avance et sanctionnant les parents dont l’activité
professionnelle connait des plannings de travail variables !
En ces temps troubles, méditons tous ces mots de Nelson Mandela : « L’éducation est
l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde ».


www.toujoursfidelesauxchiroquois.com

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

A Chilly, c'est toujours PLUs de béton

Il y a quelques années, la droite avait dénoncé les intentions de constructions de MM.
Funès et Rezgui. Elle mettait en cause le PLU en disant que celui-ci faisait la part belle
au béton. Toujours PLUs de béton disait-elle, jouant sur les mots. Il faut croire que la
municipalité PS d’alors était timorée car aujourd’hui, le nouveau maire va encore plus loin
que la gauche. Il lui faut encore PLUs de béton mais précision importante du béton de
droite s’il vous plaît.
En 2014, les seuls engagements de la majorité étaient de renforcer le lien avec les asso-
ciations, protéger les quartiers pavillonnaires et établir un moratoire sur les construc-
tions. Pour le premier engagement, le Maire a rasé la MJC et a diminué les aides aux
associations. Pour la protection de notre cadre de vie, le Maire et sa majorité deve-
nus amnésiques annoncent la construction de 244 logements à la place de la MJC,
500 logements près de la Mairie, des logements rue de Launay, rue de la Passerelle
et sûrement près des CRS soit pratiquement 1000 logements. C’est gigantesque en
termes d’impacts pour la population (c’est plus de 2300 nouveaux habitants qui vont
arriver dans les 5 ans), les services publics et infrastructures de notre ville ne vont pas
suivre, par exemple pour les écoles qui sont déjà saturées. La réhabilitation de l’école du
Centre en 2016 est abandonnée. Ils vont construire une nouvelle école près de la Mairie
pour répondre aux futures demandes. Mais les classes surchargées d’aujourd’hui, qui y
répond ? Les parents apprécieront. La majorité accentue la dégradation de nos conditions
de vie. Pour ce qui est de l’environnement, c’est catastrophique. Le point positif est que le
Maire reprend notre idée, évoquée en janvier 2016 dans notre tribune, de créer un éco
quartier, ce n’est qu’un minimum surtout qu’implanter ce dernier au bord de l’autoroute,
prête à réflexion.


Rassemblement Républicain. Hervé-Pierre MALTRUD
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com
06 79 92 33 10

 

Tribunes d'expression - Juillet/août 2016

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Une équipe plus que jamais à l’écoute des Chiroquois

Dans un souci de transparence, l’équipe de la majorité municipale va continuer à préparer des
concertations locales. Nous ne ferons pas les erreurs de l’ancienne équipe socialiste qui
a imposé en cachette des constructions aux Chiroquois, comme celle à l’entrée de la ville, près
des CRS, ou celle de la Fontaine Augère.
La ville s’est considérablement transformée sous leurs mandats, mais malheureusement, elle
ne s’est pas embellie.
Réunions publiques, présentation d’avant-projets comme celui de la rue de Launay ou de la rue
Pierre Mendes France/ rue Blanqui, concertation pour les riverains de la rue des roses : l’équipe
de la majorité agit. Elle est plus que jamais à l’écoute des Chiroquois.
Nous profitons de ces occasions privilégiées pour partager notre vision de la ville avec vous. Cela
change de ce qui se faisait du temps de l’équipe précédente et pourtant, l’opposition se permet de
dire que nous agissons en catimini. Mais de qui se moquent-ils ?
Les questions concernant la circulation et le Plan Local d’Urbanisme sont également au cœur de
nos préoccupations quotidiennes et nous y travaillons.
En 2011, l’équipe socialiste a voté l’actuel PLU qui permet de construire des immeubles d’une
quinzaine de mètres dans les zones pavillonnaires (ex : l’immeuble de la rue des roses). En 2016,
cette même équipe socialiste crie au scandale lorsque des promoteurs veulent construire un
immeuble sur un terrain, rue de la Passerelle. Aujourd’hui, ils nous implorent de ne pas
appliquer ce qu’ils ont voté.
Pour terminer cette tribune, nous souhaitons exprimer nos remerciements aux agents municipaux,
aux seniors et aux chiroquois qui ont spontanément proposé leur aide pour secourir les sinistrés
des inondations.
Les élus socialistes ont brillé par leur absence pendant ce moment difficile.
Si vous les voyez, dites-leur que les inondations sont maintenant terminées !
Bel été à tous !
Les 24 élus de la majorité municipale

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

« Moi je »

« J’ai  agi… J’ai  obtenu… J’ai  défendu… J’ai  effectué   »  C’est  en  ces  termes  que
M me  REZGUI  commente  ses  activités  de  conseillère  départementale dans son dernier
tract intitulé RAFIKA REZGUI. N’oubliez pas, chers Chiroquois de lui dire merci … Mais
pour les 40% de logements sociaux en centre-ville, la construction du centre cultuel, le
communautarisme, la perte d’attractivité de Chilly exclue du rayonnement du Grand Paris.
 Aucune indication du parti socialiste sur ce tract. Juste Rassemblement de la gauche et
des écologistes ! M me  REZGUI en aurait-elle oublié ceux qui l’ont mise en place ?
A-t-elle encore sa carte du PS ? Est-elle passée au Front de gauche comme son ami,
M. GUEDJ, frondeur de pacotille, à qui elle doit sa récente élection. Rappelons que les
Chiroquois ne l’ont pas choisie comme conseillère départementale même si Mme REZGUI
aime à le croire ! Avec l’antipathie nationale des Français pour Hollande, Valls, Macron
et les autres… On comprend mieux le flou artistique sur lequel elle surfe ! Vous verrez,
le moment venu, elle n’aura aucun scrupule à se rallier à ses amis socialo-écolo-
communistes pour obtenir un maximum de suffrages. Peu importe la manière et les
convictions, tant qu’il y a la place au bout !
L’hypocrisie  socialiste  de  M me   REZGUI  va  plus  loin  quand  elle  reproche  l’interruption
du projet de la caserne. Elle qui s’est empressée de construire, sur ce même terrain,
l’immeuble le plus hideux de Chilly-Mazarin. Vos élus frontistes se battent pour améliorer
l’environnement et le « mieux vivre » en mettant sur la table de vrais sujets : définition
d’un  périmètre  commercial,  couvre-feu  pour  les  mineurs,  responsabilisation  des
commerces dans la lutte pour une ville propre.
M. LACAMBRE nous reproche notre méconnaissance des dossiers. Très bien mais qu’ont-
ils fait des dossiers disparus le soir de leur défaite électorale. Difficile dans ces conditions
de connaître la vérité !
Chilly-Mazarin Bleu Marine - www.fn91.fr

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Chilly est aux Chiroquois !

« Moratoire sur les constructions et préservation des quartiers pavillonnaires », tels
étaient les engagements de campagne de M. Beneytou en 2014. Deux ans plus tard,
3  modifications  du  PLU  sont  engagées  pour  satisfaire  des  promoteurs  et  rendre
possibles leurs projets de constructions massives non autorisés par le PLU que
nous avions voté. La formule "les promesses n'engagent que ceux qui y croient" est
devenue la règle. Après  la  supercherie  du  pôle  culturel  qui  devait  remplacer
la MJC-CS, la municipalité récidive en désavouant ses engagements pris devant les
Chiroquois. Et pour faire passer ce reniement, M. Beneytou nous promet du beau béton !
Pas  moins  de  1000  logements  (+  2500  habitants)  sont  projetés  sans  réelle
concertation : 500 logements sur les terrains DECOUFLÉ, 68 pour la rue Paul Bert, 244
à la place de la MJC-CS, 189 rue de Launay. Et cela, sans compter les projets cachés !
Comment ne pas être inquiet quand, au conseil municipal du 24/05, M. Beneytou projetait
d'instaurer un périmètre d'étude sur près d’1/4 de la ville, de Bel Abord jusqu'à Wissous?
Face aux questions pressantes du groupe TFAC, il a décidé le report de ce dossier à
un prochain conseil municipal. Nous demeurons vigilants car à notre grande stupeur,
le 24/05, la majorité a autorisé le maire à signer la promesse de vente des
terrains communaux de l’ex-local de la MJC-CS et du Centre Technique Municipal
(qui irait dans des préfabriqués  au  Domaine  du  Château  !). Pourtant, ce  projet
d'acte comporte de nombreux flous et blancs  comme la durée de validité de cette
promesse !  Plus  grave,  les  riverains  ont  été  conviés,  seulement  la  veille,  à  la  seule
réunion de "concertation" sur ce projet. Leurs objections et questions (écoles, crèche,
circulation…) ont tout simplement été ignorées dès le lendemain. Les intérêts des
promoteurs priment sur ceux des Chiroquois !
En cette période estivale vos élus TFAC resteront mobilisés pour vous alerter.
Pour plus d’informations : www.toujoursfidelesauxchiroquois.com

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Le comble du ridicule et de la gabegie

Dans son dernier bulletin municipal, M. Beneytou, a lancé un questionnaire sur la demande
d'agrément Centre Social pour l'espace Mandela, en rappelant les objectifs principaux :
prévenir les exclusions, favoriser les initiatives. Un nouvel arrivant pourrait penser : enfin
une municipalité qui s'intéresse à ses habitants et qui gère habilement en sollicitant des
subventions de l'État! Il serait malheureusement dans l'erreur.
En 2015, le maire a liquidé, par idéologie, la MJC, qui existait depuis 50 ans, qui regrou-
pait plus de 1000 adhérents, qui disposait de locaux dont certains étaient construits
depuis moins de 10 ans, et qui avait un agrément Centre Social auprès de la CAF. Le
maire a donc détruit cette association pour refaire la même chose, la culture et le
savoir-faire en moins. Le comble du ridicule et de la gabegie! Il est vrai qu'une super
opération immobilière en cours va masquer cette dilapidation de plusieurs centaines
de milliers d'euros.
Le scandale ne s'arrête pas là puisque la demande d'agrément concerne l'espace
Mandela. Là, il faut préciser que cet espace est l'éléphant blanc de l'ancienne muni-
cipalité (Funès/Rezgui) qui avait décidé d'aménager les locaux d'une entreprise de la
Fontaine Augère (dans un lieu enclavé!) pour en faire un centre de loisirs (au moment de
la fameuse réforme des rythmes scolaires!), le tout pour plus de 3 millions €. Or le
glorieux espace Nelson Mandela ne fonctionne qu'à 20% de ses capacités, comme nous
l'avions prédit pendant la campagne des municipales. L'occasion est trop belle pour le
Maire. Il va se refaire une virginité sur le dos de ses prédécesseurs. La boucle est
bouclée. Un scandale en cache un autre. Quand on vous disait qu'il fallait que les citoyens
reprennent aux partis politiques la gestion de leur destin!
Bonnes vacances d’été à toutes et à tous
Rassemblement Républicain. Hervé-Pierre MALTRUD
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com
06 79 92 33 10 

Tribunes d'expression - Juin 2016

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Et si l’on nous avait caché la réalité depuis une dizaine d’années ?

La précédente équipe municipale a fait preuve d’un terrible laisser-aller au sujet de l’entretien
des bâtiments communaux.
Des montants pharaoniques vont devoir être engagés par la mairie pour réparer des équipements
publics qui ont été très mal entretenus par l’équipe Funes/Lacambre/Rezgui.
Les travaux de la verrière de l’accueil de loisirs « Le Petit Prince », le hangar de la MDA ne sont
que des exemples parmi d’autres.
La gestion « sans reproche » de l’ancienne municipalité ne serait-elle qu’une illusion ?
Malgré ces mauvaises surprises et en accord avec nos engagements, les taux
d’imposition sur les trois derniers budgets votés par la majorité n’ont pas augmenté.
Ils sont déjà parmi les plus faibles du département.
Pendant ce temps, l’équipe socialiste de Chilly-Mazarin soutient sans état d’âme le
gouvernement de M. Valls et le Président Hollande. Elle a approuvé la baisse des dotations
de l’Etat qui a obligé les communes à augmenter leurs impôts et à limiter les subventions aux
associations. Que dire des taxes supplémentaires décidées ces 4 dernières années ?
Le plus important pour l’opposition socialiste semble d’organiser systématiquement le désordre
dans la ville et de s’en réjouir. En politique, ce qui est excessif est insignifiant.
Cela est vrai pour les idées, comme pour les personnes.
Les dernières réunions de quartier ont été l’occasion pour la municipalité d’échanger avec les
Chiroquois sur les projets à venir.
Nos échanges avec les riverains de la rue des roses nous ont permis de nous mettre d’accord à la
quasi-unanimité sur le principe d’un passage à sens unique pour une période de test de 5 mois.
Une autre réunion publique avec des riverains pour présenter et échanger a été organisée fin mai
sur le projet de la rue PM France et A. Blanqui.
Nos autres projets seront présentés en toute transparence, et certainement plus en
catimini comme par le passé.


Les 24 élus de la majorité municipale

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Balayons devant notre porte !

C’est le geste habituel des commerçants de Chilly-Mazarin tous les matins. Plusieurs
d’entre eux nous ont fait part de leur exaspération devant la saleté des rues de notre
ville. Les beaux jours arrivant, l’activité nocturne de certaines personnes risque de laisser
des  traces  de  plus  en  plus  nombreuses.  Bouteilles  cassées,  cigarettes,  emballages
divers. Les horaires de fermeture des débits de boissons ne sont malheureusement pas
respectés. Nous demandons au maire de faire le nécessaire via la police municipale pour
faire respecter la loi.
Cela entraîne également des nuisances sonores pour les riverains proches des points
de vente d’alcool. Ce problème n’est toujours pas pris en compte par la mairie. L’été est
proche. Si rien n’est engagé, ces nuisances vont inévitablement s’amplifier.
 Nous souhaiterions que la mairie exerce un droit de préemption sur les fonds de
commerce et baux commerciaux, avec discernement, pour favoriser l'implantation de
commerces traditionnels.
Plusieurs locaux commerciaux, fermés actuellement, sont bloqués par le bon vouloir
des propriétaires. Nous ne voulons pas que les centre-ville du haut et du bas de Chilly-
Mazarin deviennent des zones mortes où les commerces meurent les uns après les
autres par manque d’initiatives de la part de la majorité municipale. La qualité de vie
des Chiroquois passe par un environnement propre, un respect de chacun d’entre nous.
Vos élus frontistes seront toujours présents pour améliorer le cadre de vie de notre ville.
Nous demandons que nos agents de police municipaux soient armés afin de se faire
respecter dans l’intérêt de tous. La sécurité est la première de nos libertés. Encore faut-il
s’en donner les moyens ! Nous avions proposé il y a plusieurs mois qu’un couvre-feu soit
instauré pour les mineurs de moins de 16 ans. Rien n’a été fait à ce jour ! Nous resterons
vigilants pour défendre vos intérêts et votre bien-être.

Chilly-Mazarin Bleu Marine - www.fn91.fr
Olivier CHRIST - Corinne WARY

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Toujours fidèles aux Chiroquois !

Certains  Chiroquois  peuvent  s’étonner  des  nombreuses  critiques  du  groupe  TFAC  à
l’encontre du maire et sa majorité. Elles sont pourtant à la mesure des choix désastreux,
de  la  mauvaise  gestion  et  des  illégalités  de  cette  municipalité  que  nous  pouvons
prouver documents à l’appui. Deux ans sont passés et l’excuse de l’inexpérience et de
la méconnaissance n’est plus valable. Si l’opposition ne vous alertait pas des décisions
prises en catimini, elle ne remplirait pas son rôle et vous seriez mis devant le fait
accompli, trop tard pour réagir. Le groupe TFAC a ainsi dénoncé les hausses injustes
et injustifiées  des impôts (+ 170€ par ménage), la baisse autoritaire des subventions
aux associations sportives et culturelles, la démolition délirante de la MJC qui oblige
aujourd’hui à construire une nouvelle salle de danse à la Maison des Ados qui ne saurait
compenser la destruction absurde des 3 salles en parfait état, les projets immobiliers
déments alors que la grande promesse électorale de M. Beneytou était d’empêcher toute
nouvelle construction, la création inutile et coûteuse d’une nouvelle mairie laissant le
château au maire. Quelle gabegie !
En cette année « dédiée » à la jeunesse, les coups portés contre elle se sont multipliés
au point que des parents manifestent à leur tour dans la ville, un mois après la
mobilisation  inédite  des  agents  communaux,  eux  aussi  exaspérés  par  des  choix  qui
abîment le service public. Contrairement aux mensonges (encore !) de la majorité qui
invente 4 jours de grève sous le précédent mandat, c’est bien la 1ère fois que le personnel
communal défilait dans les rues de notre ville  !
Le groupe des élus TFAC continuera à informer la population afin d’obliger le maire
à dévoiler ses mauvais coups et projets réels qu’il envisage sans consultation.
Nous continuerons à défendre fidèlement les Chiroquois et notre ville.


Pour plus d’informations : www.toujoursfidelesauxchiroquois.com

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Les Chiroquois désapprouvent les décisions du Maire

À chaque décision, projet, de la majorité, les chiroquois sont de plus en plus nombreux
à marquer leur désapprobation. Il n’y a que le Maire pour se réjouir des prétendus
soutiens de la population à la mise en place de sa politique clivante.
Mais comment pourrait-il en être autrement, au regard du fossé qui se creuse entre ses
engagements politiques et notre quotidien.
Rappelez-vous, il s’était engagé à protéger nos quartiers pavillonnaires, à établir un
moratoire  sur  la  construction  des  logements,  à  améliorer  la  circulation  routière.  Sa
réponse, deux ans après, est le lancement de nombreux programmes immobiliers
en totale contradiction des engagements passés.
Notre ville est de plus en plus saturée, à toute heure de la journée. Sa réponse consiste à
des jeux de damiers sur les routes.
Les impôts ne devaient pas augmenter, c’est plus de 170 euros par foyers qui nous
attendent. Pire, à mes côtés M Beneytou me soutenait lorsque je demandais aux socia-
listes de baisser les impôts au regard des excédents financiers annuels. Cette année,
l’excédent a triplé et ce sont les socialistes qui demandent une baisse des impôts locaux
au Maire. Bien sûr, la droite qui est devenue amnésique depuis son arrivée aux
affaires, a refusé. Cette situation est insupportable, que nous élisions des équipes de
tendances politiques différentes, cela ne change rien. Ils agissent de la même manière.
Avec arrogance, sans compromis, la majorité oublie qu’elle a le devoir de répondre aux
attentes de l’ensemble de la population. Il n’y a aucun consensus.
Quant au FN, il a beau clamer qu’il est hors système, plus personne n’est dupe. Les
partis politiques nous ont confisqué le pouvoir sous couvert de la démocratie et
nous entrainent vers le fond inexorablement. Il est temps de se ressaisir. Notre liste
indépendante des parties politiques prend tout son sens.

Rassemblement Républicain. Hervé-Pierre MALTRUD
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com
06 79 92 33 10

Tribunes d'expression - Mai 2016

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Une équipe au service des Chiroquois

Un mouvement social au sein du personnel communal a été organisé le 14 avril dernier.
La situation des animateurs en est une des causes, puisqu’il faut unanimement admettre
qu’elle n’est pas satisfaisante.
Notre objectif est d’offrir un service public de qualité aux Chiroquois, tout en poursuivant un
dialogue social constructif.
Malheureusement, il faut craindre la récupération socialiste qui tentera de faire
croire que tout allait bien lorsqu’elle était aux responsabilités.
A-t-elle déjà oublié le mouvement de grève qui a duré 4 jours sous sa mandature ?
La réforme des rythmes scolaires, telle qu’elle a été mise en place par l’ancienne
municipalité, s’est faite de façon anticipée, sans réelle concertation et dans la précipitation.
Aujourd’hui, nous payons cette politique de gribouille et une ambition personnelle, avec les
résultats que nous connaissons tous.
Finalement, personne n’est satisfait de l’organisation actuelle, qu’il s’agisse de la mairie, des
animateurs ou des parents.
La majorité veut agir et elle fait des propositions, contrairement aux socialistes pour qui il
est urgent de ne rien faire.
Les Activités de Découverte, d’Éveil et de Loisirs (ADEL) resteront gratuites.
La gratuité des ADEL est un principe auquel nous tenons, car nous ne voulons pas pénaliser
les familles, déjà durement atteintes par le gouvernement depuis 2012.
Par ailleurs, il est prévu de revaloriser les traitements des agents de catégorie
C, catégorie la plus largement représentée dans le personnel communal. Ce point avait déjà
été annoncé il y a quelques mois et nous tiendrons nos engagements.
Au cours des prochaines semaines, nous continuerons nos réflexions et à discuter avec
les partenaires sociaux au sujet des animateurs, des contrats des assistantes
maternelles et sur le fonctionnement du service propreté de la commune.
Un service public de qualité implique un dialogue social responsable, auquel nous restons
tous attachés.

Les 24 élus de la majorité municipale

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Pulsions bétonnières !

Au printemps, les bourgeons poussent et dévoilent une multitude de fleurs colorées
qui jadis donnaient leurs lettres de noblesse aux villes soucieuses d’un environnement
paisible et fleuri. Mais au lieu des fleurs, c’est le béton qui pousse à Chilly-Mazarin.
L’appétit vorace de la majorité de bétonner la ville afin d’atteindre le palier de
25 000 habitants nous inquiète fortement ! Les projets fleurissent partout : rue Mendès-
France, rue François-Mouthon, rue de la Passerelle, le site Découflé pour ne citer qu’eux,
apporteront près de 1 000 nouvelles habitations. La loi imposera inévitablement 25% de
logements sociaux. Pour rappel, le centre-ville contient déjà 40% de logements
sociaux. Un record réalisé par les socialistes ! Les Républicains emboîtent le même
pas que la gauche. Hormis l’intérêt majeur de se constituer un électorat favorable pour
les prochaines élections, pratique courante de clientélisme du système LRPS, quel est
l’intérêt des Chiroquois ?

Où sont les respects de l’environnement et du « vivre-ensemble » ?
L’avenir de notre ville est condamné à une augmentation de population continuelle.
Une cité repeuplée, sans âme, sans emploi. La multiplication de commerces
communautaires. Une mosquée sera prochainement édifiée à côté d’un lycée
et des gens du voyage. Une présence prétendument temporaire du camp de Roms
qui s’éternise près de la gare RER C. Chilly-Mazarin a perdu plus de 20% de sa valeur
foncière. L’appauvrissement est la seule issue proposée aux Chiroquois propriétaires. Le
résultat de cette politique pousse les Chiroquois à partir vers d’autres horizons. Un cadre
de vie qui se détériore et une insécurité grandissante font ainsi le bonheur des agences
immobilières. Le Front National n’abandonnera jamais ses compatriotes. Nous sommes
présents, structurés et soucieux de redonner l’espérance d’une vie harmonieuse aux
familles, aux retraités et surtout à notre jeunesse.

Chilly-Mazarin Bleu Marine - www.fn91.fr
Olivier CHRIST - Corinne WARY

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Le maire n'écoute que lui-même

Les beaux jours arrivent et nous aspirons tous à un climat paisible. Pourtant de multiples
colères grondent dans notre ville tant les mesures d'austérité s'abattent sur les
Chiroquois. La hausse des tarifs de cantine et de centres de loisirs est insupportable pour
de nombreuses familles, certaines se voyant appliquer le tarif plafond alors que leurs
revenus n'ont pas augmenté. Les activités proposées à leurs enfants se détériorent :
moins de créneaux de piscine, moins de sorties et de séjours scolaires, des animateurs en
sous effectifs, ... La municipalité a décidé de transférer au privé le service jeunesse dans
l'opacité et la précipitation. Le comité de suivi des ADEL n'est plus réuni et les parents
ne sont pas consultés. Pour la 1ère fois depuis des décennies, le personnel communal,
exaspéré par des décisions arbitraires et vexatoires, appelle à la grève pour contester
la dégradation du service public municipal.
Nous payerons tous plus d’impôts locaux alors que la mairie percevra plus d’argent de
la CAF et de la communauté d'agglomération. Nous demandons l’annulation de la
suppression de l'abattement à la taxe d'habitation (170€ par foyer) : elle ne se
justifie pas !
Mais le maire n'écoute que lui-même. Il s'entête dans son projet de nouvelle mairie
à 4 millions d'€ et ignore les besoins des habitants. Les dépenses de communication
explosent et le maire entraîne les Chiroquois dans sa mégalomanie. Ses multiples
projets de construction de logements vont dégrader notre qualité de vie : davantage de
béton et de voitures dans les bouchons, moins d’arbres, des classes surchargées, …
M. Beneytou avait promis de préserver les quartiers pavillonnaires or il projette de les
remplacer par des immeubles en modifiant le plan d’urbanisme. Une enquête publique
est en cours : prenez la parole, vous en avez le droit.
Les Chiroquois n'ont pas à payer des décisions qui ne se justifient pas.

Pour plus d'infos : www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Non à l'externalisation des services municipaux

Le Maire, non content de priver les chiroquois d'une offre politique crédible et cohérente,
souhaite s'attaquer aux services publics locaux. Externaliser serait donc sa nouvelle
obsession. Les représentants du personnel ont appelé à une grève et nous les
soutenons. L’absence de respect vis-à-vis du personnel communal est inacceptable.
Il est temps de lui dire stop. Si privatiser peut apparaître comme un projet séduisant
puisqu'il donne l'illusion de moins de dépenses pour la masse salariale et donc moins
d'impôts. Il ne fait que déplacer artificiellement la dépense salariale vers les charges à
caractère général. Le résultat sera pour les Chiroquois, une dégradation du service public
et une augmentation générale des impôts. Car à la différence d’un fonctionnaire, une
entreprise voudra faire des bénéfices sur le dos des contribuables.
Le fonctionnaire est au coeur d’une stigmatisation affligeante. Considéré de
manière arbitraire comme improductif, il est à ce jour le responsable des déficits de
l’état, des collectivités. La France traverse, une crise économique profonde. Et la seule
réponse au niveau national des socialistes est de faciliter les licenciements. Il est vrai
qu’il n’y a pas assez de plans sociaux. Localement, la droite attaque les fonctionnaires,
le nouveau bouc émissaire de tous les maux. La solution serait de pouvoir s’en séparer
sur la simple volonté du Maire, afin de retrouver de la flexibilité. Notre république s’est
construite à travers de nombreux principes qui nous garantissent de vivre dans un état de
droit. Les fonctionnaires doivent garder leur indépendance vis-à-vis du pouvoir
politique. N’en déplaise au Maire, il peut certes détruire des bâtiments communaux mais
encore heureux, ne pas renvoyer des fonctionnaires municipaux de son simple chef ou
pour retrouver des marges budgétaires pour ses feux d’artifices.


Rassemblement Républicain. Hervé-Pierre MALTRUD
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com
06 79 92 33 10

Tribunes d'expression - Avril 2016

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Rose promise, chôme dû !

En 2016, les socialistes arrivent encore à nous surprendre, mais cela, bien malgré eux.
Après avoir réussi le tour de force à mettre les syndicats étudiants dans la rue, nous apprenons
par la presse que notre député a quitté la circonscription pour aller s’installer chez les ch’tis.
Mais rassurez-vous, il continue à verser généreusement de l’argent public à ses
associations amies.

À Chilly-Mazarin, la vieille garde socialiste n’a toujours pas fait le deuil de ses défaites
successives et elle découvre avec stupeur le désamour grandissant de la population à son
égard dans la commune, au Département et à la Région.
Cette gauche n’a pas su faire les bons choix avec les bons candidats : elle a perdu ses idéaux
et elle fait les affaires du FN.

L’année 2016 marquera aussi la concrétisation des grands projets de la majorité municipale.
Le nouveau centre administratif, place de la Libération, regroupera bientôt la quasi-totalité des
services publics locaux dans un seul lieu, en plein coeur du centre-ville.
Rassembler les services publics en un seul lieu offrira de la simplicité et de l’efficacité pour
les administrés qui n’auront plus à se déplacer dans différents endroits de la ville pour trouver
le bon service et le bon interlocuteur.

L'Hôtel-de-Ville restera la Mairie que nous connaissons tous, c’est-à-dire le lieu où l’on
célèbre les mariages, le lieu où l’on peut rencontrer le maire et les élus. Nous y créerons un
des pôles culturels les plus importants du territoire.
L’immeuble Signal fait partie du lourd héritage qui nous a été légué par l’ancienne
équipe socialiste.

Inesthétique et inoccupé depuis des années, ce bâtiment va être mis en valeur au service de
la population et cela fera revivre un quartier laissé à l’abandon.
Dans cette zone urbaine, les logements sociaux représentent près de 40% du parc locatif.
Le réaménagement et la redynamisation de la ville resteront au coeur de nos préoccupations
tout au long de notre mandat.

Les 24 élus de la majorité municipale

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

L'argent des autres...

Avec l’argent des autres on dépense sans compter. Le PS en a fait son adage au détriment
des Chiroquois. Nous avions été les premiers à alerter les Chiroquois du coût incontrôlé
des ADEL mis en place précipitamment par Mme REZGUI. Aujourd’hui, ce coût serait de
126€ par enfant. On est loin des 50€ annoncés par les socialistes. Le rôle de vos élus
frontistes a été de dénoncer cette mesure face au laxisme de la majorité actuelle. La
principale occupation du PS est de critiquer à tout-va, voire même d’insulter les électeurs
du FN. Vous pouvez le constater dans la dernière tribune TFAC. Vous pouvez également lire
notre droit de réponse sur le blog du FN91 à l’adresse suivante : http://frontnational91.
over-blog.com/2016/02/l-idee-fixe-de-rafika-rezgui-elue-ps-a-chilly-mazarin-le-fnet-
ses-elus.html

Vos élus frontistes sont en totale cohérence avec la politique menée par Marine Le Pen qui
se retrouve dans leurs positions prises au niveau communal comme au niveau régional.
Pour exemple, la prise de position du FN (représenté par Audrey GUIBERT) en février
2016, au conseil d’administration du STIF, contre le projet du Grand Paris Express qui
sera un gouffre financier non justifié alors que le réseau ferré existant nécessiterait un
entretien attendu et réclamé depuis des années. Entre la gauche de M. GUEDJ qui nous
laisse un département tristement endetté de plus d’un milliard d’euros et la droite
de Mme PECRESSE qui d’office a augmenté de 29% la part départementale de la
taxe foncière sur les propriétés bâties, les Chiroquois sont victimes d’une double
peine. Payer les dettes du PS et payer les taxes de la droite. Le comble de tout ça :
notre département est placé sous surveillance par Standard & Poor’s. Les positions FN
respectent le bon sens et l’intérêt de chacun.

Comment après tant de mensonges, peut-on faire confiance à un LRPS toujours plus avide
de pouvoir et d’argent... du vôtre, bien sûr !

Chilly-Mazarin Bleu Marine - www.fn91.fr
Olivier CHRIST - Corinne WARY

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Ridiculous or not ridiculous ?

Dans nos boites aux lettres, on découvre les keys of the city (Chilly-Mazarin n’est plus une
ville, on dit city maintenant) : tout est 100% « new » ! (mais aussi « ridiculous » et « petty1 »).
On a supprimé les pages d’histoire de Chilly-Mazarin (aucun intérêt de les
conserver, l’actuel maire n’était pas né à l’époque), remplacées par 5 pages de prospective
sous le titre « Une ville pour l’avenir » (c’était le slogan de la droite aux dernières
élections) et allant jusqu’en 2025 : les élections municipales de 2020 seraient une telle
formalité que, peut-être, on en ferait l’économie.

On apprend que le maire est aussi « Président délégué » de la Communauté Paris-Saclay.
Quoi ! C’est lui le Président de la Communauté ? Non, ce titre ronflant c’est une
invention sémantique pour dire qu’il est le seul maire d’une ville de plus de
10 000 habitants à ne pas avoir été élu Vice-Président de la Communauté. Mais
par discrétion, il ne dit pas qu’il est chargé de la communication : avec ce nouveau guide
pratique, la précision n’était pas nécessaire.
On a supprimé les photos du député de notre circonscription et des conseillers
départementaux de notre canton (normal : ils ne sont pas de droite) pour maintenir
celle du maire et ajouter (que du nouveau on vous dit !) celle du Président du conseil
départemental, qui est aussi conseiller départemental du canton de Vigneux, avec lequel
nous avons tant de liens, comme chacun sait ! (eux, ils sont de droite).
Les photos des conseillers municipaux d’opposition sont classées par âge, qui par un
heureux hasard correspond au degré de désamour du maire.
Une critique quand même: on a oublié la loupe, sans laquelle on ne peut pas lire, pages
16 et 17, les coordonnées et les horaires de permanence du député et des conseillers
départementaux, écrits en lilliputien !

1 - Mesquin

Rafika REZGUI, Dominique LACAMBRE, Bernard BRESLER,
Anne-Charlotte BENICHOU, Marie-Hélène MICHON, Christian PROPONET
www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Une nouvelle Mairie

C’est fait, le Maire vient d’acheter 4 étages de l’immeuble Signal pour faire une nouvelle
Mairie. M BENEYTOU pourra pleinement profiter seul du Château. Lors du dernier
conseil municipal comme à son habitude, le Maire et le nouvel adjoint à l’urbanisme ont
été incapables de répondre à nos questions et nos demandes de précisions. Le quartier
du château va se vider progressivement, le Maire aura plus de place pour organiser ses
festivités avec nos impôts.

Un nouveau Château d’eau ?
Le 5 novembre dernier, en pleine réunion publique, le Maire nous annonçait sa volonté de
repeindre le château d’eau. L’opacité étant la règle sur tous les sujets, nous pouvons nous
en inquiéter. En effet, le gestionnaire la Lyonnaise des Eaux ne réalisera pas gratuitement
cette opération. Il semblerait que le Maire aurait émis l’idée de repeindre complétement
le bâtiment et d’installer une signalétique lumineuse. Le gestionnaire répercutera
le prix de la réfection sur le prix de l’eau. Nous serons donc mis à contribution, encore
une fois, pour un projet inutile et non prioritaire. Le bling-bling l’emporte sur le fond.
En espérant que cette idée restera durablement dans le beau bureau du Maire. Nous ne
sommes pas ses vaches à lait.

Des nouveaux rythmes scolaires
Un audit (12 000 €) sur la mise en oeuvre des rythmes scolaires nous a été présenté.
Ce dernier aurait pu être réalisé en interne, car il nous a appris très peu de choses. Ce
rapport cousu de fil blanc, nous prépare à l’externalisation du service public à une
entreprise privée. Nous pouvons faire confiance au maire, pour trouver une société philanthropique
qui réalisera encore moins chères les missions des animateurs (qui sont déjà
très peu payés). C’est très inquiétant de parler de coût avant de parler de compétences,
de sécurité lorsque l’on parle de l’encadrement de nos enfants.


Rassemblement Républicain. Hervé-Pierre MALTRUD
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com
06 79 92 33 10

Tribunes d'expression - Mars 2016

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Une gauche à la dérive

Une certaine opposition aime les mensonges, les amalgames, les rumeurs. Il y a encore quelques années, c’était une manière de procéder qui devait bien fonctionner. Pourtant, les faits sont têtus et nous avons assisté ces dernières semaines à des démonstrations de mauvaise foi bien laborieuses à tous les niveaux.
Au niveau national, certains journaux se sont permis de qualifier le Président de la République de « Monsieur Bricolage ». (Le Parisien du 12.02.2016). C’est du jamais vu. Au niveau départemental, nous découvrons sans surprise que le bilan de la gauche est une catastrophe pour les Essonniens et donc, pour les Chiroquois. La majorité départementale se trouve dans l’obligation de créer un « IMPÔT GUEDJ » pour renflouer les caisses qui nous ont été laissées dramatiquement vides : 1 milliard d’€ de dettes !
A grand renfort de tracts, on nous explique que c’est normal si elles sont vides, car c’était pour la bonne cause. Par contre, ces mêmes tracts évitent d’évoquer la cavalerie budgétaire, les factures cachées (108 millions d’€). Au niveau communal, R. REZGUI s’accapare des réussites qui ne sont certainement pas les siennes. Elle est intervenue, comme le maire de Chilly-Mazarin, pour demander et obtenir le maintien de la classe bi-langue au collège des Dines Chiens.
Mais non, elle veut nous faire croire qu’une élue d’opposition a un pouvoir de décision alors que, jusqu’à présent, elle n’a exercé que son pouvoir de nuisance. Et si ce n’était qu’elle...
Depuis quelques semaines, ses acolytes à la retraite multiplient les recours divers et variés contre la mairie. Ils ralentissent la bonne marche des services, ils ravivent le communautarisme sur les réseaux sociaux.
Comme l’ancien ministre socialiste J. CAHUZAC, ils nous affirment « les yeux dans les yeux », qu’ils exercent leurs droits d’opposant pour le bien commun et dans l’intérêt de tous.
Franchement, tout cela n’est pas sérieux et personne n’est dupe.

Les élus de la majorité municipale

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Au théâtre ce soir

Une nouvelle fois les Chiroquois présents au conseil municipal du 26 janvier ont pu voir en direct le dernier acte de la très mauvaise pièce jouée par Mme REZGUI et M. BENEYTOU depuis avril 2014.
En décembre 2015, nous avons vu naître une nouvelle forme d’obstruction de la part du groupe TFAC qui consistait à déposer des amendements à chaque délibération. Ainsi ce ne sont pas moins de 12 amendements qui avaient été déposés en séance par ce groupe dans l’unique but de nuire au bon déroulement du conseil municipal.
Nous nous sommes opposés à la quasi totalité de ces amendements souvent vides de contenu, et nous continuerons à le faire car nous ne pouvons cautionner ces règlements de compte à répétition, cette arrogance, cette condescendance (Le Parisien du 28 Janvier), de la part de ce groupe. En janvier dernier ce sont 3 amendements pour une seule et même délibération qui ont été proposés .... Après une année de joutes verbales, Mme REZGUI et M. LACAMBRE se seraient ils lassés ? Se prépareraient-ils déjà pour 2020 ? Ou ont-ils peur de perdre encore leurs premiers rôles ? Comme en 2014 où les Chiroquois ont décidé de se passer de leurs services. Une chose est sûre, la majorité en place a décidé de faire ce qui lui plaît quitte à bousculer son électorat. Les projets jaillissent de tous les côtés de la ville (Pl de la Libération, rue P. Mendés France, av du Pdt F.Mitterrand, rue de Launay, rue de la Passerelle ...) A quel prix ? Vous ne rattraperez pas 37 années de frustration socialiste en 6 ans M. le maire et trop de projets décidés à la va-vite, souvent en secret, sont source d’inquiétude pour les Chiroquois en cette période de restrictions budgétaires et de pression fiscale.

Prochain acte le 8 Mars 2016

Chilly-Mazarin Bleu Marine - www.fn91.fr
Olivier CHRIST - Corinne WARY

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Beaucoup de paroles, peu d'actes positifs

Depuis plusieurs mois, les discours d’autosatisfaction de la municipalité se multiplient allant jusqu’à proclamer 2016 comme année de la jeunesse.
Pourtant, les familles ne voient rien venir. Au contraire, elles découvrent des mesures brutales et jamais concertées. En recevant les factures de cantine et d’accueil périscolaire, les familles subissent une hausse de tarifs qui n’avait pas été annoncée. Avec l’intégration des prestations familiales à leurs revenus, les familles nombreuses et monoparentales, qualifiées d’«assistées» par le maire, payent dorénavant le prix fort. Par cette méthode, M. Beneytou récidive : il avait déjà supprimé, en catimini, les repas alternatifs dans les cantines puis les cours de natation pour les élèves de CE2 et CM1. Moins de services alors que tous les Chiroquois payeront la hausse de 170€ de la taxe d’habitation !
Depuis l’alternance de 2014, l’éducation n’est plus une priorité. Et c’est le même constat avec la droite départementale : hausse de 29% pour la taxe foncière du département et baisse des services aux jeunes et à leurs familles.
Pourtant, Chilly-Mazarin était très enviée pour sa politique éducative. En 2013, avec la réforme des rythmes scolaires, nous avions créé les ADEL à l’issue d’un long dialogue associant les parents et la communauté éducative de notre ville. Gratuites, elles favorisent l’accès des enfants aux activités culturelles, sportives, citoyennes ou artistiques. Aujourd’hui, elles aussi sont dégradées.
Enfin, nous saluons l’action de Rafika REZGUI, notre Conseillère départementale qui s’est mobilisée pour maintenir l’initiation aux gestes élémentaires de survie dans les collèges, que la majorité départementale voulait supprimer, ou encore pour sauver la classe bi-langue du collège aux côtés des parents d’élèves.
Pour nous, c’est clair, la jeunesse et l’éducation restent nos priorités pour construire ensemble une ville tournée vers l’avenir.

www.toujoursfidelesauxchiroquois.fr

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Un nouveau centre administratif

La mégalomanie continue, l’achat de 4 étages de l’immeuble signal, place de la libération, va aboutir sans concertation. Il y a un principe constant depuis deux ans avec cette équipe, c’est l’absence de débat démocratique. Le besoin de regrouper les services municipaux est avéré mais pas à n’importe quel prix.
L’immeuble signal est sinistré économiquement. Les équipements sont dépassés. Ce qui a refroidi plus d’un acheteur depuis de nombreuses années. Le propriétaire peut remercier le contribuable Chiroquois, M BENEYTOU va acheter 4 étages pour une réhabilitation intérieure et extérieure de 4 millions €. Pour au final, ne pas être propriétaire de l’immeuble à 100 %.
La société gestionnaire doit se frotter les mains, les lots avoisinants vont prendre de la valeur grâce à nos impôts et nous n’aurons aucune retombée économique. Pire, en cas de revente, nous ne récupérerons jamais notre mise. Cependant pour le Maire, ces arguments sont secondaires.
Ce qu’il voit se sont les retombées à court terme, des beaux locaux, une belle vitrine pour sa propagande et donc sa réélection. La fin justifie-t-elle les moyens ? Nous pensons que non, il y a des projets plus prioritaires aujourd’hui. Le Maire a déclaré que 2016 serait l’année de la jeunesse. La construction d’une école est certainement plus importante que le regroupement des services municipaux ou la construction d’une salle des fêtes. Mais il est vrai que les enfants ne votent pas. Les stigmatiser avec la suppression du plat de substitution et les entasser, ce n’est pas grave.Nous pouvons toujours nous consoler avec la motion votée lors du dernier Conseil dénonçant le coût annuel des livres scolaires à la charge des villes pour plus de 50 000 € imposé par l’état. Somme que le Maire n’aurait pas. Pourtant, il dépense 145 000 € notamment dans des calicots pour annoncer les festivités mensuelles.

Rassemblement Républicain. Hervé-Pierre MALTRUD
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com
06 79 92 33 10

Tribunes d'expression - Février 2016

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

Une année qui commence bien

L’année 2015 fut riche en réalisations pour la majorité municipale, 2016 le sera également.
Cette nouvelle année va nous permettre de concrétiser nos grands projets comme la
création du centre administratif Signal et d’en délaisser certains, comme le projet des
160 logements que la précédente majorité voulait construire sur le parking de la gare.
Aucune solution acceptable n’ayant été proposée en ce qui concerne les places de
stationnement, il a été décidé de ne pas poursuivre ce projet en l’état.
Nous avons demandé que les futurs programmes immobiliers prévoient suffisamment de
places de parking afin que les voitures des propriétaires ne stationnent pas dans les rues.
Il est évident que les problèmes de stationnement ne doivent pas s’ajouter aux problèmes
de circulation.
Dans d’autres domaines, 2016 verra également des évolutions importantes dans votre
quotidien.
Par exemple, les barèmes des tarifs communaux tiendront désormais compte des
revenus des ménages dans leur totalité.
Ce principe, simple, est la base d’une véritable justice sociale. Chacun doit
participer et payer des prestations communales selon sa situation familiale et
en fonction de l’intégralité de ses revenus (salaires, aides et allocations).
2016 est l’année de la réalisation de grands projets, c’est aussi l’année de la Jeunesse.
Après des années de promesses non tenues, les paroles seront maintenant
suivies d’actes. D’ailleurs, certaines actions ont déjà été engagées au cours des
derniers mois en faveur des jeunes : la bourse au permis de conduire, les jobs d’été,
la rénovation programmée de la maison des ados, la restitution des conclusions du
questionnaire jeune en décembre...
Face au désengagement de l’État, vous pouvez compter sur la détermination des élus de
la majorité municipale pour continuer à faire de Chilly-Mazarin une ville attractive, tout
en faisant preuve de responsabilité et de créativité.

Les élus de la majorité municipale

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

Et si c'était vrai...

Il y a des sujets qui passionnent plus que d’autres les élus d’opposition des groupes
« Toujours fidèles aux Chiroquois » et « Chilly citoyen solidaire » et l’ensemble des
ramasse-miettes qui les entourent en conseil municipal.
La MJC, le sujet de prédilection, la baisse des subventions aux associations,
le bitumage de la ville, la suppression du repas de substitution dans les cantines, la
scolarisation d’enfants hébergés dans les hôtels de la ville ...
Voilà le triste fonds de commerce de ces élus d’opposition depuis un an.
Nous, élus du groupe Chilly Mazarin Bleu Marine, nous avons envie de vous parler de vos
quartiers et surtout des habitants de la rue des Édouets (près du lycée M.Youcenar).
Prochainement ce quartier, qui accueille déjà une aire des gens du voyage d’environ
16 emplacements, se verra doté d’une mosquée grâce à la vente d’un terrain et à
l’octroi en catimini d’un permis de construire par Mme REZGUI en 2013 et, comme si cela
ne suffisait pas, à 500 m de là, la communauté d’agglomération des Portes de l’Essonne
a décidé de construire une deuxième aire d’accueil des gens du voyage d’environ
30 emplacements.
Alors oui, nous pouvons encore passer quatre ans à nous préoccuper en conseil municipal
de la MJC, du faible niveau des subventions, de la politique d’urbanisme de M. Beneytou...
Mais n’oublions pas, Mesdames et Messieurs les élus, que les habitants de ce quartier
et le lycée qui accueille nos enfants, seront très prochainement enclavés entre deux
aires d’accueil des gens du voyage et une mosquée... Nous, élus du groupe Chilly-
Mazarin Bleu Marine apportons notre soutien aux habitants de ce quartier, dénonçons ce
communautarisme territorial et le laxisme de la majorité en place pour s’opposer à ces
deux dossiers.

Chilly-Mazarin Bleu Marine - www.fn91.fr

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

L'enfumage continue en 2016

La majorité municipale voudrait faire croire que la jeunesse est sa priorité. Pourtant, les décisions
prises fin 2015 sont néfastes pour les plus jeunes. Depuis la rentrée scolaire,
M. Beneytou a décidé de diminuer fortement le nombre d’heures de natation enseignées
aux élèves chiroquois afin de libérer des créneaux pour des écoles de Wissous et de Morangis.
De même, tous nos enfants ne mangent plus équilibré dans nos cantines : ceux qui
ne mangent pas de porc n’ont dorénavant plus d’autre choix, M. Beneytou ayant décidé de ne
plus commander les plats alternatifs, pourtant au même prix, que la cuisine centrale prépare
toujours pour les écoliers de Massy et Epinay-sur Orge. Supprimer le repas de substitution,
c’est discriminer et punir des enfants.
Les ADEL aussi pâtissent d’un manque de moyens alloués aux animateurs que la municipalité
veut, en catimini, transférer vers un organisme privé, sans souci de cohérence
pédagogique. Quant aux associations et clubs sportifs, la baisse de leurs subventions
menace le maintien d’activités profitables à tous et en particulier aux jeunes. La
MJC-Centre Blotnikas qui s’est installée dans de nouveaux locaux est persécutée et l’ancien
bâtiment, qui n’accueille plus les concerts que nos jeunes fréquentaient, est en démolition
pour faire place nette aux promoteurs immobiliers.
À chaque fois, les enfants et les jeunes doivent faire les frais de ces décisions
autoritaires !
Alors que la taxe d’habitation augmentera de 170€ en 2016, les familles subiront
en plus, dès janvier 2016, une hausse de leurs factures pour les prestations
périscolaires puisque la majorité municipale a décidé de rajouter les allocations familiales
au calcul des ressources du foyer ! Nous avons voté contre cette mesure et nous dénonçons
les propos choquants que M. Beneytou a tenus sur « l’assistanat » aux familles
nombreuses.
Nous l’assumons : la jeunesse mérite une meilleure place dans notre ville !

www.toujoursfidelesauxchiroquois.com

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Inquiétudes

Depuis des mois, M. le Maire ne cesse de nous expliquer qu’il construit avec les Chiroquois
notre avenir. Le financement de ses projets pharaoniques reposera essentiellement sur
des subventions. Le département et la région étant à droite, leur trésorerie serait à notre
disposition pour dépenser sans compter et sans retour d’investissement, très étonnant. En
effet les dépenses envisagées ne sont pas créatrices d’emploi (dans le privé), il n’y a aucun
retour économique, financier à attendre. Le Maire ne va pas créer une pépinière d’entreprises,
il ne va pas créer un pôle d’excellence qui pourrait s’articuler avec le plateau Saclay. Non il va
dépenser pour afficher une belle mairie, une belle salle des fêtes, un beau château, la folie
des grandeurs. Il faut se rassurer, c’est la région et le département qui vont casquer...
Mais avec quel argent car le département assure être dans l’impossibilité de procéder au
paiement de l’aide sociale légale. Ces aides prises en charge par les départements regroupent
notamment l’aide sociale aux personnes âgées et handicapées, à l’enfance.
M. Durovray, justifie cette impossibilité à régler ses factures par une dette d’un milliard €
et un emprunt toxique du SDIS, que lui auraient laissés ses prédécesseurs. Mais aucune
inquiétude, le département nous donnera plusieurs millions pour nous aider à acheter l’immeuble
Signal, pour construire une salle des fêtes à chilly. Le département annule cette année
pour des raisons économiques les voeux à la population mais à Chilly nous pourront dépenser
l’argent du département... Qui croire ?
Les seules certitudes sont que le Maire a augmenté nos impôts de 170 € alors qu’il s’était
engagé à ne pas le faire, qu’il lance une vaste campagne de constructions de logements
qui va dégrader notre quotidien et toucher les quartiers pavillonnaires, encore une fois en
contradiction avec ses écrits et ses promesses.

Rassemblement Républicain. Hervé-Pierre MALTRUD
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com
06 79 92 33 10

Tribunes d'expression - Janvier 2016

Majorité municipale : « Une Ville pour l’Avenir »

En 2016, poursuivons nos efforts et maintenons le cap

Le second tour des élections régionales a consacré la victoire de la liste de Valérie Pécresse.
Après la victoire des Républicains au Conseil départemental, la Région Île-de-France, gérée
pendant 17 années par les socialistes, sera enfin dirigée par l’union de la droite.
À Chilly-Mazarin, aux élections régionales de 2010, la liste PS avait fait un score de plus de 59%.
En décembre 2015, elle obtient 41%...
La chef de file de l’opposition socialiste chiroquoise ne porte décidément pas chance au PS.
L’année 2015 a permis à la majorité municipale de mettre en place ses promesses de campagne
et de planifier ses projets sur le court, moyen et long terme.
Nous avons déjà réalisé beaucoup de choses en 2015 : augmentation des effectifs de
la Police Municipale et programmation de la vidéo-protection sur l’ensemble de la commune,
moratoire sur les constructions de logements, entretien du patrimoine de la Ville, redynamisation
de la politique culturelle locale et création d’un partenariat avec le théâtre de Longjumeau, maîtrise
des taux d’imposition locaux, mise en place des premières actions sur le plan de circulation,
reprise d’un dialogue avec la jeunesse, intégration du quartier des Champarts à la ville...
Comme vous le constatez, l’année 2015 fut dense, malgré une opposition stérile qui continue à se
complaire dans l’intox et les fausses rumeurs. Par leurs désinformations coutumières, ils sont de
moins en moins crédibles.
Il faut savoir que nous serons bientôt amenés à solder des dossiers très couteux pour les
Chiroquois qui nous ont été laissés par l’ancienne majorité. À suivre...
L’année 2016 verra le début de la réalisation des grands projets de la décennie.
Nous continuerons nos efforts pour rendre la ville plus propre, plus sûre et plus agréable.
Merci pour vos nombreux messages de soutien au cours de ces 18 derniers mois.

Les 24 élus de la majorité municipale,
autour de leur maire, vous souhaitent une belle année 2016.

Opposition municipale : « Chilly-Mazarin Bleu Marine »

"Rendez-vous en terre promise"

La propagande anti FN imposée à tous les Chiroquois n’aura pas empêché la vague
patriote de déferler sur Chilly-Mazarin et sur la région Île-de-France.
Deuxième parti sur la ville au 1er tour des élections régionales, 1er parti de
France, le Front National bénéficie d’une véritable dynamique sur la ville et en cela
nous remercions tous les partisans et sympathisants chiroquois qui ont contribué à cet
ancrage.
De 11% en 2010 nous atteignons 24.50% au 1er tour des régionales devant le groupe de
la majorité municipale. Quelle belle victoire grâce à votre mobilisation !
Après seulement 19 mois aux commandes de la ville, M. BENEYTOU est déjà lâché par
ses administrés.
Comme nous ne voulons pas que vous ayez à choisir en 2020 entre la peste et
le choléra, nous travaillons tous les jours pour construire une équipe solide à la hauteur
de vos attentes car nous représentons la seule alternative sur la ville aux ambitions
politiciennes de Mme REZGUI et aux projets mégalomaniaques de M. BENEYTOU.
A l’heure où nous faisons face à une attaque politico-médiatique absolument déchaînée
et méprisante à notre égard, l’union des patriotes doit être plus que jamais une nécessité.
C’est rassemblés autour de l’amour de notre patrie, de notre terre, de nos traditions, de
notre culture, de notre histoire que nous vaincrons tous ensemble l’UMPS.
Et c’est parce que nous croyons en notre capacité à retrouver une nation libre, un
peuple respecté, des communes et des villes libérées et sécurisées, que le groupe Chilly-
Mazarin Bleu Marine continue à défendre vos intérêts en conseil municipal.
L’avenir du groupe est devant nous. Gardons le cap !
Toute l’équipe de Chilly-Mazarin Bleu Marine vous présente ses meilleurs voeux
pour l’année 2016. Et rendez-vous prochainement en terre promise.
Bonne et heureuse année.

Chilly-Mazarin Bleu Marine - www.fn91.fr

Opposition municipale : « Toujours Fidèles aux Chiroquois »

Pour les Chiroquois, 2016 pire que 2015 ?

Le budget 2016 prévoit de bien mauvaises nouvelles. Une forte hausse, décidée en catimini,
des tarifs pour les familles : les allocations familiales, pourtant non imposables,
vont être comptées dans le calcul des participations demandées pour les activités des
enfants (plus vous avez d’enfants, plus la facture par enfant sera lourde ; et elle sera
multipliée par le nombre d’enfants). Les subventions aux associations sont encore
réduites d’un tiers sur 2015, après moins 20 % l’an passé : celles qui forment des jeunes
comme celles qui pratiquent à haut niveau vont devoir supprimer des activités. Pourtant,
il va y avoir de l’argent : la suppression de l’abattement général de taxe d’habitation va
coûter 170 € par famille ! Mais cet argent servira à un projet inutile : l’installation
des services municipaux à l’immeuble Signal (2,6 millions !), partiellement financée par
l’abandon de la construction –subventionnée- d’une école. Peu importe si les enfants
doivent s’entasser, ils n’ont pas droit à la parole. Et en plus les impôts versés par les
Chiroquois à l’agglomération vont croître de 6 à 700 000 €, sans aucune contrepartie
à ce jour, et peut-être même sans certains reversements que nous avions négociés et
obtenus dans le passé.
Cet amateurisme destructeur se voit dans tous les domaines. Les cambriolages et
vols de voiture en forte hausse ; la circulation, avec un maire qui accepte qu’un feu rouge
régule l’accès à l’autoroute : les Chiroquois, encore plus bloqués, verront passer les voitures
qui, elles, pourront rouler. Il semble accepter la fermeture du bureau de poste
du Sud, et refuse d’y créer une maison de services publics conjointe entre la poste et
la mairie.
La suite ne dépend que de nous ! Le groupe TFAC vous souhaite une bonne année 2016
de solidarité entre habitants de notre ville, de mobilisation collective, et d’abandon des
projets néfastes !

Texte remis le 14/12/2015

www.toujoursfidelesauxchiroquois.com

Opposition municipale : « Rassemblement Républicain »

Bonne année à toutes et à tous

Comme chaque année, il est de tradition de vous souhaiter une excellente année 2016, santé,
prospérité, joie, pour vous et vos proches. L’espérance d’un monde meilleur repose sur
nos actions individuelles. Il est grand temps de se prendre en main, de relever ensemble
ce défi. L’esprit critique doit être écarté pour laisser place à l’envie de partage.
Politiquement, à chaque conseil, les questions que je pose concernant l’avenir de notre ville, sont
écartées, restent sans réponse, ne sont mêmes pas retranscrites dans le compte-rendu de la
séance. De nouvelles règles, imposées par la majorité, nous limitent dans l’exerce de notre mandat.
Seul, je ne peux que malheureusement subir et constater un déni de démocratie. Cependant,
il faut tout de même avancer positivement et ne pas répondre aux attaques personnelles.
J’ai bien compris que rien n’arrêtera M. le Maire dans son envie d’urbanisation
massive.
Alors, certes, il va construire mais pouvez-vous innover M. le Maire ? La COP 21, se terminant,
il est préférable de poursuivre localement la dynamique amorcée.
La création d’un écoquartier apparait à mon sens comme une évidence. La majorité municipale
nous parle régulièrement de l’avenir de nos enfants, quelle plus belle manière que
d’inscrire durablement chilly dans l’avenir.
L’écoquartier concilierait des enjeux environnementaux dans le but de réduire l’impact du bâti
sur la nature : réduction des consommations énergétiques, meilleure gestion des déplacements
avec limitation de la voiture et incitation à l’utilisation de transports doux, réduction des
consommations d’eau, limitation de la production de déchets.
Le citoyen deviendrait acteur de son environnement, car la concertation est au coeur de
ces nouveaux quartiers. Cela permettrait d’éviter de découvrir encore un nouveau projet de 68
logements à l’angle de la rue de la Passerelle et de la rue Paul Bert.

Rassemblement Républicain. Hervé-Pierre MALTRUD
chilly.citoyen.solidaire@gmail.com
0679923310